Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Complot De L’Iran Pour Assassiner L’Ambassadeur Saoudien : Le Mossad en Action

Publié par Diatala sur 20 Octobre 2011, 11:58am

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

3366591-4836171.jpg«..L’homme accusé Mansour Arbabseir a reçu de faux papiers d’identité du Mossad il y a trois mois »… Malgré son évidente façade illusoire, l’histoire fabriquée d’un complot pour assassiner l’ambassadeur saoudien ne semble pas être quelque chose qui va facilement quitter les esprits des Américains au pouvoir.

La pression sur l’Iran au sein du gouvernement américain monte rapidement. Certains Républicains du Congrès ont manifesté leur intérêt pour lancer une guerre totale contre l’Iran, une menace qu’ils renouvellent chaque fois qu’ils ont une excuse. Ils ont effectivement déclaré que Washington ne devrait pas écarter l’idée d’avoir recours à la force militaire contre l’Iran une idée qui gagne en force au Congrès.

« Je ne pense pas qu’on devrait écarter cette option » a dit le représentant du Michigan et président du comité spécial permanent sur le renseignement, Mike Rogers.

Naturellement il a été soutenu inconditionnellement par l’ancien porte parole du Congrés Newt Gringrich et le sénateur John MacCain qui ont toujours eu une approche antagoniste concernant l’Iran.

Gringrich le faucon a dit sur CNN : « notre but doit être de remplacer la dictature iranienne et nous n’avons rien fait réellement pour saper systématiquement le régime ».

Le gouvernement US continue de prêcher aux autres et parle de faire tomber tel ou tel régime qu’il qualifie de « dictatorial » ou de « sponsor du terrorisme ». Maintenant que le gouvernement US est lui-même touché ils sont perdus et semblent complètement désespérés. La voix prête à imploser qui sape le système américain de l’intérieur ne peut être facilement adoucie ou contenue. Par conséquent les US ont du trouver un moyen de détourner l’attention internationale de ce qui se passe dans leur pays et zoomer sur l’Iran. C’est peut être une raison simple mais elle est plausible. Cependant un scénario plus vaste est à l’œuvre en collaboration avec le Mossad et d’autres services de renseignements.

« L’homme accusé Mansour Arbabseir a reçu de faux papiers d’identité du Mossad il y a trois mois » a révélé le quotidien pakistanais en Urdu Ummat citant un officier des renseignements ISI parlant sous couvert de l’anonymat.

Selon un expert en renseignements pakistanais l’homme en question devait mener une opération nom de code «Foss Fling» pour le compte de l’agence d’espionnage israélienne bien connue.

Parallèlement à cette révélation stupéfiante le quotidien the Independent a publié un article sur Adam Werritty un «chef de cabinet» officieux du ministre de la défense britannique Liam Fox son meilleur ami et ancien colocataire qui l’a accompagné lors d’un certain nombre de visites officielles et pratiquement pris toutes les décisions à sa place et même tenus des réunions au plus haut niveau. Néanmoins les choses se sont gâtées lorsqu’il s’est avéré manifeste qu’il avait arrangé une rencontre entre Fox et des officiers supérieurs du Mossad lors d’une conférence sur la sécurité se tenant à Herzeliya prés de Tel Aviv, où ils ont effectivement discuté de plans pour renverser le régime iranien. On rapporte que Werritty a rencontré régulièrement des groupes anti gouvernement iranien, des agents israéliens et des groupes d’extrême droite US ayant un intérêt particulier à déstabiliser le président iranien Ahmadinejad et renverser le régime islamique.

Selon l’article Warritty s’est rendu en Iran à plusieurs occasions et tenu des réunions secrètes avec plusieurs groupes d’opposition avec la ferme intention d’accélérer la chute du gouvernement islamique en Iran. Ce qui est intéressant c’est que Le M16 ( l’espionnage britannique ndlt) était au courant de ses liens et faisait un debriefing avec lui à chaque fois qu’il rentrait de l’étranger.

Werritty était soutenu financièrement par des sources glauques telles le Bicom, une organisation soutenant Israël et basée en Grande Bretagne. Bicom qui veut dire Britain Israeli Communications Research Center est en fait une couverture basée à Londres chargée d’activités d’espionnage et de sécurité de même que de promouvoir le Sionisme.

Le bureau mis à part le fait de promouvoir le soutien au régime sioniste chez les Britanniques sert aussi de pont entre le Mossad et le M16. La directrice générale du bureau, Lorna Fitzsimons, une ancienne député, est connue pour son soutien constant aux Sionistes. Elle avait pour habitude d’être membre d’un groupe de campagne le Labor Friends of Israël (LFI - Les Amis Travaillistes d’Israël).C’est en fait un groupe de lobbying faisant la promotion du Sionisme au sein du parti travailliste britannique en particulier et en Grande Bretagne en général. Et Werrity est un membre influent de cette organisation et un agent très apprécié du Mossad.

Mis à part cela une information a récemment fait surface sur une deuxième personne accusée d’implication dans ce soit disant complot. L’information révèle qu’un homme nommé Gholam Hussein Shakouri lié étroitement avec le principal suspect, Shakouri, un cousin de Mansour Arbabseir est un membre du MKO une organisation terroriste notoire actuellement basée au camp d’Ashraf en Irak et bénéficiant d’un soutien fort du gouvernement US bien que cette organisation soit sur la liste US des organisations terroristes.

Ce complot d’assassinat vaguement structuré fait partie d’un réseau d’espionnage et de sabotage soutenu et co financé par l’agence d’espionnage israélien le Mossad et la CIA.

Le mariage pernicieux de ces deux agences d’espionnage le Mossad et la CIA pour essayer de saboter et détruire le gouvernement islamique est le signe d’un plan préparé avec diligence depuis des années et très bien financé.

Finalement ce qui semble à première vue un simple effort par les US pour acculer dans un coin l’Iran pour l’isoler politiquement a commencé à développer des ramifications aux proportions kafkaesques.

 

http://www.planetenonviolence.org

Ismail Salami -Global Research 17/10/2011

Article en anglais

Ismail Salami est un auteur iranien et analyste politique. Ecrivain prolifique il a écrit de nombreux livres et articles sur le Moyen Orient. Ses articles sont été traduits dans différentes langues. Il contribue régulièrement à Global Research.

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents