Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La Terre peut-elle être détruite par un objet céleste ?

Publié par Diatala sur 18 Janvier 2014, 14:59pm

Catégories : #Aube de l'Humanité - Mystères

8027602569_4e3c8f74d9.jpg
La Presse, via la Nasa, nous assure que des objets célestes venant des Contrées et des Confins de l’Univers traversent et s’écrasent régulièrement sur terre. Mieux ! La théorie de la météorite qui aurait décimés les Dinosaures, il y a 65 millions d’années, est devenue une vérité absolue qui est enseignée partout et affirmée dans tous les documentaires au même titre que celle de Darwin.
Toutefois en étant inculte en astrophysique, mais en réactivant son bon sens, il n'est pas interdit de se poser des questions et de se demander si un objet céleste peut vraiment s’écraser sur la Terre quand on nous dit que la vitesse orbitale de cette dernière autour du soleil est de 29,8 km/s ou de 107 000 km/h, et que celle de sa rotation sur elle-même est de 1 674,38 km/h.
     
Si nous considérons que l’Univers est réel, une telle masse, qui est la Terre, se déplaçant à une telle vitesse - vertigineuse - ne devrait-elle pas plutôt repousser tout ce qui se trouve de plus petit sur son chemin ?
Aurore-boreale-Poker_Flat-Alaska.jpg
 Et que se passe-t-il quand un petit objet est proche des pales d’un hélicoptère ou que vous êtes proches de celles-ci ? Un effet centrifuge. Certes, il manque un élément essentiel qui est l’air (gaz) qui serait dit-on absent dans l'espace. Or, que fait-on des vents solaires (gaz) qui atteignent régulièrement dit-on les abords de la Terre et qui créent les aurores boréales ? Wikipédia dit ceci : Les vents sont globalement provoqués par un réchauffement inégalement réparti à la surface de la planète provenant du rayonnement stellaire( énergie solaire), et par la rotation de la planète.
 
Toutefois, si nous considérons que cet univers n'existe que dans une autre réalité, et qu’il n’est que la résultante de croyances et d’une volonté scientifique, alors nous n’avons qu‘une pensée holographique de celui-ci qui se trouve sous nos yeux, et donc, aucun objet céleste ne nous tombera jamais dessus. L'Univers pourrait ainsi être identique aux images qui nous parviennent à la Télé ; il serait dématérialisé dans l'absolu.     
observation_micros-copie-1.jpg     
La physique quantique nous apprend que la matière n'existe pas, qu'elle n'est que de l'énergie vibratoire ou de la lumière condensée.
     
L’observation n'est qu'un simple processus cognitif, donc qui est enseigné, encadré et dirigé. Ainsi l'objet ne sera pas observé de la même façon par chaque observateur et l'interprétation en sera forcément modifiée et différente. La perception n'est donc pas la même pour tous, et elle est définie de surcroît par une longue préméditation rationnelle, mais aussi, et surtout, obsessionnelle. Ce qui implique que le dit objet observé ou induit doit arriver de gré ou de force, à un moment donné, à se plier à la seule volonté obsessionnelle de l'observateur.
De même que l'objet observé ne se comportera pas de la même façon en fonction de la demande de l'observateur, soit de son énergie ou de sa forme-pensée. Ce qui est très dangereux pour la recherche de la vérité car on s'en éloigne totalement. Il en est de même pour l'objet recherché qui doit impérativement se manifester à un moment à la vue du chercheur. Ce n'est ainsi qu'UNE volonté (ou d'un groupe unifié) qui détermine notre réalité. Ce n'est donc qu'une croyance.
C'est ce qui se passe, mais sans notre participation, qui, cependant, est entrain de se manifester par la volonté active des peuples qui refusent dorénavant de continuer à être des esclaves qui il y a encore peu étaient consentants. Le Climat est donc entrain lui aussi de changer et celui-ci va obligatoirement se tempérer ou se refroidir un peu.
D’ailleurs dans le domaine spatiale, toutes les grandes puissances qui ordinairement sont rivales, étrangement, coopèrent. Ceci m'a toujours étonné.       ,    
Asterix.jpg
Il n’est pas difficile de constater que de nombreuses personnes ont peur que le ciel leur tombe sur la tête ou qu’une météorite vienne un jour détruire la Terre de leur vivant.
Cette peur est aussi un moyen de freiner l’évolution des consciences pour éviter qu’elle ne replace au centre de tout, et du Tout, - la Terre - et qu’elles ne créent leur propre univers. Univers qui était d'ailleurs bien différent de celui-ci lors du règne égyptien ou babylonien et même médiéval.
Isaac Newton a dit ceci : « Sans contraintes supérieure à elle, une force continue son expansion ». Ce qui peut se traduire aussi par : Si nous ne réagissons pas, la Force de domination actuelle ou Système continuera son expansion.               

9062645161_0cb18d6db7.jpg

Chacun peut accepter une réalité induite uniquement par des tiers, ou bien la refuser pour retomber les deux pieds sur terre. C'est un choix. Mais le premier exclu de parvenir à sa propre réalisation en conservant des fers aux pieds.

La théorie Ovni est identique à celle de la météorite qui aurait décimé tout un monde dinosaurien. Néanmoins, une chose est certaine, des soucoupes pourraient sortir des basses secrètes des armées avec à leur bord des créatures hybrides ou génétiquement modifiées (HGM). Il ne faut pas oublier que quand une nouvelle technologie est officiellement annoncée au bon Peuple crédule, celle-ci a été éprouvée dans les laboratoires secrets depuis un certain temps et que des techniques supérieures sont au point.

hologramme

Hologrammes ou Avatars lors de concerts

avatar.jpg

De même qu'il serait possible de reproduire dans le Ciel, avec un puissant rayon, l’hologramme d’une sphère qui s'approcherait de la Terre. Ce qui serait donc un leurre permettant de contrôler les populations.

voyager_1.JPG
Nous apprenons ici que :
La sonde Voyager-1 lancée en 1977 se trouve désormais à 21 milliards de kilomètres de la Terre et parcourt près de 1,6 million de kilomètres par jour. Elle passera dans 40.000 ans dans la lointaine banlieue d'une étoile de la constellation Camelopardalis, appelée AC +79 3888. Après 2020, les scientifiques pensent qu'ils devront commencer à éteindre ses instruments, et que vers 2025, les deux sondes Voyager n'auront plus du tout d'énergie et entreront dans le silence des espaces infinis.
Plusieurs questions se posent :
- Quelle énergie peut alimenter aussi longtemps une sonde spatiale et comment peut-elle être dirigée de la terre à cette distance  ?     
- Comment un objet si petit peut-il faire un tel voyage sans entrer en collision avec un quelconque météore ni s’écraser sur une autre planète alors que la Terre, nous dit-on, pourrait être détruite par un petit caillou céleste de 10km de diamètre ? La Terre serait-elle ainsi beaucoup plus vulnérable que ce petit objet ? C'est un non-sens.      
- Comment est-t-il possible qu’à cette distance  et - en 2020 - la Nasa puisse être en mesure d'éteindre les instruments de cette sonde qui sera encore beaucoup plus éloignée en milliards de km ?
- Mais surtout, de qui se moque-t-on ?           
UDFy-38135539.jpg
photo Wikipédia de la galaxie UDFy-38135539
Des astronomes français et britanniques ont découvert que la galaxie UDFy-38135539, qui est située dans la constellation du Fourneau, a émis sa première lumière il y a plus de  13,692 milliards d'années. L'Univers avait moins de 600 millions d'années disent-ils. Au centre de cette galaxie se trouverait un trou noir supermassif de 100 millions de fois la masse de notre Soleil..
- De telles affirmations et de telles datations ont-elles un sens tangible ?
- Qui instaure le Temps et la Chronologie ?
- Est-ce pour autant que ces mesures sont exactes ? Non.          
- Quel télescope permet d'observer à de telles distances impossibles à atteindre ?
- Quelle sonde serait capable de photographier une galaxie à une distance de 13,692 milliards d'années et de renvoyer les images à la NASA ? Mais aussi de remonter le Temps, soit le Passé qui est mort depuis 13 milliards d'années ?.
- Et surtout de qui se moque-t-on ?
Réveillez-vous !
Un astéroïde de cinq mètres, baptisé 2014 AA, est entré dans l'atmosphère terrestre au-dessus de l'Atlantique jeudi matin, soit 24 heures après sa découverte. Le corps céleste s'est désintégré complètement et n'a pas atteint le sol.

L'astéroïde 2014 AA a été découvert le 1 er janvier dans la matinée à l'observatoire américain de Mount Lemmon. Les astronomes ont pris une série de mesures qui leur ont permis de déterminer que ce corps devait tomber sur Terre sous 24 heures. Selon leurs calculs, la zone de chute la plus probable se situait entre l'Amérique centrale de l'Afrique orientale. La taille de l'astéroïde 2014 AA était de 3 à 5 mètres.                

Un météore a été observé le 12 janvier 2014 sur la côte Est des Etats-Unis vers 19h
 
 
 Ici au Missouri
 
 
 
  En Belgique
     
 

Nous sommes sociaux !

Articles récents