Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Daesh : Le saccage du musée de Ninive un faux grossier

Publié par Diatala sur 28 Février 2015, 12:55pm

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

Daesh : Le saccage du musée de Ninive un faux grossier
Daesh : Le saccage du musée de Ninive un faux grossier

Daesh : Le saccage du musée de Ninive : Un faux grossier

L’ensemble des médias, par le biais de leurs fats présentateurs, des idiots utiles, de faux journalistes et de pitoyables speakers et chroniqueurs, a diffusé ce saccage en Irak sans se poser la moindre question sur son authenticité.

L‘ensemble de la classe politico-médiatique et celui de la communauté internationale ont vivement condamné cet acte barbare qui rappelle immédiatement celui qui aurait été commis par les Talibans en Afghanistan en détruisant à l’explosif, quelques mois avant le 11 septembre 2001, les Bouddhas géants de Bâmiyân (le plus haut faisant 53 mètres). Destruction qui allait permettre au monde entier de faire la connaissance de ce gouvernement taliban qui, jusque là, était totalement inconnu. Une super pub pour ceux qui devaient devenir les nouvelles Stars des année 2000.

 Il est essentiel de sidérer l’opinion pour la terroriser et obtenir son blanc-seing.

Suite à ce crime contre l’humanité, l’Unesco a même saisit le Conseil de sécurité pour que le patrimoine iraqien, inestimable, soit assimilé à la sécurité du pays.

Cependant, nous ne pouvons que nous esclaffer de rire en entendant de telles inepties puisque nous savons que les richesses archéologiques les plus importantes de ce pays, et celles des musées iraquiens, ont été pillées dès l’invasion des troupes de la coalition menée par les États-Unis en 2003. Aujourd’hui celles-ci se retrouvent dans les mains de certains marchands d'art voyous, dans celles de riches collectionneurs et  mises à l'abri, dans des galeries privées, mais aussi dans des musées nationaux. Cette destruction permet également de les retirer des registres.

Ces pillages - monstrueux - s’orchestrent d’ailleurs dans tous les pays qui sont attaqués par les États-Unis et leurs alliés ; même en Grèce dès 2012 comme ici


Des djihadistes de l'Etat islamique(Daesh) auraient donc démoli des statues assyriennes et hellénistiques vieilles de plus de 3000 ans dans le musée de Mossoul. Certaines des statues détruites viendraient de l'ancienne cité de Hatra, qui est classée au patrimoine culturel mondial de l'Unesco. Comment est-ce possible ?.


Mouais !

 

Le problème est que nous voyons immédiatement que ces statues sont de simples et surtout de très très mauvaises copies en plâtre. Inutile d’être un expert pour le constater. Nous voyons très bien la poussière blanche du plâtre et sa poudre au sol. De même nous pouvons constater sur l’image ci-dessus (capture d’écran de cette vidéo) que cette statue est creuse. Idem le taureau ailé détruit avec un marteau-piqueur est en plâtre.

 

Ceux qui ont des doutes peuvent demander à n’importe quel sculpteur, antiquaire ou plâtrier de leur confirmer.

Si ces archéologies avaient été authentiques, elles auraient été en pierre dure, principalement en granit, voire en argile et, croyez-moi, ce n’est pas un type avec une masse qui auraient été en mesure de les détruire en deux secondes. Et leurs débris n‘auraient rien à voir avec ceux montrés. Nous voyons très bien ci-dessous la poudre de plâtre.

Mais le pire est que des experts ont confirmé et déploré ces destructions. Il est inutile de se demander qui sont ces dits experts en in-expertise et pour qui ils bossent. Idem pour ceux qui monopolisent chaque jour dans tous les domaines l’espace médiatique.

 

Cette pseudo tragédie culturelle devrait néanmoins amener certains à se poser la bonne question ou les bonnes questions : Pourquoi cet énième faux et pour qui travaillent réellement les mercenaires de Daesh, de Boko Haram et les autres groupes terroristes ? Ces boucs émissaires servent les intérêts de qui, à protéger qui et à masquer quelle puissance criminelle ?

Pourtant le plus grave reste que nos médias de masse diffusent chaque jour des faux en affirmant qu’ils sont des preuves authentiques. Ainsi, ils pérorent avec sérieux et analysent toute la journée de fausses informations. C'est le comble de la bêtise drapée dans un ego malade, et celui du pitoyable. Mais ils sont également ceux qui font la meilleure et la plus vaste des publicités aux terroristes. De ce fait il font l'apologie du terrorisme sous le faux prétexte vertueux de le dénoncer.

Quand seront-ils alors jugés pour haute trahison envers le Peuple, faux et usage de faux, mensonges encourageant et soutenant des crimes contre l’humanité, apologie du terrorisme et incitation permanente à la guerre ?

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

fake

fake

Nous sommes sociaux !

Articles récents