Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Libye: Seif al-islam Kadhafi a été arrêté

Publié par Diatala sur 19 Novembre 2011, 14:27pm

Catégories : #Dossier Libye et Médiamensonges

photo_1321701094691-2-0.jpg

Seif al-islam Kadhafi, fils de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été arrêté dans le sud de la Libye, a annoncé samedi à l'AFP le ministre de la Justice et des droits de l'Homme au Conseil national de transition (CNT), Mohammed al-Allagui

 

AFP  par France 24

- Seif al-islam Kadhafi, fils de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été arrêté dans le sud de la Libye, a annoncé samedi à l'AFP le ministre de la Justice et des droits de l'Homme au Conseil national de transition (CNT), Mohammed al-Allagui.

"Seif al-Islam, recherché par la Cour pénale internationale (CPI), a été arrêté dans le sud libyen", a déclaré le ministre, refusant de donner tout autre détail, en particulier sur la date et les circonstances de l'arrestation.

Une source au "Conseil des thowar (révolutionnaires)" de Tripoli, un collectif d'anciens combattants rebelles, ont confirmé son arrestation dans la région d'Oubary.

Des rumeurs avaient circulé samedi matin dans la capitale libyenne au sujet de l'arrestation de Seif al-Islam, le fils le plus en vue et successeur potentiel de Mouammar Kadhafi. Ce dernier a été tué après son arrestation par des combattants du CNT le 20 octobre à Syrte.

La CPI a émis le 27 juin un mandat d'arrêt contre Seif Al-Islam et son père, soupçonnés de crimes contre l'humanité commis lors de la répression de la révolte dans le pays. L'ancien chef des services de renseignements libyens Abdallah Al-Senoussi, qui se serait réfugié au Mali, est également visé par un mandat d'arrêt de la CPI.

Nous sommes sociaux !

Articles récents