Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Propagande Sioniste De Nos Médias Pour Le Soldat de Tsahal Gilad Shalit

Publié par Diatala sur 29 Juin 2011, 09:34am

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

timthumb.jpgphoto ici

Cette engeance médiatique qui porte en son antre des individus que l’on ne peut plus qualifier ni de journalistes ni d’experts ni de commentateurs impartiaux mais que l’évidence nous amène à considérer comme étant de vils et stupides esclaves-perroquets continue malgré tout de traiter ses concitoyens comme une masse ovine informe qui doit la suivre là où elle décide de les emmener. C’est-à-dire dans son champ toxique de mensonges, de contrevérités et de propagande nauséabonde. Et pour cette affaire, avec l'aide de félons béni-oui-oui sionistes comme Bertrand Delanoé, Raoust, Gouasguen & Co, nous sommes assurés que leur soupe propagandiste nous sera également servie.

Pour en revenir au soldat franco-israélien vivant uniquement en Israël, fait prisonnier comme soldat israélien et non français, pour Israël ce cas est une aubaine qu’il utilise à certains moments pour tenter de camoufler ses exactions et ses crimes envers les Palestiniens. Mais surtout cette capture lui permet de refuser toutes négociations si ce dernier n’a pas été libéré.

Mais en quoi cela regarde-t-il la France surtout que les Shalit ne paient pas d'impôts chez nous ? Pire, ils saisisent la Justice en France pour faire libérer leur fils après avoir été déboutés en Israël aux frais des contribuables français.  

Certains devraient alors réfléchir aussi sur le rôle que joue le Hamas qui ne fait toujours in fine que le jeu de l’Etat théocratique fasciste. En regardant de plus près, on se rend compte que pour Israël une libération de ce soldat de Tsahal ne servirait en rien ses intérêts. Alors pourquoi le Hamas ne le libère-t-il pas ? Va-t-il nous annoncer demain qu’il vient de le tuer en représailles de je ne sais quels crimes israéliens ? Ce qui déclencherait une énième opération musclée et disproportionnée contre le Peuple autochtone de Palestine. Et pourquoi encore une telle propagande en France en ce moment quand la plus grande flottille pour la libération de la Palestine est en route pour briser le blocus avec une dizaine de navires, dont deux sont des cargos transportant de l’aide médicale et des matériaux de construction, et avec à leur bord des femmes et hommes politiques, des écrivains, des journalistes, des responsables religieux, des intervenants dans le domaines de l’art et de la culture, de célèbres navigateurs ainsi que dix membres du Parlement européen et dix députés de France, de Norvège, de Suède et d’Espagne ?


 

PS: Edouard de Rothschild bi national franco israélien est par l'intermédiaire du Holding financier Jean Goujon le principal actionnaire du quotidien Libération et réside désormais à Tel Aviv en Israël. Où paie-t-il ses impôts ? Selon l'accord mentionné ci dessus en Israël. Serait-ce encore là un cas d'évasion fiscale ? http://www.planetenonviolence.org/Double-Nationalite-Le-Cas-Des-Shalit-Franco-Israeliens_a2452.html?print=1


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=25424

 

Face à l’indigeste tarte à la crème qui nous a été proposée ces derniers jours par l’ensemble des médias français, célébrant le « triste anniversaire des 5 ans de détention du jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit », il me paraît urgent de rappeler certains faits :

 

-          le prisonnier en question est un soldat. Capturé par la résistance palestinienne lors d’opérations dans la Bande de Gaza où il n’avait rien à y faire, sinon exercer comme ses compères, ses exactions à l’encontre de populations occupées ;

-          rappel : qu’est-ce qu’un soldat ? C’est un individu qui accepte une formation au combat et à la guerre. En d’autres mots, son apprentissage a pour objectif de tuer ;

-          les lois israéliennes permettant à tout individu de refuser d’effectuer son service militaire, en devenant objecteur de conscience, c’est donc le strict choix de ce soldat de le prester ou non, et donc, d’en subir les risques éventuels en connaissance de cause ;

-          en-dehors de faire l’apologie du service militaire et de celles et ceux qui s’y soumettent, je ne vois pas très bien le but de ces relais médiatiques, sauf à penser que l’Etat français et les médias qu’il contrôle, sont singulièrement complices de soutien à l’apartheid contenu, mis en place et vérifié chaque jour dans l’idéologie sioniste.

D’autre part et dans le même ordre, pourquoi donc ces mêmes médias ignorent-ils le sort réservé à un autre jeune, Salah Hamouri, franco-palestinien ? Celui-ci a été capturé par les forces armées israéliennes pour motif qu’il contestait l’occupation de son pays, appartenait au FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine), et « aurait eu le projet d’un attentat ».Pour plus de détails, voir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Salah_Hamouri

Loin d’être un soldat, ce civil croupit depuis mars 2005 dans les geôles israéliennes et y purge une peine de 14 ans ramenée à 7 ans, mais là, aucun média ne s’en fait le relais. Encore et toujours, nous pouvons constater le deux poids, deux mesures dans le traitement de l’information et par ricochet, dans celui de la justice…

Par ailleurs, faut-il rappeler la réalité des prisons israéliennes où croupissent depuis des années près de 10.000 prisonniers palestiniens ? Faut-il rappeler que s’y trouvent des femmes qui y ont accouché de leur bébé dans des conditions infra-humaines; que s’y trouvent de nombreux mineurs ; ainsi que des mandataires politiques arrêtés pour le simple fait d’appartenir au parti Hamas ; etqu’il s’y pratique la torture ? Et qu’en disent nos médias si prompts à ériger en icône l’effigie d’un soldat ? Rien.

Ainsi, le très sioniste maire de Paris qui a refusé de nommer Salah Hamouri en tant que citoyen d’honneur de la ville de Paris à l’instar du soldat Shalit, peut bien afficher en long et en large la photo du soldat fait prisonnier par la résistance palestinienne, je n’oublie ni ne confonds jamais les plans et sais me rappeler qui occupe brutalement l’autre depuis plus de 63 ans.

Dès lors, excusez-moi du peu, mais je me fous que la détention de ce soldat se poursuive encore quelques années supplémentaires. Il a choisi de participer à la machine de guerre israélienne et d’occupation de terres palestiniennes, il contrevient d’ailleurs ainsi aux différentes résolutions de l’ONU, qu’il en assume les conséquences. Et que les médias franco-sionistes revoient donc leur copie !

Daniel Vanhove

Observateur civil

Nous sommes sociaux !

Articles récents