Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Leçon : Comment banaliser la pédophilie et nier la parole des victimes par Marcel Rufo

Publié par Diatala sur 7 Décembre 2012, 11:09am

Catégories : #Abus- Pédocriminalité- Violence- Prostitution

 

CapturerZ.JPG

Comment banaliser la pédophilie et nier la parole des victimes par Marcel Rufo

 

Marcel Rufo est pédopsychiatre animateur télé et radio et son maître à penser est le pervers Freud qui a institué une sexualité infantile et ses perversions. Pire, il est chef du service de pédopsychiatrie du CHU Sainte-Marguerite à Marseille. Il dirige également l'Espace Arthur, unité spécialisée dans la prise en charge des adolescents.  

« Je suis favorable à l'adoption par les familles homoparentales, en particulier les couples d'hommes, car les femmes, elles, peuvent toujours avoir recours au don de sperme, notamment à l'étranger ». Chacun remarquera qu’en plus il pousse à l’illégalité.  

 

Tout est savamment orchestré pour nous faire croire que les pédophiles et que leurs réseaux naissent en très grande majorité dans l’imaginaire fantasmagorique des enfants et celui fantasque de leurs parents.

 

Selon Marcel Rufo, pédopsychiatre à deux balles, vedette de nos écrans magazines et journaux, il existe certes des victimes d’inceste et de viols, mais ces crimes commis dans leur enfance, envers leur intégrité physique et leur innocence, ne les dérangeraient nullement pour se construire ensuite dans leur vie d'adulte. Un phallus en érection enfoncé régulièrement et de force dans le petit corps d’un enfant de trois ans n’est donc pas bien gênant ni traumatique pour lui ; à vous entendre.

La preuve est une nouvelle fois faite pour que les parents et les enfants soient excessivement prudents s'ils doivent s'adresser à un psy.

Il ne faut pas oublier que la plupart des psys sont frappaduinges selon d'autres analystes.

Capturerp.JPGLa gentille et jolie speakerine-potiche ne réagira cependant à aucun moment et France 5 diffusera tout de même cette séquence qui était préenregistrée. 

 

Le reste des autres enfants, en gros, n'est constitué que de mythomanes puisque le non-lieu a été prononcé dans la plupart des cas. 

  

Un non-lieu néanmoins, monsieur Rufo, et vous le savez pertinemment, n’est pas la relaxe du ou des prévenus et encore moins le déni des accusations portées par la victime. De plus, l'instruction peut être reprise s'il y a un supplément d'informations apporté à l'enquête ; le dossier n'est donc pas du tout clos (comme pour DSK qui n'a jamais été acquitté par exemple). Pourtant vous essayez de faire croire le contraire à ceux qui l'ignorent.

Lorsque les faits ne sont pas constitués, ou qu’ils ne sont pas assez caractérisés, ou qu’ils ne permettent pas d'identifier vraiment l'auteur alors cette décision est prononcée. Et comme de nombreux magistrats sont eux-mêmes pédophiles et que sans doute parfois certains des accusés sont de leurs amis, ou que d'autres ne veulent surtout pas avoir d'ennuis, c‘est bien pratique de l’appliquer puisque cela permet d'éviter de remonter les réseaux quand il y en et de condamner des pédophiles qui pourraient trop parler. Et quand nous savons que Rufo est en plus expert judiciaire auprès de la cour d’Aix en Provence tout est dit.

D’ailleurs cette décision sert dans tous les domaines et vient ainsi clore en apparence et parfois momentanément les poursuites pour éviter d'impliquer des personnalités importantes en politique et dans le monde des Affaires tout en ayant un moyen de garder des pressions sur elles.

6756409387_0006026da1.jpgLors de cette courte vidéo ce personnage fera aussi un lapsus révélateur qui montrera qu’il trouve en fait ridicule toute cette - mode - de plaintes pour viol venant de la part d’enfants.

Il dira ici ceci de Freud : « Son génie est d'avoir dit ce qu'un lapsus, un rêve, un acte manqué signifient.

Puis : « Plutôt que la neutralité bienveillante de mes confrères et amis psychanalystes, j'ai plutôt glissé vers une empathie sensible. Sans être dans une position démagogique, ou d'érotisation, je suis très intéressé par ce que me raconte l'enfant. J'ai même établi un standard particulier dans ma pratique : quand il quitte mon bureau, j'écris 20 lignes de résumé sur ce que j'ai vécu. Non pas compris, mais vécu. [...] Puis, lorsqu'il revient, après les avoir relues, je lui parle de ce que j'ai éprouvé en le voyant. L'enfant y est sensible : il n'est pas qu'en consultation, je suis aussi en examen de ma propre sensibilité par rapport à lui. Certains hurleront à la séduction et à la manipulation [...] ».

Il dira aussi sur France 5 en 2009 : « Prolonger l'allaitement maternel au-delà de 7 mois est un véritable abus sexuel » . Tiens la pédophilie ne laisserait pas de traces mais l'allaitement serait un abus sexuel, donc pervers ! Etrange !

Sans doute ignore-t-il que pendant des millions d'années toutes les  femmes allaitaient et souvent jpendant deux ans et continuent d'allaiter dans les pays nordiques au-delà de ce terme de 7 mois comme dans des pays pauvres sans que personne jamais n'ait pensé associer cet acte naturel à un abus sexuel. Mais il est vrai que les freudiens associent tout au sexe ou plutôt qu'ils tranfèrent leurs fantasmes aux autres. Freud dira  qu'il reconnaît, au suçotement du pouce par l’enfant, un caractère sexuel comme tout ce qu'il porte à la bouche.

Que pense-t-il dans ce cas de la circoncision par aspiratiion de la verge par un rabbin ici ?.

Comme plusieurs générations seront perturbées et même traumatisées par cette farfelue théorie oedipienne très contestée et qui est niée par de nombreux analystes :   "nous désirons le parent du sexe opposé et rêvons d'éliminer le parent rival" .

C‘est également aussi l‘Affaire d’Outreau, montée de toutes pièces, qui fera que la parole des enfants, si longtemps ignorée et rejetée, le sera de nouveau alors qu’elle était enfin arrivée à être prise en compte et crue. Toutefois, depuis, nous savons que certains des accusés qui ont ensuite été innocentés étaient bien coupables, et qu'un réseau existait, comme dans l'affaire Dutroux et bien d'autres.

 

Le discours de ce ''psy'' n’est donc ni plus ni qu’un refus de considérer ces actes pédophiles, ces abus  ou ces crimes comme étant graves et traumatisants pour l’enfant ; c’est directement un encouragement et un soutien qui sont donnés aux pédophiles et une négation totale de la réalité. C'est un négationnisme grave et criminel.

 

Ce qui reste stupéfiant également est que ce type arrive à faire un diagnostic par téléphone et à nier publiquement un cas de viol répété sur une enfant qu'il ne connait absolument pas. Des viols qu'elle dénoncera à l'âge adulte.

Sa réponse est totalement irresponsable, totalement non professionnelle, partisane et très très grave si ces abus ont été réellement pratiqués et que cette jeune femme l'écoute ou que, suite à cette psychanalyse du café de la Gare, sa mère dénie sa parole. Malgré tout il y a, sans connaître la personne et sans n'avoir  jamais étudié le dossier, de toutes les façons au moins 50% de chance que son récit soit vrai.

 

On ne sait pas si Rufo est un adepte du Talmud mais une chose est certaine : C’est grâce à des psypédos et des pédopsys comme lui, qui sont de surcroît surmédiatisés, et qui jettent leurs dites analyses dans tous les journaux et les magazines, que l’on tente de banaliser la pédophilie pour ensuite la dépénaliser.

Monsieur Rufo, après la vidéo, voici un dossier non exhaustif, mais assez complet, qui vient vous décrédibiliser totalement et vous montrer comme étant un psychiatre dangereux, manipulateur, donc pervers.

 

Alors est-il normal de payer une redevance télé pour entendre à longueur de jour et d’année les mêmes experts et analystes cyniques et pervers, et ce dans tous les domaines ?

 

(Serge Hefez est lui un de ses collègue psychiatre et psychanalyste français responsable de l'unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris. Mais aussi une vedette médiatique et chroniqueur. Il fait partie des intellectuels et des personnalités juives européennes et il vient de sortir un livre sur le nouvel ordre sexuel façon open, gender et mariage pour tous.)

 

Les messages enregistrés sur le site de France 5 ici montrent, en les lisant, qu'ils ne sont que des commentaires montrant une profonde indignation et un refus que des types comme Rufo donne des leçons. Cependant, après le tollé général qu'a provoqué cette émission, il semble que les commentaires de leur site aient été coupés et d'autres censurés.

 

 à partir d'une minute seize

 

Pédo-criminalité/ Satanisme

DIABLE

Clic diable

Saviez-vous que le Vatican reconnait l'âge légal de la majorité sexuelle à 12 ans ? L’âge de la majorité sexuelle le plus bas au monde ! Pas très catholique, voire pire. Mais cela explique aussi, en partie, cette protection et ce silence sur ses membres pédophiles.

 Dossiers ▼

Pédocriminalité / Satanisme / Vidéos

Dossier Pédo-satanisme

L'hécatombe des témoins dans l'affaire Dutroux, 30 témoins morts

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents