Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Cannibalisme en Centrafrique et attentat à la bouse contre l'Assemblée

Publié par Diatala sur 16 Janvier 2014, 12:51pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

bangui

Cannibalisme en Centrafrique et attentat à la bouse contre l'Assemblée

 

TF1 et les médias continuent de balancer des dépêches de plus en plus stupides et ridicules pour justifier l'injustifiable et afin d'acquérir le maximum de soutiens de la part de l'opinion.

Pourtant cette information concernant des crimes de cannibalisme ne repose sur strictement rien de sérieux puisque n'importe qui peut inventer ce genre de témoignages. D'ailleurs de nombreuses fois ils ont été démontés comme ce fut le cas par exemple pour les ADM de Saddam Hussein, les couveuses au Koweït et pour tant d'autres reportages sur des crimes et des délits bidons. Mais les vrais seront passés sous silence. Alors prudence.

Cependant dans l'esprit d'un certain public ceux-ci ont un fort impact et ce dernier pense alors que ces populations sont constituées de véritables sauvages qui doivent être civilisées par la force.

fumier-assemblee.jpg

Pour justifier cette intervention le pire doit donc être annoncé surtout que la France, qui est ruinée, n’a nullement les moyens de s’investir dans cette stratégie de conflit néocolonial puisque sa seule priorité devrait être de balayer devant sa porte.

Et comme l'Etat de décomposition à mis les Français dans la ...., il est bien compréhensible que certains déposent du fumier encore fumant devant l'Assemblée - ici - ou qu'un seau de caca soit jeté sur Claire Chazal qui a cependant payé pour tous ces ilotes de collègues qui ont chaque jour des logorrhées qui empestent l'atmosphère.

Pour ceux qui ont suivi le discours du coureur de jupon (qui a autant d'élégance que de charisme, c'est dire) qui répondait aux questions d’un parterre de journaleux totalement serviles et anesthésiés depuis longtemps, il était impossible de ne pas se dire, quand il a évoqué l’Afrique et la Centrafrique : Mais comment se fait-il qu’aucun d’eux ne soit pas plié de rire et pour le reste aussi ?


Centrafrique : actes de cannibalisme à Bangui

 

Un homme a été lynché et découpé avant d'être mangé. A en croire les témoignages recueillis samedi par l'AFP, des scènes de cannibalisme se sont déroulées ces dernières semaines à Bangui, la capitale centrafricaine. "La scène s'est passée devant moi mardi dernier au quartier Modoua. Un sujet musulman se trouvant dans un taxi-bus descendait à Pétévo pour laisser passer un autre passager. Mais, il a été surpris par un groupe de personnes qui l'ont lynché et découpé à la machette", a raconté, encore choqué, Jean-Sylvestre Tchya, 35 ans, technicien de surface.

"L'un des individus ayant pris possession d'un bras est allé acheter du pain et s'est mis à mordre dans la chair, l'accompagnant de son pain. La scène a fait vomir plusieurs personnes, dont certaines poussaient des cris d'horreur", a-t-il ajouté. Selon un étudiant, Alain Gbabobou, "un autre individu, âgé, s'est procuré la tête et s'est employé à l'emballer soigneusement, promettant de s'en régaler".

 

Lynchages et mutilations

Pendant les violences et pillages des dernières semaines, des lynchages suivis de mutilations des corps, ont été perpétrées dans différents quartiers de Bangui. Le président Djotodia, accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences interreligieuses dans son pays, a démissionné vendredi à N'Djamena sous la pression des dirigeants d'Afrique centrale qui l'y avaient convoqué pour un sommet extraordinaire.

Depuis le renversement en mars 2013 du président François Bozizé par une coalition hétéroclite à dominante musulmane, la Séléka, dirigée par Djotodia, la Centrafrique a été emportée dans une spirale de violences communautaires et interreligieuses sous le regard impuissant des institutions de transition.

 

Source : TF1 News

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents