Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Une vierge requin se reproduit seule par parthénogenèse

Publié par Diatala sur 13 Janvier 2012, 14:40pm

Catégories : #ADN - Génétique- Science et Découverte

 

 4147033639_ebf55c0470.jpgUne autre découverte de parthénogénèse vient d’être effectuée dans le règne animal chez autre espèce. Cette auto-reproduction explique ce que nous avons été à un stade de notre évolution. Une auto-fécondation qui se rattache forcément à la découverte de l’ADN mitochondriale.

Dans chaque règne (minéral, végétal, animal, humain et cosmique) se trouve une partie de nous, de ce que nous avons perdu, de ce que nous avons été et de ce que nous sommes. Sans le savoir nous avons le pouvoir de création ou de la Création. Nous sommes donc des dieux qui s’ignorent, des dieux qui ont perdu leurs pouvoirs et qui sont devenus amnésiques.

4351111241_fa5112ec0e.jpg

Si personne ne croit à la virginité de la Vierge Marie, l'Isis égyptienne et la Sémiramis babylionienne, des déesses chtoniennes, cette métaphore symbolise pourtant et justement la parthénogénèse. Sauf que le patriarcat clérical misogyne a voulu que le nouveau-né soit évidemment du sexe masculin tout comme les grandes divinités et surtout Dieu afin de tuer le pouvoir féminin et envoyer ad patres son enseignement et sa sagesse.

La première guerre a donc été celle du génome pour imposer les deux sexes, puis la Sapiens féminine s‘est retirée provisoirement pour que l‘ego du mâle triomphe dans l‘erreur.

Mars le dieu de la Guerre

Le (les) premier né portait un Principe féminin et perdurera longtemps et heureusement. Si le mâle avait été le premier sur terre avec son tempérament dominateur, perpétuellement guerrier et criminel, le cycle de l’évolution aurait été anéanti et nous ne serions pas là.

 

La Femme a régné à l’Origine de l'humanité et ceci est avéré. Mais cela doit être oublié, balayé. Sauf que ce souvenir est profondément inscrit dans la partie de notre mémoire chromosomique encore close ou ignorée par une grande majorité.

 

Au Début la Matière était plus éthérée, et de principe neutre pour devenir féminin. Ensuite l'humanité féminine s'est auto-engendrée avec un pouvoir de régénérescence spontanée ( immortalité, comme chez certains vers primaires, cnidaires et requins ), puis engendrée en donnant naissance uniquement à des filles par parthénogénèse ( longévité) avant de devenir plus tard hermaphrodite, (mortalité) double principe en- soi donnant naissance à des filles et à des garçons qui, avec difficulté au début (c‘est le Minotaure ou le long sommeil de la Genèse par exemple) s‘accouplèrent avec des hommes pour arriver avec le temps à enfanter.

Dans le mot genèse (création) il y a gène ou création par encodage des  gènes en opposition à la transmutation des éléments chimiques et des métaux du corps.

C'est la véritable Alchimie, celle d'Hermès Trismégiste, de Mercure ou de Thot qui se passe dans l'atome au sein même de la cellule et non dans un laboratoire. C'est la Pierre philosophale du Grand Oeuvre ou de l'Immortalité tant recherchée.

 signes des  mains

h-20-1892103-1263732134L’obscurantisme et les dogmes qui nous ont été imposés par les différents pouvoirs nous ont sciemment éloigné de cette vérité et de la Vérité.

La Théogonie, la Mythologie et la Cosmogonie ne sont pas simplement issues de contes oraux traduits scripturairement au fil du temps, mais elles représentent les différents stades de notre propre mutagénèse inhérente à la formation du cosmos actuel et à notre observation de celui-ci. Les néo-évhéméristes sont d’ailleurs de plus en plus nombreux et rappellent que les mythes ont un profond sens caché.

Nous sommes ainsi devenus des mortels en nous enfonçant dans une matière dense et une dimension restreinte. C’est la Chute ou la régression par le génome. Le Principe Originel lumineux, énergie de haute fréquence, a été altéré dans un premier temps puis divisé en deux. De ce fait l’ADN s’est obligatoirement appauvri et rétracté. La mortalité vient de cette corruption et division de l’ADN, elle est la conséquence de la procréation qui mélangent les gènes et les énergies de l‘un avec l‘autre.

Il est évident que si vous divisez une charge en deux, et que vous mettez l’une des parties ailleurs, celle-ci n’aura plus les mêmes caractéristiques ni le même taux d’énergie. Mais comme l’explique la physique quantique un atome même divisé communique toujours avec son autre partie.

 6478343661_3aa8d3ca82.jpgLa Cosmologie l’explique par la naissance de la Lune qui aurait été éjectée de la Terre quand une planète vint la frôler de très près. Les Cycles lunaires sont de 28/29 jours et celui menstruel des femmes également. La transmutation de l’atome et les mutagénèses en firent de même pour pouvoir procréer et donner naissance aux humains des deux sexes. L’Un engendra un deuxième et ces deux conçurent un troisième, l’enfant. C'est la dernière Trinité que l‘on retrouve partout. Mais la Trinité Christique est Un, l’Être Originel.

6041904952_bd15b0b465.jpgSi la Lune a toujours été à la source de maintes contes et légendes lorsqu'elle est pleine, chacun sait qu’il est dit que les crimes et les accouchements sont plus nombreux ce jour précis qu'à l'ordinaire.

Pour les crimes, qui ne sont commis généralement que par des hommes envers des femmes ce soir là, ils tueraient inconsciemment leur côté féminin-divin pour conserver pouvoir et domination et ravissement ( enlèvement) de leur psyché profonde. Sa forte énergie et sa lumière, à ces moments précis, ne seraient pas supportables pour des personnes qui évoluent en fréquence basse. Pour les accouchements la Lune serait l’initiale Grande Sage-femme après la parthénogénèse.

 

Notre planète Mère d’origine serait peut-être Jupiter, (la géante gazeuse, son volume est 1300 fois celui de la Terre), qui dégage plus d'énergie qu'elle n'en reçoit du Soleil. Jupiter possède tous les éléments propices et indispensables à la vie avec en plus de l'hélium et du deutérium qui auraient été présents dans les premières minutes de l’existence de notre Univers.

 


 

  Source : Techno-science.net

Un aquarium de Dubaï nous présente Zebedee : un requin zèbre femelle qui intrigue la communauté scientifique car elle pond des œufs alors qu'elle n'a jamais été en présence d'un mâle.

Si ce cas est exceptionnel, ce n'est toutefois pas la première fois que nous le constatons. En 2001 aux États-Unis, une femelle requin marteau avait également donné naissance à des petits dans un aquarium du Nebraska. Toutefois, Zebedee bat les records car c'est la quatrième fois qu'elle pond des œufs, donnant naissance à des petits requins en parfaite santé !

Les scientifiques appellent cela la parthénogenèse. Celle-ci se produit lorsqu'un embryon se développe à partir d'un œuf qui n'a pas été fécondé. Ce phénomène peut être provoqué artificiellement, mais peut dans certains cas se rencontrer naturellement. Il est connu chez les végétaux, mais aussi chez certaines espèces animales (citons le cas le plus connu des abeilles ou des pucerons, et les cas plus rares d'oiseaux, de reptiles et amphibiens).

Exceptés nos deux requins précédemment cités, ce cas de reproduction monoparentale n'a encore jamais été observé chez les vertébrés principaux. Précisons pour les plus curieux qu'il s'agit ici d'un cas de parthénogenèse thélytoque: c'est le cas de parthénogenèse qui donne naissance uniquement à des femelles.

Le phénomène pourrait peut être expliquer comment les requins ont réussi à survivre à 400 millions d'années d'évolution alors que d'autres espèces, comme les dinosaures, ont disparu. Messieurs, ne commettons pas l'erreur des requins, et prouvons que nous sommes indispensables sans quoi nos dames risqueraient de se passer de nous sous peu !

Auteur de l'article: Cédric DEPOND

Mais c’est un secret qui ne vous sera pas expliqué pour éviter que votre conscience ne s‘élargisse et que les dominants n’en perdent leur pouvoir. Cependant en étudiant la Genèse, non dans son sens littéral qui n’est déjà plus l’original, mais en ayant votre propre intuition herméneutique, tout y est dit et caché symboliquement. Certes, c’est retranscrit parfois faussement ou par métaphores, c’est vrai  aussi, et en étant totalement plagié sur des textes beaucoup plus anciens sumero-égypto-babyloniens et surtout en glorifiant le sexe dit fort, mais c‘est bien là. Cela peut sembler idiot ou effrayant mais si vous avez accès à une partie du Savoir qui est en vous et qu'en plus vous décriptez les mythologies, les textes sacrés et apocryphes tout devient limpide.

Nous sommes sociaux !

Articles récents