Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Loi "Pompidou-Rothschild" : polémique entre Le Monde et Etienne Chouard

Publié par Diatala sur 17 Décembre 2011, 16:25pm

Catégories : #Banquiers - Finance et Crises Organisées

La loi dite Pompidou-Rothschild de 1973 a privatisé la création monétaire, privant l'Etat de son pouvoir de battre monnaie et l'obligeant à emprunter sur les marchés monétaires en payant des intérêts.

Or, d'après un article du Monde signé Alain Beitone, cette loi n'existe pas ; il y a simplement une rumeur d'extrème-droite qui court de blog en blog pour attribuer la responsabilité de la crise aux banquiers et, plus sournoisement, aux juifs (à cause de la présence du nom de Rothschild).

Etienne Chouard s'est fâché, et il a répondu point par point sur son blog, par un tableau en deux colonnes présentant d'un côté les allégations d'Alain Beltone et de l'autre sa réponse.

La thèse d'Alain Beltone est la suivante :

  • Il y a une "rumeur qui enfle" sur internet en particulier et qui attribue "tous nos maux économiques" à la "loi de 1973. 
  • "C'est l'extrème-droite qui est à l'origine du mouvement" (Alain Soral, Marine Le Pen en particulier)
  • " la lourde insistance sur les fonctions jadis exercées par G. Pompidou au sein de la banque Rothschild est loin d'être innocente" ; nous sommes devant une thèse "complotiste" et antisémite
  • ce discours a son correspondant aux États-Unis avec la campagne autour du livre de Eustace Mullins sur les secrets de la Réserve Fédérale, dont la création est attribuée à un complot de banquiers impulsé par…James de Rothschild. Mullins (décédé en 2010) était une figure marquante de l’extrême droite antisémite américaine
  • curieusement, la rumeur a gagné aussi l'extrème-gauche, mais sans ses sous-entendus antisémites
  • " Le fait que la loi de 1973 ait été abrogée en 1994 ne conduit apparemment pas ces innombrables blogueurs et autres auteurs de tracts à se poser la moindre question." 

D'une façon générale, le ton de l'article est très déplaisant, alliant des accusations d'antisémitisme gratuites à un mépris complet pour les tenants de la thèse adverse, présentés comme assez idiots pour ne pas se rendre compte qu'il n'y a plus de loi de 1973 depuis longtemps.

La réponse d'Etienne Chouard :

En préalable, on note les vives protestations d'Etienne Chouard, qui n'apprécie pas de voir ses thèses "naturalisées d'extrème droite" et qui s'indigne en ces termes de ces "objections calomnieuses"  :

"Remarque importante : chacun peut constater que l'assimilation systématique de toutes les dénonciations des divers complots bancaires à une idéologie d'extrême droite a comme EFFET indiscutable D'INTERDIRE TOUTE DÉNONCIATION d'un quelconque complot bancaire, FONDÉE OU PAS. Certains esprits libres trouvent la manœuvre un peu facile : la saloperie qu'est l'antisémitisme sert ainsi de bouclier formidable contre toutes les dénonciations, MÊMES FONDÉES. L'accusation systématique d'antisémitisme protège ainsi les banques les plus malhonnêtes. Ceci est UN FAIT. "

Etienne Chouard répond point par point aux objections du Monde :

  • la critique de la privatisation du pouvoir de création monétaire existait bien avant les récentes discussions sur les blogs ; Etienne Chouard y travaille depuis 2006 ; avant lui, de très grands économistes ont traité le sujet (André-Jacques Holbecq, Philippe Derudder, Maurice Allais) ; les premiers écrits de Maurice Allais contre le pouvoir de création monétaire des banques privées datent de…1946, dans Économie et Intérêt (p 273 et s. par ex.).
  •  la loi de 1973 ne fait que parachever une longue évolution, en accordant enfin le monopole de la création monétaire aux banques privées (par la confiscation totale à l'État de ce droit pour son propre usage). 
  • "Un livre écrit par un auteur devenu antisémite n'est pas automatiquement antisémite. En l'occurrence, le livre de Mullins n'est pas antisémite, pas du tout : c'est le travail d'une vie de recherche, autour d'un enjeu sociétal crucial, avec des preuves innombrables des faits allégués…"
  •  "L'affirmation que le Président de la République Pompidou a été préalablement le Directeur de la banque Rothschild correspond à UN FAIT, parfaitement incontestable."
  •  "L'affirmation que cette mesure est contraire à l'intérêt général (puisque tous les emprunts d'État sont devenus mécaniquement coûteux) et favorable à l'intérêt des banques privées (qui perçoivent précisément ces intérêts, et dont fait partie, à plus d'un titre, la banque Rothschild elle-même) est encore UN FAIT, parfaitement incontestable."
  •  "La constatation que la dette publique française s'est progressivement envolée depuis cette année 1973, et que la charge de cette dette s'est envolée dans le même mouvement, cette constatation est encore UN FAIT, parfaitement incontestable. " 
  • L'article 25 de la loi de 1973, bien que formellement abrogé, a été repris presque mot à mot à l'article 104 du traité de Maastricht ; ce remplacement a aggravé la situation en gravant le texte scélérat dans le marbre des traités et en empêchant le peuple français de l'abroger aisément, comme on peut abroger toute loi.
SOURCE / http://www.agoravox.fr/

Nous sommes sociaux !

Articles récents