Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Transsexualité et mensonge : Daniel est devenu Danya et aujourd'hui le regrette

Publié par Diatala sur 5 Avril 2014, 12:05pm

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

trans-dana-daniel.JPG

Danya a voulu tuer le serpent dans l'œuf, dit-elle. Sans doute est-ce l'inverse, soit retrouver l'Origine.

Un documentaire que nous ne verrons jamais en France sur un média traditionnel, ou plutôt dominé.Mais encore moins dans les nouveaux cours qu'impose la dangereuse et stérile Education Nationale sur le Genre.
Les manquements de ce ministère à ses devoirs sont très graves comme le sont son manque d'informations, son manque de rigueur, sa décadence, sa propagande, ses choix partisans et sa partialité.
Pourtant ce type de témoignage est très important pour ceux qui se posent des questions et pour ceux qui croient que le changement de sexe va résoudre leurs problèmes et supprimer leur souffrance.
Si ces opérations ne changent en rien la chimie du cerveau, et encore moins l'ADN, toutefois ensuite elles obligent les personnes opérées à être sous traitement toute leur vie, donc à avoir un suivi médical jusqu'à la fin. Ainsi rentrent elles dans le cercle des grands malades sous thérapie constante quand précédemment elles n'y étaient pas.
 
Mais qui sont les plus grands malades ?
Ceux qui font ces opérations, en étant sexuellement normalement constitués, ou ces psychiatres et chirurgiens qui les encouragent et qui gagnent leur vie avec de tels patients ?
 
Nous savons que la majorité de ces transsexuels évoluent dans un milieu de la nuit oùalcool, drogue et prostitution sont leur quotidien. Alors comment un médecin qui se dit sérieux et responsable, et qui prétend avoir une réelle conscience de son devoir pour aider quelqu'un qui souffre, peut-il accepter d'opérer des patients qui ne peuvent avoir pris leur décision que sous l'emprise de drogues et dans une période de désespoir ?
Aujourd'hui deux ans de psychotérapie sont nécessaires. Toutefois il est facile de berner n'importe quel psychiatre et de cesser durant un laps de temps de prendre des drogues. 
lolo-ferrari.jpg
Quand nous savons que certains chirurgiens sont capables de mettre 3 kilos par sein à une femme, et d'autres crimes de ce genre, il est aisé de comprendre le but qui motive ces gens : L'argent et le pouvoir de fabriquer leurs créatures. C'est une sous-forme de l'eugénisme.  Les eugénistes sont motivés par leur ego car ils veulent devenir les dieux créateurs d'une nouvelle race et manipuler à leur guise leurs créatures. Mais peut-on encore les considérer comme des scientifiques, des médecins et des chirurgiens ?
Un autre exemple. Aujourd'hui il est impossible d'obtenir un rendez-vous avant trois mois chez un dermatologue. Même pour une urgence ils le refusent. La raison ? Ils sont devenus plâtriers en passant leur temps à combler des rides et des lèvres ; ce qui rapporte beaucoup plus.
Jocelyn-Wildenstein.JPG 
Une autre interrogation est soulevée, et ce, même si certains en connaissent la réponse : Pourquoi sont-ce à 99,99% les hommes qui changent de sexe ?
Certains diront que, si très peu de femmes sont devenues des hommes, c'est à cause d'une chirurgie qui est plus lourde et plus risquée.
Or si ceci est vrai, c'est également faux car toute opération est à risques, et cette dernière aurait été apparemment réalisée avec succès à plusieurs reprises.
La vérité est que les deux opérations de transformation sont lourdes et les risques sont là et très importants : pendant l'intervention, en post-opératoire et ensuite avec ceux psychologiques comme vous allez le voir dans cette vidéo où la détresse a été remplacée par une autre détresse qui, cette fois-ci, est irréversible.
Danya-maisonneuve.JPG 
J'ai croisé et discuté à plusieurs reprises avec un transsexuel. Il était le fils d'une femme qui travaillait pour nous. Il se fera opérer et sera retrouvé mort deux plus tard dans un bordel des bas-fonds du Brésil, en 2008. Suicide ou overdose ?. Sa mère ne saura jamais ce qui est vraiment arrivé, ce qu'il a vécu, sauf qu'il s'était épris d'une infirmière ou d'une psychologue. Il est aussi important de dire que dans de nombreux cas, malheureusement, ces personnes se suicident. Pire ! Dernièrement un Belge a été euthanasié après une opération de changement de sexe ratée [1].
 
Ce reportage est un témoignage qui éclaire sur les conséquences possibles d'un tel choix. 
Deux reproches pourtant : le réalisateur fait tourner des scènes érotiques inutiles à Dany. Ce qui introduit une ambiguité sur les intentions du réalisateur et qui dévie la question de fond.
Le second est que ces personnes ne sont pas obligatoirement homosexuelles comme il est dit dans ce documentaire. Cette affirmation n'est qu'un stéréotype. Très souvent ces personnes sont sans libido mais contraintes par les diktats sur la sexualité à avoir des rapports sexuels pour éviter de se marginaliser encore plus. La prostitution restant le meilleur moyen pour elles de ne pas s'investir et celui de pouvoir simuler afin d'entrer dans les normes de cette tyranie sexuelle imposée.
 
Si la vérité sur nos origines, qui est inscrite dans notre mémoire chromosomique, était révélée, cette souffrance n'existerait pas. Ce ne peut être que cette amnésie qui a été induite volontairement qui est à la source d'une telle souffrance et de cette ambivalence.
[1]

1987, Daniel veut changer son corps d'homme en corps de femme et devenir Danya.
Une première au Canada.Quel bouleversant et triste cheminement !! Témoignage UNIQUE...EXCEPTIONNEL. Révélations fracassantes. À VOIR avec émotion.
Caméra87 René Ferron producteur.
 

Nous sommes sociaux !

Articles récents