Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le rapporteur du Sénat se réjouit que les enfants naissent dans des utérus artificiels

Publié par Diatala sur 12 Juin 2013, 16:41pm

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

5108207857_c1256f0f70.jpg

utérus artificiel

 

Merci à l'équipe d'Overblog de regarder ce qu'elle peut faire pour rétablir ma vitesse de gestion interne qui est bizarrement devenue lente lente, très lente, tellement lente, et pour me laisser de nouveau accéder à mes dossiers persos pour pouvoir mettre en ligne des photos ; vous savez bien celles qui  sont privées sur mon ordi. De faire aussi quelque chose pour éviter que d'un seul coup tout ce coupe et que je sois obligée de refaire mes codes d'accès. Si j'étais parano je dirais que c'est fait exprès. Mais je sais que vous ferez de votre mieux. 

 

Le rapporteur du Sénat se réjouit que les enfants naissent dans des utérus artificiels

 

Le rapporteur de la commission des lois du Sénat, Jean-Pierre Michel, grand défenseur du mariage pour tous est aussi très favorable pour que la procréation se déroule sans la mère dans un utérus artificiel.

Cet ancien magistrat défend depuis longtemps la cause homosexuelle et souhaite que la GPA et PMA soient également accordées à ces couples.

Ce monsieur considère aussi que ses adversaires qui rejettent ces lois sont par principe homophobes puisque Brigitte Barjot portera plainte contre lui en diffamation pour avoir dit ceci : "Je respecte les opinions de tout le monde, mais pas celles de Mme Barjot, qui a créé une association pour se faire de la publicité. "Vous représentez la pire des homophobies qui est, en disant : "Je n'ai rien contre les homosexuels mais je refuse l'égalité qui leur est due.' Vous êtes dans le déni d'homophobie."

 

Mais que pense alors ce monsieur de la gigantesque publicité et de la monstrueuse propagande du petit lobby gay qui a fait main basse sur tous les médias, l'Elysée et le gourvement ? Si nous suivons sa très singulière pensée ne se comporte-t-il pas comme un hétérophobe doublé d'un homophobe ? 

 

S'il devient insupportable que la langue française soit utilisée comme une arme accusatoire en pervertissant totalement son étymologie comme avec le mot antisémite, nous pouvons toutefois retourner le compliment d'homophobe à ce sénateurHomo veut dire « semblable » et phobos « crainte ou peur ». Ce qui veut dire « qui a la crainte de son semblable ». Ce mot n’a donc aucun sens quand il n’est réservé qu’aux homosexuels puisqu’une personne peut avoir la crainte de son voisin qui n’est pas homosexuel mais qui reste cependant son semblable. 

Voici un extrait du rapport.

 

rapport

Nous sommes sociaux !

Articles récents