Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Paris : le preneur d’otages du Pôle Emploi dénonce les groupuscules sionistes

Publié par Diatala sur 16 Octobre 2011, 11:46am

Catégories : #Contrôle de l'Esprit - Internement-Drogue -MKUltra

arton72Alors même qu’il vient de se rendre, la question taraude tous les esprits : qu’est-ce qui a poussé l’informaticien Christian Denisot à s’improviser preneur d’otages ? Pour cela, revenons quelques heures en arrière.

A 45 ans, Christian Denisot a rejoint la longue liste des quadras démunis après des mois de chômage, et en ce lundi 17 octobre a choisi de faire un coup d’éclat au sein du lieu symbolique des laissés-pour-compte du système : le pôle emploi. Alors qu’il venait rencontrer sa conseillère, le sans-grade et sans emploi est sorti de l’ombre pour retenir la directrice et le sous-directeur de l’agence située dans le XIe arrondissement de la capitale.

Après avoir cherché à joindre dans un premier temps le « spécialiste du Proche Orient » du site rue89, une démarche pour le moins incongrue, l’homme retranché, conscient de la nature "critiquable" de son expédition, mais convaincu du bien-fondé de son objectif, souhaitait « provoquer une prise de conscience nationale », mêlant justice sociale et prise de position politique sur le Proche-Orient.

Oscillant entre dénonciation de la précarité, de la paupérisation, et des humiliations quotidiennes qui sont le lot d’une frange de plus en plus large de la population, et condamnation des « groupuscules sionistes » sur le territoire national, notamment la Ligue de défense juive et le Bétar, Christian Denisot s’est également indigné du silence qui entoure la commémoration du massacre du 17 octobre 1961. Cherchant la médiatisation, mais redoutant la censure ou la manipulation des médias télévisuels phares, c’est à Rue89 qu’il a choisi de s’adresser.

Extraits :

« Depuis le début des années 2000, comme pas mal de citoyens Français, je galère ; mais depuis quelques années, j’ai amorcé les étapes ultimes qui mènent à la précarité : mon âge est, à l’évidence, devenu un handicap certain dans ma recherche d’emploi (en fait, dès 35 ans vous êtes trop vieux). Les CDI sont introuvables. CDD de plus en plus rares, de moins en moins qualifiés et rémunérés. » écrit-il.

« Par cette action, je veux provoquer une prise de conscience nationale sur une situation inacceptable : l’impunité totale de certains extrémistes qui ont la liberté, pour faire valoir leur idéologie, de désinformer sciemment et officiellement, lyncher, ratonner, réaliser des chasses à l’homme, commettre des meurtres…avec la complicité explicite du gouvernement (des gouvernements, puisque cela perdure depuis plus de dix ans), avant de poursuivre : « « Je ne vois pas pourquoi on traite différemment la vie d’un noir, d’un Arabe et celle d’un juif. »

source : http://oumma.com/

Nous sommes sociaux !

Articles récents