Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Raymond Barre : "Je considère que le lobby juif est capable de monter des opérations indignes."

Publié par Diatala sur 28 Mars 2012, 10:53am

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

430381050_1df9a10734.jpgRaymond Barre ancien Premier ministre a été au centre d'une polémique suscitée par ses propos tenus dans un entretien à France Culture et réitéré dans l'émission "Les Grosses Têtes" de RTL, diffusée jeudi 8 mars 2007. En fin d'interview, incrimine notamment "le lobby juif capable de monter des opérations indignes

«  Sur cette affaire, je considère que le lobby juif est capable de monter des opérations indignes." "Je vous ai parlé franchement. Que l'on me fasse passer pour un antisémite, cela m'est complètement égal.! » 

 

Rappelons qu'il a été annoncé dans tous les médias que Mohamed Merah aurait avoué dans ses confessions intimes qu'il ne visait pas l’école juive d’Ozar Hatorah, mais qu'elle n’aurait été qu’un objectif de remplacement puisque sa cible initiale était un militaire qu'il n'a pas trouvé ce jour là. Deux versions s'entrechoquent, l'une pour que ce tueur soit avant tout un antijuif tueur d’enfants et l'autre pour l'éviter et faire comprendre que les juifs n'étaient pas particulièrement visés.

 

Autre incohérence : Le témoignage d’un psychologue qui mettait l'État encore plus dans la difficulté malgré cette déclaration de l'avocat de Merah qui dit le contraire au tout début ….. : « Le psychologue, Alain Penin, avait expertisé Mohamed Merah en 2009 et constaté qu'il avait un goût pour la solitude et un intérêt pour la religion, a-t-il expliqué à l'AFP. Il avait préconisé une (...) prise en charge psychothérapique et des mesures d'encadrement, et de suivi au plan éducatif. A l'époque, Alain Penin avait dressé le portrait psychologique du garçon en le décrivant comme fragile, influençable, fasciné par la violence et souffrant d'une "faille identitaire" ayant favorisé l'émergence d'un "processus monstrueux". Au moment de l'expertise, Alain Penin avait décrit une forme de dangerosité : "on le décrit comme un monstre, il en est un mais il a une histoire complexe»

L'avocat Christian Ételin : "Il avait peut-être un jardin secret qu'il ne livrait à personne", risque Me Ételin. L'avocat affirme qu'aucune pathologie mentale n'avait été décelée chez le jeune homme. Selon lui, aucune expertise psychiatrique n'aurait été pratiquée à l'occasion de ses multiples comparutions devant des juges.

 

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents