Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


E.coli : Guennadi Onishchenko, chef du service sanitaire de Russie, n’exclut pas que « l’infection se propage d’une manière artificielle »

Publié par Diatala sur 18 Juillet 2011, 09:35am

Catégories : #Alerte : Eugénisme- GPA-PMA-Mutilation- Euthanasie

187554286.jpgE.coli: Guennadi Onishchenko, chef du service sanitaire de Russie, n’exclut pas que « l’infection se propage d’une manière artificielle »

© RIA Novosti
23:18 02/06/2011
MOSCOU, 02 Juin (RIA Novosti).

Le chef du service sanitaire russe Guennadi Onichtchenko ne voit actuellement aucune raison d’abroger l’arrêt des importations de légumes en provenance des pays de l’UE. (…) Il n’exclurait même pas que l’infection dangereuse soit propagée intentionnellement, a déclaré Onichtchenko lors d’une interview de RIA-Novosti à Moscou. « Si dans cette situation tragique, l’UE exige que nous justifiions notre réaction (concernant l’arrêt des importations des légumes), nous demandons par conséquent à l’UE de nous décrire en détail ce qui se passe (en Europe) (…) exactement (…). Si l’infection se propage par voie aérienne, nous ne laisserons plus personne partir pour l’Europe, nous ouvrirons par contre nos frontières aux légumes européens. Mais l’infection intestinale ne se propage jamais par voie aérienne. Il s’agit donc d’une autre maladie. » Onishchenko a voulu savoir des Européens ce qu’ils avaient fait au cours du mois entier écoulé. Les tentatives européennes de déterminer la source de l’infection auraient témoigné de peu de professionnalisme. « Même en Afrique un mois aurait suffi pour clarifier les causesIl ne reste donc qu’une seule possibilité: l’infection ne se propage pas par voie naturelle. Alors on ne peut que supposer que quelqu’un ait diffusé les bactéries intentionnellement« , a déclaré l’expert. « La Russie attend de l’UE une réponse claire et nette à la question de savoir ce qui se passe et où se trouve la source de l’infection. La chose la plus importante que la Russie veut apprendre de l’Europe est, que la situation est sous contrôle, que le nombre de patients n’augmente pas, et que toutes les personnes atteintes de la maladie se rétablissent. Mais tout cela n’est pas arrivé jusqu’à présent« , a déclaré Onichtchenko.

Source: de.rian.ru

http://infoguerilla.fr/?p=10761

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents