Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Un délinquant à l’UMP : Son crime ?… Des propos considérés homophobes

Publié par Diatala sur 30 Mai 2012, 07:59am

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

 

9111338211939.jpg

 

Un délinquant à l’UMP : Son crime ?… Des propos considérés homophobes

 

Après les propos de Christian Vanneste, les lobbies gays enfoncent un autre élu, maire de Vendée, Noël Faucher, qui vient de s’aventurer à montrer sa face cachée en twittant ceci : « Bientôt on va nous dire que l'homosexualité est naturelle. Comme si la nature choisissait d'autodétruire une espèce ! ». C'est vrai le terme autodétruire n'est pas approprié. - Stopper - aurait été préférable. 

Aussitôt des réactions de la Gôche bobo se sont mises à inonder la toile, elle qui prône aussi une sexualité sans entraves en encouragent à la pédophilie comme ici et , quand d'autres poussent à l'avortement au lieu de responsabiliser chacun pour le faire diminuer ou cesser d'exister, et quand les derniers poussent aux changements de sexe et à l'euthanasie.

Evidemment, nos médias dominés sont aussitôt montés au créneau pour accuser l’élu d’homophobie, et ce, malgré le fait que leur omerta sur les crimes des pédophiles notables et leurs réseaux continue d‘épaissir leur silence criminel. Leurs priorités sont donc plus que suspectes.

A droite, Jean-Luc Roméo, bien évidemment, a été retourné en entendant de tels propos et s’est aussitôt positionné sur son blog pour recevoir d’actifs soutiens. Voici ce qu’il écrit : « Outre que ces propos sont ridicules tant il existe d’espèces animales qui connaissent l’homosexualité, ils sont aussi insultants. Ils rappellent la « menace pour la civilisation » d’un certain Vanneste… toujours pas exclu de l’UMP ! »

Rappelons que Serge Klaesfeld, traqueur de révisionnistes, comme ses parents, avait soutenu Vanneste en niant la déportation des homosexuels : « il n'y a pas eu, d'homosexuel déporté de France" vers l'Allemagne pendant l'Occupation. "Parmi les déportés, il y avait des homosexuels mais ils ont été déportés comme juifs, résistants ou droits communs ». Imaginons qu’un autre que lui, un goy, ait tenu de tels propos ! Aie aie aie !!!!

4711931926_137d49e00c.jpgRoméro compare donc l’humain à l’animal sans provoquer de tollé ! Ce zoomorphisme n’est-il pas pourtant insultant puisqu’il nous rabaisse au stade de l’animal ? Dans le même ordre de comparaison absurde, cela laisserait entendre que, si un homme dévore les enfants d‘un autre homme, cela doit être accepté puisque des mâles dominants le font dans la nature pour s’accaparer d’une meute, d'un territoire et couvrir leurs nouvelles femelles.

Si je suis d’accord pour dire que nous n’avons pas évolués dans le bon sens, que nos sociétés industrielles restent barbares et totalement matérialistes et qu’elles sont involutives malgré leurs progrès, pourquoi toujours chercher à tirer l’humain vers le bas ? Après tout comme certains considèrent que leurs ancêtres sont des singes c‘est normal qu'ils veuillent se comparer à eux. Mais se sont-ils demandés si le singe ne descendrait pas plutôt de l’homme puisque tous les grands singes n’ont pas muté en sapiens alors que les premiers primates sont apparus voilà 58 millions d'années ? Un bail. 

Cependant, si l‘animal est souvent plus sage et respectueux de la nature que l‘homme, il n‘en reste pas moins vrai qu’il fait partie d’une espèce inférieure, mais inhérente au Tout, et qu‘une interaction entre tous les règnes est nécessaire à l‘Homme. Même si tous les autres règnes, eux, peuvent se passer de la forme humaine actuelle pour vivre, et non l‘inverse.

5435673111_541876103b.jpg

D’ailleurs si l’homosexualité animale existe vraiment sexuellement avec les mêmes désirs et phantasmes que ceux de l‘homme, ce qui n’a jamais été prouvé, elle ne serait qu’une bissexualité.

Comment pourrait-elle être comparée avec celle des humains puisque l’Homme est doté d’un mental, dit intelligent, avec des connaissances conceptuelles et rationnelles qui lui permettent de raisonner sur le long terme, de mentir, de comprendre le bien et le mal, de concevoir des réalités différentes, d'analyser, de juger, de se créer des besoins inutiles, de se construire de nombreux affects et de produire des réactions chimiques purement orgasmiques contrairement à l‘animal  ?

N’est-il pas étrange également de conclure que les marques d’affectivité ou les codes sociaux, entre animaux de la même espèce et du même sexe, sont forcément des comportements homosexuels ? Ce raccourci est avant tout simpliste, singulier et non étayé scientifiquement.

Depuis la domestication, maintenant avec l’anthropomorphisme né de la mode des animaux de compagnie, et les études poussées qui obligent les animaux à singer l’homme, certains mammifères développent des réactions d’émotivité et des qualités cognitives humaines, c’est vrai. Mais leurs gènes n’ont jamais encodé une évolution sexuelle sans entraves, ni des instincts hédonistes et matérialistes. Les leurs sont l‘instinct de survie, la chasse, le combat pour les territoires et la copulation pour perpétuer leur lignée. Et surtout aucun animal n’aura de période de rut, d’excitation, en dehors de l'ovulation des femelles, et aucune étude n’a démontré qu’il avait une jouissance orgasmique lors de ces rapports.

Leurs buts et leurs besoins ne peuvent ainsi être comparés à ceux de nos sociétés dites modernes.

4530707227_1d885abd2b.jpgA cela on va me rétorquer : Ouiiiiiii mais ! : "Et le bonobo ou le macaque qui met des p’tits coups à tout ce qui bouge, pour un oui pour un non, hein ! c'est pas une preuve ça ! ?" Encore faudrait-il une étude exhaustive de plusieurs collèges d’experts et, indépendants, avant d’affirmer qu’ils aiment le plaisir éjaculatoire et qu’ils sont homosexuels ; ce qui n’est pas le cas.

Il faut aussi se rappeler de l’imposture scientifique du docteur Dean Hamer, qui affirmait avoir isolé le gène de l’homosexualité avant que ses travaux ne soient invalidés et sa méthodologie décrite comme plus que douteuse. Mais il reste le  gène egoiste de Richard Dawkins qui lui expliquerait tout, et les théories farfelues de ceux qui remplacent la philosphie, les sciences humaines et l'ontologie par l'éthologie et la zoologie.

 

Si ces études sur l’homosexualité animale sont du même genre que celles des divers experts médiatiques, stipendiés aux cartels les plus puissants, leur valeur est nulle.

Juste deux petits exemples sur des milliers de théories bidons : Hier soir sur une chaîne satellitaire, Eric Dénécé, directeur du CF2R (Centre français de recherche sur le renseignement), explique que la menace d‘attentats est constante et qu’en cas de guerre bio-terroriste les potentiels coupables seront à désigner chez les intégristes islamistes d’AL Qaïda ( la CIA), voire dans les associations de protection des animaux, des antinucléaires, des anti OGM et des antimondialistes qui cherchent à se procurer des souches virales ou bactériennes létales ; c’est de source sûre puisqu‘il le dit.

3489988819_16ac91ef82.jpgLe sérieux d’Eric Dénécé était hilarant comme son ridicule l’était tout autant. Mais c’est un bon moyen de manipuler l’opinion en lui faisant prendre des kippas pour des loukoums. D'autres fraudes ici, et encore .

Idem avec les experts sanitaires de l'OMS, de l'ONU et les politiques qui se sont vendus aux lobbys pharmaceutiques quand ils décrétèrent une fausse pandémie de grippe porcine en se gardant bien de vous dire que tout cela avait été fait à l’initiative de Donald Rumsfelf, alors secrétaire à la Défense, et principale actionnaire de "Gilead Sciences Inc" qui avait mis au point le Tamiflu bien avant la dite épidémie. A qui a rapporté le crime si ce n’est en premier à Donald Rumsfelf et ensuite au laboratoire Roche qui l’a commercialisé ?

La stratégie consiste à créer des ennemis pathogènes, ou terroristes, de les répandre et ensuite imposer les remèdes et les solutions sécuritaires prévus afin d'empocher les énormes profits qui seront générés tout en élargissant une dominance sur les peuples.

 

Revenons à notre sujet. Cette comparaison avec le règne animal servirait-elle alors à justifier un simple comportement sexuel afin d’affirmer que cette pratique est naturelle et que de de fait elle doit ouvrir à des droits spécifiques mais égalitaires ?

 

Très bien, mais dans tout cela où est le dit crime de Noël Faucher ? En lisant consciencieusement sa phrase, et sans avoir de préjugés homophobes, un enfant de cinq ans peut comprendre que si la nature avait été homosexuelle nous ne serions pas là. Pas besoin d’avoir fait l’ENA pour le comprendre. Quoique ! énarque n‘est pas le bon exemple.  

5416832568_168f21d46b.jpgEst-ce alors un crime de tenir ces propos ? Non. A contrario, ce qui est terriblement grave, et inquiétant dans une démocratie, c’est de censurer la liberté d’expression et de diaboliser tout ceux qui osent s’exprimer contre les diktats lobbyistes qui manipulent les communautés, les minorités, leurs opposants et qui se servent des Droits de l'Homme pour l'asservir davantage. Des lobbies qui se sont accaparés tous les pouvoirs en ostracisant la majorité devenue en partie silencieuse par peur des représailles et des sanctions judiciaires. Ces ayatollahs de la pensée unique, ces coupeurs de tête de la liberté d'expression qui imposent et érigent leurs dogmes en vérité incontestable, sont les vrais coupables. Voilà le crime, il est là et pas ailleurs !

 

 

D’ailleurs à quel titre la sexualité par le canal d’évacuation des déchets devrait-elle être exemptée d’analyse, même critique ? C’est bien la preuve d’une censure flagrante imposée par la force. Mais le plus grave est que si l'adulte fait ce qu'il veut dans l'intimité, en banalisant cette pratique les pédophiles qui sodomisent des bébés et de jeunes enfants se voient offrir une déculpabilisation de leurs crimes ; et c'est ce qu'ils veulent.

Pourtant chacun s’accordera à dire que cet endroit est le lieu le moins noble pour exprimer son amour, et ce, même si la sodomie est une pratique courante également chez les hétéros. Or, critiquer les hétéros est politiquement correct. Pourtant aucun d’entre eux ne va publiquement et communautairement soutenir et défendre sa pratique quand ses comportements sexuels font l'objet de critiques. Jamais non plus les partouzeurs, les polygames ou les zoophiles ne se sont dressés pour interdire qu'on les critique, ils s'en foutent et surtout ils veulent rester discrets.  Dans l'absurde, dans ce cas, pourquoi ne pas condamner aussi les propos anti hétéro ?  

140923203_cdfc63f3bc.jpgQuoi qu’il en soit, malgré tout, depuis des millions d’années d’évolution aucune mutagénèse n’a été effectuée pour qu’un autre méat se développe afin d’éviter d’être et de se mettre, osons le dire, dans la …..

On est en droit également de se demander, comme le fait Roméro, de quel côté se trouve la menace pour la civilisation puisque lui se permet de le faire.

  

Mais le comble du grotesque réside dorénavant dans le fait que les minorités visibles et tapageuses s’accordent tous les droits d’expression et d'agression en condamnant ou en faisant condamner ceux qui ne pensent pas comme elles. Cela ne rappelle-t-il pas certains régimes obscurs ?

 

Pour conclure, l’essentiel ne consiste-t-il pas à ce que chacun soit libre de pratiquer la sexualité qu’il désire, si elle est consentie et qu'elle ne met pas en péril la vie de l'autre, sans emmerder les autres et sans les mettre sur le banc des accusés et au ban de la société sous prétexte d'affirmer sa différence sexuelle ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents