Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Plainte contre Caroline FOUREST et Femen pour complicité de violences aggravées et christianophobie.

Publié par Diatala sur 4 Décembre 2012, 12:51pm

Catégories : #Femen-Fourest- LGBT

 


POURSUITE POUR "AGRESSION ANTI-CHRÉTIENNE".

Ce 30 novembre 2012, Maître Jérôme Triomphe a déposé au nom de l'AGRIF entre les mains du Procureur une longue plainte contre les neuf Femen et leurs complices qui ont "attaqué" selon leurs propres termes la manifestation du 18 novembre 2012 à Paris. 
Conformément à l'objet statutaire et à l'habilitation légale de l'AGRIF, cette plainte est portée pour :
- violences aggravées, en réunion, en préméditation, sur mineur de moins de 15 ans, avec armes, et en raison de l'appartenance des manifestants à la religion catholique,
- injures en raison de l'appartenance des manifestants à la religion catholique.
Cette plainte vise également Mademoiselle Caroline FOUREST pour complicité de violences aggravées.


 

Le tribunal est la première étape mais la névrose hystérique se soigne dans un service psy ; malheureusement il n'y a pas non plus de technique pour combler une absence totale de neurones.

Espérons cependant que Caroline Fourest et sa bande, toutes deux décervelées sans pourtant avoir été lobotomisées, disparaitront totalement des médias pour se produire là où se trouve être vraiment leur place, c'est à dire dans des cabarets homos et des boîtes à strip tease, voire dans un cirque.

7432674686_79139e8f8e.jpg   

Sachant que ces filles se trouvent être en dessous de la bestialité puisqu’aucun animal ne se comportera de manière aussi ridicule et vulgaire, et qu’elles sont payées pour avilir et salir au plus haut point les femmes et leur image, tout comme ces hommes qui nous singent outrageusement et de manière offensante, et que tous sont soutenus par l'ensemble des médias stipendiés, l'ensemble des speakers(ines) décervelés eux aussi et par des écrivaillons sadomasochistes et des psys qui sont nettement plus atteints que leurs clients, chacun peut comprendre que tout le reste de leurs analyses et de leurs informations n’a pas plus de valeur, de pertinence ou de véracité que leur prise de position en faveur de ces hystériques.

Mais réjouissons nous car leurs comportements extrêmes nous montrent deux choses :

Que la délinquance n‘est pas que dans les banlieues et qu’en regardant ici par exemple il n’est pas possible d’ouvrir le droit à l’adoption à ces créatures. Ce serait mettre la vie de ces enfants volontairement en danger. Les autres homos qui sont discrets, affranchis et responsables le savent bien en disant ouvertement qu'ils sont hostiles à ces lois.

source photo 

François Hollande en bon exécutant servile a bien tenté d'imposer le mariage gay mais il s'est rendu compte, sans doute suite à l'agression des Femen et de Fourest envers les manifestants, que cela allait beaucoup trop loin et que ces comportements ne pouvaient plus être soutenus. Mais après avoir été ridiculisé par deux homosexuels du lobby gay qui étaient venus lui donner l'ordre de retirer sa déclaration sur la liberté de conscience des maires, Hollande a très certainement refusé de se jeter une nouvelle fois à l'eau. C'est pourquoi sa camarade Valérie Trierweiler le tire sans succès et qu'elle finit par s'y jeter seule. Désormais elle se pose donc en grande prêtresse du mariage gay et gouine.

Mais ne sort-elle pas de son rôle de potiche alors qu’aucune loi n’a été votée et qu’elle ne le sera peut être jamais en disant : « Je me réjouis d'être l'un des tous premiers témoins de l'un des tous premiers mariages pour tous", celui d’un couple d’amis » ? Sans aucun doute. C'est même une provocation.

source photo

Source: Le Figaro 

Le Mâle de demain, non déjà d'aujourd'hui, et peut-être les nouveaux pères.

Nous sommes sociaux !

Articles récents