Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Pourquoi le CSA sera bien pire que la loi Hadopi

Publié par Diatala sur 3 Avril 2014, 15:00pm

Catégories : #Censure Réseaux sociaux- Internet-Téléphonie

 censure.png   
Pourquoi le CSA sera bien pire que la Hadopi
« La loi Création d'Aurélie Filippetti prévoit de supprimer Hadopi et de confier ces pouvoirs au CSA; Le projet de loi Création confiera au CSA la possibilité de lister et de réguler les moyens de filtrage que les FAI (fournisseurs d'accès à Internet) devront proposer à leurs abonnés, voire imposer par défaut sur leurs réseaux. Suite ».
C’est la protection des libertés sur Internet qui est visée.              
          

Nous constatons que ceux qui dictent et imposent des lois sont décidément très singuliers dans leurs compétences.  Mais leur but et leur obsession ne sont-ils pas de censurer ou de purger exclusivement les sites et les articles du Net qui mettent en danger les théories officielles, certains réseaux, certaines communautés et sectes, et plus particulièrement certaines personnes et personnalités et non d'épurer le Net des propos dits inadmissibles ?

Ce qui pourrait aussi, pensent-ils sans doute, relancer les sites et les médias de l’Appareil dominant qui s'écroulent les uns après les autres.

 

Nous pouvions penser qu’ils avaient tiré un enseignement de leurs erreurs commises avec les medias de masse qui sont entrain de rendre leur dernier souffle pour s’être intoxiqués eux-mêmes en ne diffusant que de la désinformation vénéneuse, de la propagande nauséabonde et des mensonges vomitifs ; mais non.

 

L’information alternative, la subculture et les courants de contre-culture sont pourtant le seul attrait pour les chercheurs et les internautes. Mais ces courants sont aussi très intéressants pour les espionites, pour la police de la pensée et pour les sondeurs.

Comment feraient-ils sans cette masse d’informations incontrôlée pour cerner des opposants et de simples petits groupes de pression qui leur permettent de les fliquer et de tirer de nombreuses conclusions politiques, sociétales et commerciales ?

 

Il faut également comprendre que les vrais sites à caractère raciste et haineux, et ceux dangereux étiquetés comme étant islamistes, terroristes, ceux pédo-pornographiques, et de prostitution, eux, seront bien évidemment officiellement impossibles à censurer car ils seront protégés ou hébergés à l’étranger.

Tout ce qui existe de vraiment menaçant et de hautement pervers continuera donc d’exister car c‘est voulu et nécessaire pour identifier de dits coupables, maintenir les peurs et accentuer la débauche et la décadence.

Les sites visés seront ceux d’opposants inoffensifs mais très dérangeants et des blogs connexes qui eux dérangent par leur humour, leur impertinence, leur audience et qui abordent d‘autres sujets interdits.

L’Antisémitisme et l’Antisionisme, avec l’Homophobie, seront l’objet principal du délit. Accessoirement, de temps en temps, le caractère raciste sera mis en avant pour justifier de cette purge stalinienne.

Cependant chacun comprendra que ces purges ne s’adressent pas à tous. Certains sites qui exhortent à la perversité, à la haine et aux meurtres, et qui dressent des listes noires sont protégés. Inutile de précisez lesquels.

valls-ministre.JPGValls et les autres grands donneurs de leçons ne s’en sont jamais offusqués et n’ont jamais demandé de censure, ni le retrait de certains articles et commentaires d’une rare violence. Cherchez l’erreur ?

Avec son « équipe de Combat » il en sera de même car le combat de Valls est ailleurs ; il est contre les Français, leur souveraineté, leurs vertus, leurs principes et leurs libertés individuelles pour servir les intérêts de ses maîtres. Il ne s'en cache pas. Valls consulte d'ailleurs, à peine nommé, un grand banquier qui a tiré profit de la crise grecque [1]     

 

Si il existe déjà de nombreux faux sites et blogs qui se disent être d’information alternative, politiquement incorrects, qui se font passer pour des lanceurs d’alertes, des défenseurs de la liberté d’expression et de la liberté de conscience, il faut savoir que si cette censure était imposée (ce qui serait un suicide) il est évident que de nouvelles brigades seraient mises en place pour en créer de nouveaux afin de continuer de générer des profits, pour récupérer de nouvelles données et principalement pour continuer d’insérer de fausses informations au milieu des vraies, style Wikileaks ou de tous  les Wiki.

 

Mais comme la Nature a horreur du vide, et que tout excès produit à un moment donné son effet contraire, et heureusement, d’autres structures et serveurs indépendants se mettront en place, aussi depuis l‘étranger, et sans cette invasion publicitaire qui fatigue et qui horripile depuis déjà un certain temps les internautes qui se lassent un peu de cet outil dévoré par la publicité.

2097318000_822748a554.jpg 

Avant l’ère des Ondes, l’information mettait des années et des années à parvenir. Parfois elle n’arrivait jamais aux peuples ou trop tardivement. Maintenant celle-ci se fait à une rapidité extrême. Ce qui veut dire que les consciences se sont élargies et que durant ce laps de temps, accordé sans censure, le voile s‘est déchiré. TILT !.

Aujourd‘hui rien, strictement rien ne pourra stopper ce coup fatal qui a été porté à l’obscurantisme, à la désinformation et à la manipulation. Le vent de la censure ne peut que se charger de l’arracher définitivement.

D’ailleurs nous avons déjà constaté que le répressif pouvait avoir des avantages car la violence et l’iniquité qui ont été induites par la loi totalitaire « Fabius-Gayssot » ont paradoxalement déclenché un véritable raz-de-marée de recherches pour comprendre la légitimité ou la non-légitimité de ces diktats qui interdisent de consulter l’Histoire hors du prisme officiel, de nier, de contester ou de remettre en cause les théories qui ont été gravées dans le marbre.

Cette loi a donc généré un effet inverse à celui qui était recherché tout en permettant à une majorité de chercheurs et d’internautes de se faire pour la première fois sa propre opinion, son propre jugement et de découvrir des vérités cachées, totalement censurées, interdites.

« L’Histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré ». Paul Valéry

 

« La loi Création Censure », que veut imposer le CSA, pourrait pourtant bien être à court terme la mort des entrepreneurs du Net, donc de leurs faramineux profits. Ce qui d’un côté ne gênerait personne tout en régulant ce secteur dans lequel seuls l’argent et les vices comptent. De l’autre elle régulerait cette orgie publicitaire.

3410470754_f7c5a4fb68.jpg     

Pour conclure, et comme je le dis depuis longtemps, leur Créature s’est échappée de leur sphère d’influence et s’est retournée contre eux. C’est l’effet boomerang. Néanmoins ils ne peuvent se passer du Net, ni même le mettre en laisse car il en perdrait sa vitalité, mais surtout ses nombreuses fonctions d‘espionnage, de contrôle et de manipulation des masses. Sans sites alternatifs et sans de vrais opposants cette source perd tout son intérêt pour la police et celle politique du Net et pour les internautes.

 

Nous étions depuis longtemps dans une dictature qui avait revêtu l’habit de la "Démocratie". La masse croyait sincèrement qu’elle était libre et souveraine et que les droits de l‘Homme la protégeait d‘une quelconque aliénation. Pourtant elle a été la seule par sa confiance aveugle, sa bêtise et sa crédulité à faire que l’État de non-droit s’impose à nous chaque jour un peu plus.

 

Albert Einstein aurait dit ceci : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent et laissent faire ».

C’est vrai, c’est cette passivité, cette foi et cette tolérance aveugles qui sont responsables de l’état de ce monde et qui ont permis à une poignée d‘individus, de génération en génération, de concrétiser ses vils et pervers desseins de domination, d‘enrichissement et de sexe sans entraves. Toutefois en y réfléchiissant, la seule chose qui rassure, dans ce monde de Brutes, est que ces groupes d’individus sont encore plus esclaves du système que ceux qu’ils pensent avoir piégé à l'intérieur. Ils sont donc encore moins libres et plus soumis à leur création que ceux qui la subissent.

     

Mais, sincèrement, n’est-ce pas un bien que de détruire ce monde, cette réalité ? N’est-ce pas le seul moyen de pouvoir en construire un nouveau ?.

 

Monde que Nous sommes entrain d'édifier.


 

La Place Vendôme sombre dans la violence : Les « Sentinelles », rassemblées place Vendôme pour protester contre la reconduction de Christiane Taubira    

 

 


matthieu-pigasse.JPG         

 [1] Matthieu Pigasse reçu par Valls ou tenu de le recevoir    

   

Nous sommes sociaux !

Articles récents