Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Santé : Le gène de la longévité

3079992466_c279fe4a77.jpgLes Séfarades et les Hébreux  n’étaient-ils pas assez intéressants pour cette étude ici ?

 

L’étude est faite par des chercheurs israéliens, donc à prendre avec des pincettes. De plus, un p’tit coup pub puisqu’il est précisé : Les chercheurs ont mené leur étude sur 477 juifs ashkénazes, âgés de 95 à 122 ans et vivant de façon autonome. Quelque 75% des participants étaient des femmes. La population de juifs ashkénazes a été choisie car elle est "plus uniforme que d'autres génétiquement parlant, ce qui rend plus facile la découverte de gènes différents". Ce qui laisse supposer (pour coller avec la fausse version du Judaïsme) qu’il s’agirait d’une race et non d’une appartenance religieuse, et que celle-ci aurait de surcroît bénéficiée des gènes supérieurs aux autres. D’ailleurs depuis quand les juifs ashkénazes sont-ils recensés pour avoir le taux de longévité le plus élevé ? C’est bien la première fois également qu’une religion est mise en avant pour justifier la présence d’un tel gène. Toutes les autres études se basaient sur l’environnement immédiat, la pénibilité, le psychisme et le régime alimentaire. L’Asie et plus particulièrement la Chine et le Japon détiennent pourtant les records en nombre de personnes centenaires alors qu’elles ne sont absolument pas judaïstes ou talmudistes.

Ces chercheurs veulent nous [...]

Nous sommes sociaux !

Articles récents