Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Qui est le frère de Mohamed Merah ?

Publié par Diatala sur 17 Novembre 2012, 15:31pm

Catégories : #Actu : Les nouveaux tueurs-cannibales- délinquance

 

Cette semaine un des invités de tous les plateaux de télé et radio sera le frère de l’arlésienne Mohamed Merah, Abdelghani Merah, qui est issu d’une famille qui était au départ elle aussi arlésienne jusqu’à l’apparition de ce frère qui tient un discours mille fois entendu par les extrêmes dans les médias. Surgira également une sœur qui tient un discours qui sert étrangement à diaboliser les siens et à justifier la paranoïa des peureux et crédules. Soit une sorte de messe propagandiste menant l'opinion à accepter comme normale la sitgmatisation des musulmans.  Toutefois beaucoup se posent des questions sur les propos de ce frère, et comme celles-ci ne sont pas encore interdites par la loi, faisons un point.

Tout d’abord se ranger du côté des victimes n’est pas un acte de bravoure extraordinaire, mais normal. Il est même étonnant que ce frère ne le fasse pas de manière plus discrète et qu’il ait obtenu un tel espace médiatique. C’est même aberrant si nous considérons l‘histoire officielle comme vraie.

Abdelghani Merah sera aidé pour coucher son témoignage sur papier par le très controversé et sioniste Mohamed Sifaoui, qualifié de néo-cons. Le choix de ce journaliste qui est en permanence salué par le CRIF et la presse juive, qui est soupçonné de connivence avec les services de renseignement et qui est également soutenu par la sioniste islamophobe Caroline Fourest et RSF, reste lui aussi très suspect. Sifaoui affiche également sur son blog des thèses très pro-israéliennes.

Wikipédia : « durant la Guerre de Gaza de 2008, il reproduit un article du Corriere de la Serra qui affirme que ce sont les Palestiniens qui ont volontairement provoqué les Israéliens pour susciter l'opprobre du régime israélien. Il reproduit également le texte suivant: « [...] les Palestiniens sont [...] l'instrument tout trouvé par l'ensemble des islamistes extrémistes pour s'en prendre à Israël. [...] Or ce petit pays récent [...] a su malgré tout faire énormément de compromis et laisser la place à des solutions pacifistes allant même jusqu'à accepter la création d'un État palestinien. ». Mohamed Sifaoui ira même introduire dans son reportage une séquence totalement invérifiable dans laquelle il affirme que la sœur d’Abdelghani, évidemment vêtue d’une burqa, ça fait mieux, une certaine Souad, aurait dit  : « être fière de son frère Mohamed et que Ben Laden est un héros ». Celle-ci aurait été piégée par son propre frère.

jetfueldeesMais quel musulman croît encore que Ben Laden était l’auteur des attentats du 11/9 quand les plus grands experts et spécialistes indépendants affirment qu’il était un agent de la CIA et qu’il n’avait pas les moyens de mettre en œuvre ces attaques ? La farce d’Al Qaïda a pourtant fait le tour du monde via le Web depuis longtemps.

Chacun remarquera également que dorénavant Al Qaïda est souvent remplacé par le terme Salafiste. Une autre nébuleuse et sac fourre-tout qui à le dos aussi large que celui de feu Benji la malice qui zigzaguait entre les missiles de l‘OTAN perché sur sa mob, qui parvenait à défier le monde entier de son trou à rats et qui arrivait à se cacher derrière une crotte de chien quand les troupes otanesques passaient à deux mètres de lui.

Ainsi Abdelghani Merah et sa sœur Souad passeront-ils leur temps eux aussi à faire référence bizarrement au Salafisme. N’est-ce pas néanmoins le discours dominant bien huilé des médias et des experts sionistes ?

Étrangement aussi, ce frère qui se veut non haineux, qui est calme et posé, aura les critiques les plus dures envers sa famille restante et les musulmans. Pourtant son discours ressemble à s’y méprendre à celui des islamophobes, des extrémistes et à celui de ceux qui veulent faire de l’islam le bouc émissaire afin de cacher les crimes et les forfaits des vrais auteurs.

6011909606_fd5ae18eb5.jpgIl se dira également menacé par ses parents, mais à aucun moment, il ne dira se sentir menacé par des juifs extrémistes qui veulent se venger ou par le Mossad. Pourtant cela devrait être sa première peur et préoccupation. Une attitude donc très étrange. C’est vrai qu’il dit avoir épousé une juive, mais est-ce suffisant pour ne pas craindre des représailles ? Il nous dira aussi qu’il a toujours été élevé dans un climat de haine, de racisme et bien sûr et surtout d’antisémitisme. Pourtant la communauté juive algérienne vit depuis la nuit des temps avec la musulmane en Algérie et en France dans les banlieues sans que cela n‘ait posé de problèmes entre eux. Juifs et musulmans s’entendent depuis toujours, sauf quand ils sont montés les uns contre les autres pour servir des intérêts stratégiques et inavouables. Il en est d’ailleurs le meilleur exemple  quand il dit avoir épousé une juive qui aurait refusé de se convertir à l’islam.

De même Abdelghani Merah tiendra une analyse de son éducation familiale qui jusque là était inconnue de tous. Les phrases les plus étonnantes seront quand il dira ceci : « Ma mère a toujours dit que les arabes étaient nés pour détester les juifs. Mes deux neveux, on leur apprend la haine du Juif ; Je voulais prouver l'antisémitisme entretenu dans ma famille. Mouais ça fait beaucoup de juifs et surtout cela sert la propagande sioniste ! On peut même se demander si il n'est pas l'un d'eux, soit un crypto-juif ? « J'ai eu très peur pour mon fils, j'ai eu peur qu'on l'embrigade (...) On lui a demandé s'il était capable de se ceinturer avec une ceinture d'explosifs et de se faire exploser dans le métro ou bien d'aller voler une kalachnikov chez un trafiquant de drogue (...)  Heureusement que mon fils avait une éducation digne, il avait de bonnes bases et ses racines étaient assez fortes pour résister à leur doctrine ». Incroyable !

2901035595_9f407b08c8.jpgPremièrement les Merah seraient originaires de Médéa en Algérie, un haut lieu de spiritualité juive avec une communauté importante, ensuite il ne faut pas avoir lu le Coran pour sortir une telle connerie puisque celui-ci vénère le peuple élu dans ses premières sourates ici. Chacun peut l'acheter en librairie, choisir la version la plus ancienne. Et enfin, c‘est faire de cette tuerie un acte purement et strictement antijuif en faisant passer à la trappe les autres victimes musulmanes. De plus ce transfert de culpabilité sonne comme un faux face à l’évidence de l’actualité et celle de Gaza. De surcroît quand on sait que 99% des victimes mondiales sont issues de pays musulmans, ce frère ne semble pas ressentir la moindre compassion pour celles-ci et les siens. Et quand il explique que sa mère, avec qui il n’a plus de contact depuis des lustres, veut se suicider devant son petit-fils pour traumatiser l‘enfant, que peut-on dire de plus pour diaboliser une mère et justifier la thèse officielle ?. C’est énorme !

Il encore plus étrange de constater que ce frère se contente de la version officielle si peu crédible et mise à mal par des experts et même par les médias, et qu’il soit persuadé que son frère soit l’exécuteur de ces assassinats sans en détenir la moindre preuve puisqu’aucun procès ni reconstituions ni témoignages contradictoires n’ont eu lieu, et que les témoins affirmant qu'il ne correspondait pas au profil du tueur seront ingnorés par la suite.

2846799547_916153dcdf.jpgRappelons que les premiers spécialistes indépendants ont tout de suite incriminé des services secrets étrangers et même le Mossad, que les victimes juives n’ont pas été autopsiées, que la scène de crime n’a pas été sécurisée devant l’école, que les témoins oculaires n’ont pas reconnu Mohamed Merah comme étant le tueur de sang froid qui était face à eux au moment des meurtres, Toulouse (LVO) : « Martine a été entendue par la police, elle a décrit le tueur. Selon elle, il portait une marque, un tatouage sous un oeil…». Dans un autre témoignage il sera dit qu’il avait les yeux bleus, une taille moyenne, une forte corpulence et la peau blanche ; exactement l’opposé de la description de Merah. D’autres diront qu’il était doux et gentil et qu’il menait une vie a l’opposée de celle des intégristes. Sans parler de toutes les autres invraisemblances et contradictions inouïes dans cette affaire comme : il aurait passé un coup de fil d’une cabine publique à France 24 à 11h du soir ou à minuit, et ce, à la barbe et au nez de la police qui planquait devant son domicile, qu’il était un tueur professionnel, tueur d'enfants le matin, mais un joyeux footballeur l’après midi etc etc etc.

 

Quoi qu’il en soit l’affaire et le feuilleton de l’arrestation de Merah est et reste pour beaucoup une mise en scène servant à cacher les vrais auteurs. Comme le témoignage de ce frère ressemble plus à un moyen de détourner le public de son questionnement légétime, à un procès sans procès et sans appel, et à un réquisitoire affirmant la culpabilité de Mohamed Merah et comme tueur solitaire. Mais il est vrai que certains croient encore à la thèse officielle des assassinats des Kennedy, pour ne citer qu’eux.

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents