Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les abus de la République

Publié par Diatala sur 3 Juillet 2011, 14:29pm

Catégories : #Elite-Condamnation-Corruption

L’immoralité politique va-t-elle grandissante quand nous assistons à des comportements indignes de certains élus de la République ?

christian-blanc.jpgIl y a ceux qui se permettent de jouer les ténors en dépensant l’argent public sans la moindre culpabilité tel Alain Joyandet qui ose partir en jet privé pour la modique somme de 116 500€ plutôt que de prendre un vol régulier et qui se fait octroyer un permis de construire illégal pour l'agrandissement de sa maison secondaire quand un simple agriculteur ou citadin se voit interdire la pose d‘un simple Velux ou couleur de volets. Christian Blanc, lui, brûle et vole pour 12000 € de l’argent du contribuable pour s‘offrir des cigares qui partent en fumée. F. Mitterrand lui obtient un poste de ministre et le conserve malgré ses désirs compulsifs avoués pour de jeunes adolescents. B.Kouchner gagne en considération après le scandale France-Afrique de commissions occultes ou d’avantages douteux qui lui sont octroyés, pour ne citer que ça, et se permet de plaider auprès d’Hillary Clinton en faveur de l’impunité de R. Polanski. Thierry Henry lui se voit conduire à l’Elysée, tel un officiel, sous une escorte élyséenne qui méprisera totalement le code de la route au risque de provoquer plusieurs accidents ou de tuer plusieurs piétons. Et enfin des conflits d‘intérêts plus que troublants viennent ternir gravement l‘image d‘Eric Woerth et un cumul de retraite, de rémunération  et d'indemnités pour d'autres vient achever, pour le moment, la liste connue des dérives. 

Mais dans quel pays sommes-nous ? Dans tous les autres pays européens ces ministres auraient été virés ou obligés de démissionner sur le champ. Mais en France on préfère virer des humoristes qui s’en prennent parfois au pouvoir ou s‘ingérer dans les affaires de la FFF en réclamant que des têtes tombent. La politique et la médecine sont donc sœurs, elles soignent les symptômes sans jamais soigner les causes.

Où va-ton ? Certes, il n’y a rien de nouveau dans ces comportements déviants, et la liste des abuseurs en tout genre est loin d‘être exhaustive, à gauche, comme à droite. Mais doit-on pour autant continuer de tolérer les excès, leur redondance, la gabegie, les mœurs écœurant d’élus et les abus impunis ? Ces comportements irrespectueux et d’une iniquité absolue finissent par créer un violent sentiment d’injustice et de révolte, surtout en pleine crise.

Mais le comble de ces conduites inacceptables, le manque d’éthique et de devoirs républicains viennent pourtant de certains de ceux qui nous gouvernent et qui nous exhortent à la moralité et au sens du devoir. Là ! Nous atteignons le paroxysme du non-sens et du foutage de gueule. Alors, le peu de crédibilité, qui restait aux hommes politiques s‘est à jamais envolée en ternissant l’image de ceux dont l‘exemplarité pouvait être à suivre

Ainsi, en pleine crise, et en plein scandale étatique les délinquants sont identifiés comme étant les sportifs et les représentants fautifs de l’Etat sont devenus de pauvres victimes subissant une cabale monstrueuse. Mouais !

L’Etat devrait s’inspirer du Gouvernement de Norvège. Un pays dont la moralité au sein de son gouvernement est irréprochable. Un pays qui n’octroie aucun privilège à ses ministres, pas de chauffeur, pas de garde du corps, pas de palace lors des déplacements, pas de frais abusifs, pas de palais ni de bureau de souverain ; rien de tout cela n'existe. Les responsables politiques sont des citoyens comme les autres et les privilèges monarchiques ne sont attribués qu'au roi de Norvège.

avion-sarkozy.jpgMais ce n’est pas tout. Alors que la rue gronde, que la crise laisse des milliers de victimes sur le bord de la route tous les jours, que la France s’enfonce inexorablement dans une pauvreté de masse, le chef de l’Etat annonce une restriction de train de vie en s’offrant sur le budget public deux Falcon 7X dont l’un possède une cafetière à 25 000 euros pièce (sans doute pour utiliser dignement la marque de café "Or noir") ; un avion étant facturé environ 50 millions d'euros. Mais il y a aussi son avion présidentiel (Air Force One)de 180 millions d’euros(prix officiel) avec l‘heure de vol à 20 000 euros et un four à pizza pour que Carlita puisse se goinfrer sans oublier à 10 000 mètres d'altitude son pays... l'Italie.

Est-ce bien raisonnable et digne ? La crise et les restrictions ne concernent donc pas l’élite dirigeante ? Mais le peuple doit-il se résigner à s'appauvrir inexorablement de jour en jour, à être contraint de payer toujours et encore plus pour assouvir les caprices indécents d’irresponsables ?

En Occident et ailleurs, malheureusement, les dirigeants conservent bec et ongles la vie fastueuse et opulente des monarchies abolies, au détriment des peuples. Mais pour combien de temps encore ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents