Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Serge Dassault à 88 ans vient de se reconvertir

Publié par Diatala sur 8 Décembre 2013, 15:29pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

4184185449_8d67632f39.jpg
 Serge Dassault à 88 ans vient de se reconvertir
  
Affaire de Corbeil-Essonnes : Serge Dassault se dit "victime de racket"[1]
   
Comme quoi marchand d’armes amène à des idées de génie puisqu’à 88 ans Serge Dassault vient de sortir la plus perfectionnée de toutes ses armes au crépuscule de sa vie.
C’est une arme de destruction massive, dite ADM, qui vient de créer le plus grand génocide en faisant mourir de rire les Français avec un gaz hilarant, l’Humour noir.
 
Papy devient de ce fait le plus grand Snipper-comique embusqué derrière le Mur d'apartheid qui a été érigé par les médias pour se séparer du Peuple et lui tirer dessus sans relâche.
Nous découvrons ainsi chez Serge Dassault, non pas un jeune talent prometteur, mais un vieux talent toujours promoteur de sales de bons coups.
 
Le sénateur Dassault est donc épatant car il joue à la perfection son rôle de bienfaiteur qui distribue des millions d’€ à ses administrés et à des quidams pour les aider à sortir de leur milieu défavorisé ou de voyous.
   
Que c’est beau une telle générosité et un tel altruisme puisque Serge Dassault ne demande strictement rien en retour.
   
Mais la grosse quenelle, qui va sortir du fusil Dassault, est que Serge est en réalité une vraie victime, non pas de son gaz hilarant, mais d'un p'tit voyou qui le rackette. Lui Serge Dassault qui est ’’officiellement’’ la 5eme fortune française et l‘homme le plus armé de France et de nombreux autres pays.    
   
Un certain Mamadou Kebbeh aurait racketté l‘homme le mieux armé de France. Dassault dira ceci :
"Pendant deux ans, il m'a harcelé tout le temps", "Il voulait de l'argent, point final." "Il m'a menacé pendant des mois en disant : "Si vous ne me donnez pas plus d'argent, je vais raconter que l'argent que vous m'avez donné a servi à payer les élections".
[1].
Face à un des hommes les plus puissants, et surtout en fin de carrière politique, l'arme du maître-chanteur était, osons le dire, balaise, implacable et surtout très ingénieuse. Le type est un véritable Cerveau, ça c'est certain.
Mamadou avait trouvé la MENACE pour terroriser Dassault et lui soutirer de grosses sommes d’argent.
Un coup de génie puisque Serge se retrouvait être le pot-de-terre quand toute sa vie il avait été celui de fer.
   
Serge qui était un véritable char d‘assaut, puisque sa puissance pouvait écraser tout sur son passage, et qui était armé jusqu’aux dents, cédera ainsi au chantage de ce Mamadou et lui donnera la somme de 1,2 millions d’€ via pour qu'il se taise, et ce, via le Liban pour que celle-ci soit plus facile à tracer et que personne ne doute de sa moralité.
   
Mieux ! Un complot peut-être judéo-corbeilo, ou corbeilo-libanais, on ne sait pas encore à cette heure, aurait été ourdi pour nuire à son excellente réputation et le faire passer pour un homme corrompu, voire mafieux lui-même.
C'est terrible. Heureusement personne ne peut y croire.
 
Serge, qui est un homme discret, n'a pas voulu non plus en parler à la police qui serait venue de toutes évidences enquêter.
Une enquête qui aurait été longue et très coûteuse puisque la victime connaissait le nom et l'adresse de son racketteur.
Cette discrédition, mais surtout cet incroyable courage face au danger, épargnaient ainsi des dépenses inutiles, voire des représailles de Mamadou qui aurait balancé des salves de pruneaux (d'Agen) contre le GIGN.
 
Son histoire incroyable restera toutefois dans les annales puisque Dassault dira ceci au JDD en parlant des quartiers sensibles : « [...] c'est très précieux d'avoir des gens qui vous introduisent ; Il y avait Younès, mais il n'était pas le seul ! Il y en avait d'autressource
 
Toutefois sa vie privée ne nous regarde pas...même si aujourd'hui c'est devenu un must d'en parler.
 
 

Nous sommes sociaux !

Articles récents