Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les fausses maladies et les vrais charlatans de la médecine chimico-pharmaceutique

Publié par Diatala sur 4 Mai 2013, 14:37pm

Catégories : #BIG Pharma - Mensonges - Virus - Dictature Santé

 5193215539_025cfa1328.jpg
     
Les fausses maladies et les vrais charlatans de la médecine chimico-pharmaceutique
 
Le Professeur Philippe Even en surprendra plus d'un en tenant un discours qui sera pour certains politiquement très obscène, pour certains de ses confrères indigne et surtout totalement antiacadémique puisqu'il a le courage de dénoncer dans celui-ci les très nombreux abus de cette pauvre médecine à la solde des multinationales pétro-pharmaco-chimiques.
   
C'est pourtant une médecine qui n'enseigne plus rien qui ne puisse réconcilier le corps avec l'esprit puisque sa seule, et son unique mission, est de se soumettre aux diktats des lobbyistes, de recevoir de nombreux et somptueux cadeaux de leur part, de générer des profits et de rentabiliser au maximum ses coûteux appareils. Son exigence est ainsi en totale opposition avec celle du serment d'Hippocrate.
5252773751_e437efeee3.jpg
Cette médecine n'est donc devenue qu'un gigantesque business qui de surcroît assure son avenir financier en créant de fausses maladies. Cependant elle contentera des nuées de naïfs et de désœuvrés intellectuels et spirituels puisqu'ils trouveront dans ces divers et variés diagnostics, totalement bidons, l'alibi idéal qui leur permettra de désigner enfin UN coupable. Celui qui sera le terroriste infiltré dans leur corps à leur insu. Celui qui les exonérera de toutes leurs responsabilités en les déclarant officiellement malades, donc irresponsables.
Si ce statut leur permet d'éviter de se remettre eux-mêmes en question, cela leur permet aussi d'être considérés comme de véritables victimes qui seront prises en charge, que des tiers personnes compatissent à leurs mots, de se laisser guider par des autorités en blouse blanche et que les contribuables en bonne santé paient pour eux.
Quant à ces Argan, non seulement ils encombrent cabinets médicaux et urgences, mais le pire est qu'ils participent très allègrement au déficit de la SS avec leurs complices dénommés épiciers-charcutiers, médecins.  
Le malade imaginaire est de ce fait LE JACKPOT pour ces multinationales et pour ces pauvres praticiens sans conscience qui doivent payer deux ou trois fois par an des vacances lointaines à leur famille et conserver leur standing. Un cabinet médical, principalement celui d'un spécialiste, resssemble depuis longtemps à une entreprise ou le travail de l'OS ce fait à la chaîne.
     
Or, la maladie et les troubles, ne peuvent être qu'endogènes et non exogènes. Prenons même le cas du Cancer. Pourquoi cette maladie, aux nombreux Oscar et César, fait-elle ressortir des hôpitaux une quantité de plus en plus importante de clients, de patients les deux pieds devant, le corps terriblement asséché et amaigri et le système immunitaire qui a été tué bien avant eux ?
Mais n'est-il pas également fréquent de constater que dés que le mot Cancer est prononcé, alors que précédemment la personne ne souffrait d'aucun trouble, que parfois elle était, certes un peu fatiguée ou neurasthénique, mais cependant en parfaite santé, celle-ci tombait subitement gravement malade, voire qu'elle décédait en peu de temps ?    
La suspicion d'un cancer suffirait-elle parfois à le déclencher ? Ce mot suffirait-il à faire perdre totalement foi en soi, et ce, au point de ne s'en remettre qu'à la volonté d'un étranger diplômé qui traite le client, le patient comme tout le reste du bétail qu'il soigne ?
   
J'ai malheureusement constaté de nombreuses fois, comme beaucoup d'autres, que si les très lourds et les très onéreux protocoles, qui sont administrés sans distinction et parfois sans AMM à tous les cancéreux, tuaient leur système immunitaire, le plus souvent ils les faisaient mourir. Mourir pour avoir été soigné est donc devenue une fin beaucoup trop courante.      
   
N'est-ce pas là aussi la preuve évidente que plus les techniques se modernisent, que plus les traitements synthétiques et les sciences médicales évoluent, plus celles-ci échouent lamentablement et pitoyablement à guérir les clients, les malades ? Sans parler des fausses maladies,  des faux taux sanguins, des faux diagnostics et des pré-pré-dépistages qui permettent de générer des masses toujours plus considérables de profits, d'inquiéter en majorité inutilement des milliers de gens, et de creuser encore et encore le déficit de la SS qui elle-même fait partie de ce gang mafieux. Oui tout ce petit monde forme une mafia et le terme n'est pas excessif.
Les coupables sont donc identifiés, d'un côté un système mafieux comprenant des médecins, des parlementaires, des ministres, des experts et les multinationales et, de l'autre, la perte de confiance et les croyances des victimes elles-même.  
180450190_1ea2211046.jpgDes professeurs de médecine intègres vous diront pourtant que lors d'autopsies sur de nombreuses personnes, et de tous âges, des traces de cancer et de diverses pathologies ont été retrouvées sans que celles-ci n'aient été diagnostiquées ni même traitées une seule fois auparavant. Ce qui veut dire que le cancer n'est pas le terrible ennemi dont on nous rabâche les risques chaque jour puisqu'il peut venir et repartir sans mot dire. Et si celui-ci n'est pas mortel quand il n'est pas détecté, puisqu'il peut très bien s'auto-guérir sans que la personne ne soit consciente de son propre travail, une autre gigantesque imposture n'a-t-elle pas été mise en place quand nous voyons les milliards que rapportent le Cancer ? Guérir le cancer, ou toutes autres maladies stars, serait de toutes évidences une très mauvaise affaire financière pour ceux qui en font la promotion.
   
Pour conclure cette médecine allopathique comporte plus de charlatans que nulle part ailleurs et tue des millions de personnes chaque année sous couvert de son statut et de ses nombreux petits arrangements entre amis.
Toutefois si de nombreuses et de coûteuses campagnes de prévention viennent culpabiliser les conducteurs ou autres consommateurs de tabac et de vin, aucune n'a été mise en place pour dénoncer les graves abus et  les graves dérives de la médecine.
Malgré la pléthore de scandales sanitaires, et celle d'affaires de corruption en son sein, une médecine qui tue de plus en plus, et ce en toute légalité, qui se sert de patients comme de simples cobayes et qui de surcroît créée de fausses maladies qu'elle n'a aucune honte à soigner à vie, ne devient-elle pas de ce fait une grande criminelle qui doit répondre de ses actes ?
      

Nous sommes sociaux !

Articles récents