Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Syrie : Des barbares criminels soutenus par nos médias et gouvernements

Publié par Diatala sur 15 Mai 2012, 10:33am

Catégories : #Assad - Syrie- Médiamensonges

Si ces dits libérateurs-tueurs parlent arabe, mais personne ne sait s'ils sont syriens puisque de nombreux reporters indépendants et experts affirment que des groupes de mercenaires ont été infiltrés en Syrie pour renverser le pouvoir de la même manière que cela a été fait en Libye et ailleurs.

D'ailleurs leurs cris, en lynchant ce gamin et en le terrorisant, sont les mêmes que lors de la mise à mort de Kadhafi  - Allah akbar - .

La Syrie est un pays multiconfessionnel, mais avant tout il est laïc comme l'était la Libye. Et les jeunes qui sont issus d'une culture musulmane, ici et ailleurs, sont majoritairemnt dans une pensée laïque ou tolérante. Mais ils ne sont surtout pas intégristes.

 

Si ce pays subissait le même sort tragique que les autres, il est évident qu'aucun système démocratique ne sera instauré. Des islamistes à la solde d'Israël et des autres pays criminels seront portés au pouvoir lors d'élections totalement truquées. Car, étrangement, depuis que l'Otan a pris le contrôle total de ces pays, pour le compte des psychopathes qui gouvernent nos sociétés, plus personne ne vient remettre en cause la validité du scrutin malgré ce choix invraisemblable et incohérent. Mais qui peut croire un seul instant que ces peuples, ou la jeunesse est majoritaire, votent pour une privation de leur liberté, pour un état totalitaire, archaïque et babare tout en offrant de surcroît leurs richesses et leur souveraineté à l'Occident et Israël ? Qui peut croire sans être de mauvaise foi, raciste ou ignard que le peuple syrien attend les bombes humanitaires ravageuses et meurtrières de la plus grande armée criminelle du monde pour être libéré et privé de leur autonomie ?

Jusqu'ici pourtant Bachar el Assad, mis en place par ceux qui veulent aujourd'hui sa chute, avait été un de leurs bons serviteurs comme le furent le Shah, Ben Ali, Moubarak et tous les autres, à part Kadhafi. Comme quoi le plan B est en cours afin de pouvoir instaurer un gouvernement mondial totalitaire exerçant la terreur. Mais il échouera en implosant de lui-même.


 

Source : Silvia Cattori

  

Cette effrayante vidéo, filmée à Deir Ezzor par les auteurs du lynchage, nous montre les pratiques barbares des bandes armées qui sévissent quotidiennement en Syrie, et que les médias occidentaux continuent de façon éhontée à nous présenter comme de courageux combattants de « l'Armée syrienne libre » (ASL) luttant pour la « démocratie ». 
On peut voir et entendre comment ces bandes armées insultent un jeune passant terrorisé, accusé d'être un traître, car soupçonné de soutenir Damas ; comment ils le brutalisent tout en lui disant qu'ils vont l'égorger comme un mouton. 

L'expression bouleversante de ce jeune syrien terrorisé, suppliant ses ravisseurs de ne pas le tuer, devrait faire réfléchir nos médias et nos autorités qui continuent de fait à légitimer cette barbarie en attribuant la violence au gouvernement de Bachar El-Assad. 

Durant des mois nos médias ont déversé les reportages biaisés de journalistes malhonnêtes entrés clandestinement en Syrie, avec pour objectif de nous présenter sous un angle sympathique ces bandes violentes, encadrées et armées par Israël, la France, les États-Unis, la Grande Bretagne, de concert avec le Qatar et l'Arabie Saoudite, pour déstabiliser la Syrie. 

Comme cela s'est déjà passé en Irak et en Libye, cette information mensongère - qui vise à diaboliser tel chef d'État en le présentant comme un monstre et une menace pour son peuple alors que celui-ci, en majorité le soutient - est une criminelle complicité.

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents