Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Lybie : Graves Révélations

Publié par Diatala sur 3 Septembre 2011, 14:03pm

Catégories : #Dossier Libye et Médiamensonges

 9ade5171eb1f9a75bc254ef5710cc832_L.jpgMarcel Ceccaldi est un avocat international. Il nous explique ce que les médias et les politiques cachent sciemment ou travestissent. Faux alibi, BHL caution morale des islamistes, meurtres, propagande éhontée, média-mensonges, CPI, ONU, CNT, Conseil de sécurité, Union Africaine, violation du Droit international, montages vidéos, mercenaires, Al Qaïda travaillant avec les Occidentaux

Une interview d'un journaliste, Roger Bongos, pour Afrique Rédaction TV, très intéressante et  très instructive à surtout ne pas manquer, à voir sans faute.  "Arrêter de travestir la vérité "

Washington a mis ses hommes en place en Lybie comme en Egypte et ailleurs

La Banque centrale de la Libye est sur le point d’être privatisée, elle ne dispose pas moins de 143,8 tonnes d’or


Dans Le Monde du 1 septembre, Benjamin Barthe et Laure Stephan publient un court article titré "Les hommes-clés du Conseil national de transition".

Ceux-ci sont au nombre de quatre et l'on apprend donc ce qui suit.

Mahmoud Jibril "Premier ministre" du CNT et "son diplomate en chef", est "un économiste de 59 ans, qui a étudié et travaillé aux Etats-Unis".

Ali Tarhouni détient les portefeuilles des finances et du pétrole, au sein du Conseil national de transition, c'est un "ex-professeur d'économie à l'université de Seattle, aux Etats-Unis".

Khalifa Hifter est présenté ainsi : "dans la nébuleuse militaire rebelle, il est l'un de ceux avec lesquels il faudra compter." Avant qu'on nous informe qu'il vient de vivre "vingt-quatre ans d'exil aux Etats-Unis".

Seul Abdel Hafez Ghoga, le quatrième "homme fort" du Conseil national de transition semble ne pas avoir de liens directs avec Washington.
http://www.voxnr.com/cc/dep_international/EFEVpkZAykdDGEAkmZ.shtml

Nous sommes sociaux !

Articles récents