Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les demandes de changement de sexe chez les petits sont en hausse ! À quand la parole au fœtus?

Publié par Diatala sur 14 Février 2012, 15:29pm

Catégories : #Chimère- Cyborg - Monstre- Clone- Hybride

 

3218011300_41bf4688ac.jpg

Les changements de sexe chez les petits sont en hausse ! À quand la parole au fœtus ? Et surtout quand pourrons retirer le gène de la bêtise et celui de la débilité présents chez ces dits médecins apprentis sorciers et chez leurs clients cobayes ? Ne serait-il pas plus logique aussi de soigner ces parents délirants ? Non, pas pour nos Frankenstein qui veulent inventer et jouer avec de nouvelles créatures. À force de manipuler la vie et le vivant et de contrarier la nature qui sait si nous ne participons pas à nous autodétruire ?


Les changements de sexe chez les enfants en bas âge sont de plus en plus fréquents selon plusieurs rapports médicaux publiés récemment.

 

Selon l'agence de presse américaine Associated Press qui se base sur trois rapports publiés le 20 février, de plus en plus d'enfants souhaiteraient changer de sexe.

Ces enfants commenceraient par s'habiller avec les vêtements du sexe opposé. Un problème d'identité qui commencerait dès la plus tendre enfance comme le confie la maman d'un enfant qui a changé de sexe. "Dès l'âge de 18 mois, ma fille a annoncé qu'elle était en fait un garçon", affirme cette mère de famille. Une attitude qu'elle a fini par accepter. Huit ans plus tard, la fillette a commencé son traitement pour changer de sexe.

Interrogé sur ce sujet délicat, le docteur Norman Spack, qui a ouvert une clinique spécialisée à Boston, affirme avoir traité 97 enfants entre 1998 et 2010. Son plus jeune patient était en fait un petit garçon de quatre ans.

Toutefois, le changement de sexe en lui-même prend beaucoup de temps. Tout commence par un accompagnement psychologique et ce jusqu'à l'âge de la puberté. Si à l'âge de 16 ans, les adolescents manifestent toujoursleur envie de changer de sexe, on entame alors un traitement hormonal. Toutefois, selon le docteur Spack, il est extrêmement rare que les enfants reviennent sur leur décision. Sur 97 patients traités, un seul a changé d'avis. (CB)

Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/

Nous sommes sociaux !

Articles récents