Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Canal + : « Kaboul Kitchen » à quand Gaza Kitchen ?

Publié par Diatala sur 14 Février 2012, 12:00pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

220px-Gilbert_Melki_2012.jpg

 Photo Wikipédia

La première fois que j’ai entendu le nom de cette nouvelle série produite par Canal + j’ai été très surprise.  Pourquoi ? Peut-on rire de tout ce qui fait le calvaire et la souffrance d'un peuple qui est encore en guerre, en deuil et qui a été envahi ?  Faire de l’humour sur le dos d’un peuple martyre, toujours massacré et bombardé depuis 34 ans, n'est-ce pas totalement déplacé et indigne ?

Ce Peuple est très loin de s'être relevé et d’avoir recouvrer sa fierté d’être libre. Le pays n'est pas reconstruit, ni prospère, et la corruption y règne depuis l'invasion otanesque. Et encore chaque jour des drones bombardiers, des massacres de civils et d'enfants, des viols et des attentats se produisent et avec des dizaines d'afghans qui meurent en combattant les envahisseurs $.

J'ai vu les trois premiers épisodes, et si il y a deux ou trois gags malgré le fait que les acteurs qualifient cette série de très drôle, elle n'est qu'un mélodrame ; et ce genre de scénario n'est pas fait pour faire rire. Mais peut-être est-ce le but ?

Si Gilbert Melki est drôle dans ses rôles de parfait juif séfarade du Sentier, et que cette série est certainement comique sur la forme, certains adeptes diront que le but premier est avant tout de dénoncer, de parodier l’absurde et d'épingler avec humour tous les protagonistes et le terrible drame qui s’y joue. (Ajout : ceci sera reproché à Dieudonné)

Néanmoins il reste malgré tout évident que le manque de respect y est flagrant puisque tout ce qui est contraire à la culture et la religion musulmanes y est introduit avec délectation pour heurter les antagonismes violemment, et ce, en oubliant l'offense qui est faite à ce peuple, la longueur du conflit, les camps de torture, les assassinats, le chômage et la misère qui sont générés par l'Occident.

Irait-on faire la même série dans les quartiers juifs orthodoxes en Israël ou en reconstituant le ghetto de Varsovie ? Non jamais. Cela serait un blasphème et une insulte suprême envers la shoah, les religieux et les juifs.

Aurons-nous alors bientôt la série « Gaza Kitchen » avec comme acteurs la bande du Sentier qui viendrait faire du fric dans un pays dévasté par Tsahal ? Possible avec une chaîne comme Canal + ! 

694546237_fdf6702787.jpg

Le scénario de cette série au départ est basée sur histoire vraie, celle d'un journaliste, Marc Victor, et d'une bande de juifs qui s'installe à Kaboul pour gagner le maximum de fric. Ensuite le scénario est censé parodier leur aventure  : 

Un étranger vient s’installer à Kaboul pour monter un restaurant de luxe et se faire un maximum de pognon au milieu de la souffrance, de la guerre, de la mafia, de la corruption et des narcotrafiquants qu'il fréquente et avec qui il travaille. Le film a été tourné au Maroc et certaines scènes, elles, ont été tournées dit-on clandestinement à Kaboul.

La réalité sordide est donc d’un coup balayée et effacée avec une couche épaisse d'humour pour nous montrer un Kaboul festif au milieu d'une faune de soldats, de fonctionnaires et d'expatriés occidentaux qui se droguent, qui boivent et de personnalités locales corrompues ou d'afghans sidérés derrière des barbelés. Mais le soleil, le dépaysement, les loisirs, l'alcool, la drague, la drogue, le sexe et les filles sont faits pour faire oublier l’essentiel, soit l'invasion inique. Et cette série nous montre tout particulièrement le néo-colonialisme qui s'évit dans tous ces pays.

C'est un cocktail d'ingrédients qui est totalement contraire aux pratiques et aux mœurs afghanes. C’est aussi un moyen de détourner l’attention en faisant d'un drame quotidien une comédie burlesque. C'est en cela que c'est pitoyable et totalement irrespectueux. L'humour dans ce cas ne sert qu'à dédaigner et à occulter la réelle souffrance et les très nombreuses victimes qu'il cache soigneusement, comme pour dédramatiser totalement la situation et inverser les rôles pour faire oublier qui est l'agresseur.

6558827463_8217c72dc6.jpgJ’ai d’ailleurs visionné toutes les bandes annonces et il en ressort que les Afghans y sont dépeints comme des arriérés idiots, grossiers, vulgaires et bien évidemment coupables et extrémistes, et qui n‘ont rien compris à la vie. Enfin, à cette vie, celle de la débauche que certains veulent exporter en guise de marqueur de nos grandes civilisations décadentes porteuses d'avenir. C'est à dire en y introduisant la corruption, la peur, le luxe, le fric, la drogue et la luxure qui, ici, servent de toile de fond à ce scénario qui y intègre un brin d'humanitaire avec une ONG pourave pour se donner bonne conscience.

Cette image totalement indécente que l'on nous montre du Peuple Afghan dénote le degré d'ignorance, le mépris et  l'ostracisme de certains.  

 517839686_2f282eead0.jpg

L’Afghanistan était un magnifique et doux Pays. Celui des Montagnes, des Poètes, des Soufis et où les Sages, les Contemplatifs et les Ascètes se nourrissaient de spiritualité et de la beauté des Mots et des Paysages. Le voile intégral et les bombes humaines n'existaient pas avant la création des talibans par l'ISI pakistanais qui est dirigé par la CIA et la mise en place de la marionnette Karzaï. 

Il était un des plus purs États du monde depuis le VIIIe siècle. La vertu leur suffisait avant que les vices de nos sociétés ne viennent les humilier et les frapper de plein fouet dans leur intégrité et dans leur foi. 

Afghanistan : les soldats de l'O'TAN après avoir violé avec le canon d'un fusil un adolescent et l'avoir lynché à mort s'amusent à photographier la mort dans ses yeux

L’Afghanistan avait toujours résisté à l’envahisseur depuis des siècles et principalement à la Colonisation anglaise puisque l’empire des Indes s’arrêtait au Pakistan.

Les Afghans sont un grand Peuple et non la caricature méprisante qui en est faite. Mais ce beau Pays qui était resté neutre, lors de la dernière guerre mondiale, allait connaître ensuite l’Envahisseur soviétique, la fabrication made in Us des Taliban, les bombardements intensifs et sa totale destruction par les Yankees et leurs alliés pour officiellement retrouver leur marionnette Ben Laden.

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents