Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La Vraie Face du Talmud et la Haine des Non-Juifs

Publié par Diatala sur 28 Septembre 2011, 08:53am

Catégories : #Culte -Mythe - Religion- Réincarnation Esotérisme

3301246-4733308.jpg

Un Talmud qui n'a rien à voir avec le judaïsme d'origine et dont la date de rédaction n'est pas connue ni certifiée.

Une telle haine ne peut que traduire un transfert de sa propre origine et de sa propre identité sur l’autre pour la refouler au plus profond de soi. Rejeter sur les autres ses peurs et ses vices est une attitude courante chez ceux qui ont peur d’eux-mêmes et qui refusent d’admettre qui ils sont.

La diabolisation, le mépris ostentatoire et la haine envers les non-juifs servent à créer un sentiment rassurant en désignant l’autre comme incarnant uniquement le mal. C’est une attitude de grande faiblesse, de refus de se remettre en cause et de honte de ses propres origines. Une telle supériorité écrasante est sans conteste le signe d’un grave complexe d’infériorité donnant naissance à un extrême complexe de supériorité ou à une pathologie lourde. D'ailleurs pour s'autoproclamer le "peuple élu de Dieu" il faut avoir peur de quelque chose et vouloir le cacher. Mais si peuple il y a, si peuple supérieur il existerait, il ne peut en aucun cas avoir de haine, mais de la compassion, du respect et de la mansuétude envers les autres.

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs. Il faut savoir qu’au départ le porc était pour les israélites un animal sacré, de ce fait, sa viande ne devait jamais être consommée, comme les vaches et certains animaux en Inde. Ensuite le mythe de l’animal impur est né pour cacher la vérité. Un porc est d’ailleurs omnivore comme un canard. Le canard vit également dans des endroits et des mares très peu ragoutants et mange n‘im-por-te quoi, n'importe quelle saloperie. Pourquoi lui serait-il alors dit propre à l'ingestion  ? Et, il y a 2000 ans, les suidés vivaient dans des conditions bien plus enviables que celles d’aujourd’hui et se nourrissaient sans doute avec des aliments sains ou des légumineuses environnantes.

noe

Il y a deux Races quand on s’attache à bien lire la Genèse ; La lignée, dite d'Adam, encodée et stabilisée génétiquement à Noé pour donner une race hybride descendant du singe ou de d'autres espèces, et celle d’Ève, qui est la Race pure. Mais elle ne sera pas citée généalogiquement dans la Bible par les archontes misogynes qui veulent établir le patriarcat car elle comporte le Principe supérieur originel lumineux et unique : La Conscience Divine.  Le travail de sape pour la circoncire et l’étouffer dure depuis des millénaires, principalement depuis Babylone, et continue à ce jour.

Gn 6:2- : « les fils de Dieu trouvèrent que les filles des hommes leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qu'il leur plut ». C’est l’hybridation avec des hominidés. Les descendants de ce faux Noé, puisqu'il s'agit en réalité d'Atrahasis ou du Ziusudras mésopotamien et plus tard de l'Utnapishtim babylonien, sont donc les descendants de cette hybridation alors que coexistait avec eux et ailleurs la race pure.

 


http://www.alterinfo.net/the-truth-life/Ramallah-Massacre-a-Qalandyia-video--Warning-video-may-offence_a717.html
 
Le Talmud est le livre le plus important du judaïsme, plus important pour la majorité d'entre eux que l’ancien testament (la Torah) de la bible. Ce serait une compilation de traditions qui remonteraient aux enseignements de Moïse, conservées, transmises et interprétées par les « scribes ».
Les extraits ci-dessous (comme nous l'avons fait pour la bible ou le coran) servent à démontrer qu'il n'existe aucune religion tolérante et qu'on ne peut vivre tous ensemble dans une société qui serait basée sur des lois divines. En ce qui concerne ce texte, je l'ai trouvé à partir d'un homme que je viens de connaître: Israel Shahak. Israël Shahak est un des nombreux «rescapés de l'Holocauste». Né à Varsovie en 1933, il passe son enfance au camp de Bergen-Belsen. En 1945, il émigre en Israël et sert dans l'armée juive Tsahal. Militant des droits de l'homme, il collabore au journal Haaretz et s'attaque à l'obscurantisme religieux juif et à son influence dans la vie politique de l'Etat colonial d'Israël. Il a dénoncé l'intégrisme juif comme d'autres musulmans ont dénoncé l'intégrisme musulman ou chrétien.
Quand on applique un livre saint à la lettre, voilà donc ce qui se produit. Son intérêt pour la religion juive a commencé en 1965-1966 lorsqu’il fut témoin d’un incident qui le marquera à vie. Dans un quartier de Jérusalem un juif ultra-religieux a refusé qu’on utilise son téléphone, un jour de sabbat, pour appeler une ambulance au secours d’un voisin non juif. Le tribunal rabbinique a confirmé à Israël Shahak que le comportement de ce religieux ultra-orthodoxe est correct et pieux ; en effet, un juif ne doit pas violer son sabbat pour sauver la vie d’un "gentil". D’ailleurs il n’a pas le droit de sauver la vie d’un gentil même en semaine ; par contre la violation du Sabbat est permise pour sauver un juif.
Dérouté et scandalisé par cette discrimination raciste, Shahak se met à étudier les lois talmudiques. Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Israel_Shahak Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non-juif.
Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.
Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie.
Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d'esprits impurs que l'on nomme porcs.
Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux.
Talmud, Kethuboth 110b : Pour l'interprétation d'un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ».
Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison.
Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu'un non-juif à la même apparence qu'un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu'un singe envers un homme.
Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d'un non-juif c'est comme ci vous mangiez avec un chien.
Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux
Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes.
Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins. Les juifs peuvent voler les non-juifs:
Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d'un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame.
Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c'est pour tromper ou faire condamner un Non-juif.
Talmud, Babha Kama 113b : Le nom de dieu n'est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif.
Talmud, Baba Mezia 24a : si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n'est pas tenu de le lui rendre
Talmud, Choschen Ham 183, 7 : Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement.
Talmud, Abhodah Zarah 54a : L'usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats.
Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s'en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif.
Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah : si un juif a la possibilité de tromper un non-juif, il peut le faire.
Talmud - Babha Kama 113a : les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d'Israël.
Talmud, Schabbouth Hag. 6d : Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge. Les juifs peuvent tuer les non-juifs:
Talmud, Abhodah Zarah 4b : vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains. Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu. Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu'un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l'échelle.
Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772 : tout juif qui verse le sang d'incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu'une offrande à dieu.
Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort.
Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort.
Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu.
Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d'une menace mortelle. « Un Akum qui n'est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d'un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l'eau, à moins qu'il ne te promette de te donner de l'argent ». Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d'un Israélite, si l'intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d'un homme, quand l'intention était d'abattre un animal.
Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l'aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs.
Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l'expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat. Rabbin Eliezer : " Il est permis de trancher la tête d'un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c'est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l'expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat ". Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez plutôt dire 'de sacrifier' un Goï. " Mais il répliqua : " En aucune façon ! Car lors d'un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l'agréer, alors qu'il n'il n'est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu'un. "
Talmud, Sanhedrin 57a : si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu'un juif vole d'un non-juif, il peut le garder.
Talmud, Sanhedrin 58b : Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c'est comme frapper dieu.
Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort.
Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n'est pas un péché. Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres.
Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.
Talmud, Sepher Ikkarim III c25 : Il est permis de prendre le corps et la vie d'un non-juif.
Talmud, Zohar II, 43a : L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu. Les non-juifs sont impurs
Talmud, Abhodah Zarah 22b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils n'étaient pas là au Mont Sinaï.
Talmud, Abhodah Zarah 35b : toutes les filles des incroyants sont niddah(sales, impures) depuis leur naissance.
Talmud - Iore Dea 198, 48 : Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.
Talmud, Schabbath 145b : Les Non-juifs sont impurs parce qu'ils mangent de la nourriture impure.
Talmud, Zohar I, 46b, 47a : L'âme des goyims est d'une origine théologique impure. Talmud, Zohar I, 131a : Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. Le juif est un être supérieur
Talmud, Hilkhoth Non-juif X, 1 : Ne passez aucun accord avec un Non-juif, et ne jamais manifester de pitié envers un Non-juif. Il ne faut pas avoir pitié des non-juifs car il est dit: "tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié"
Deutéronome 7:16 Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié.
Talmud, Chagigah 15b : Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu'il peut commettre. C'est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre.
Talmud, Choschen Ham 26, 1: Un juif ne doit pas être poursuivi devant un tribunal Non-juif, par un juge Non-juif, ou par des lois non-juives.
Talmud, Chullin 91b : Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas. Talmud, Kallah 1b, 18 : Le juif peut se parjurer la conscience claire.
Talmud, Sanhédrin 52b : L'adultère n'est pas défendu. avec la femme d'un Goyim (non-juif), parce que Moïse n'a interdit que l'adultère avec "la femme de ton prochain", et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains.
Talmud, Choschen Ham 34, 19 : Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d'un procès.
Talmud, Abhodah Zarah 20a : Ne jamais faire la louange d'un Non-juif, de peur qu'il ne la croit.
Talmud, Abhodah Zarah 22a : Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang. Talmud, Abhodah Zarah 25b : Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l'étranger.
Talmud, Abhodah Zarah 26a : Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse le voir.
Talmud, Abhodah Zorah 26b : Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d'un puits, et oubliés.
Talmud, Abhodah Zarah 35b : Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif.
Talmud, Choschen Ham 156, 5 : Les clients non-juifs possédés par un juifs, ne doivent pas être démarchés par un autre juif.
Talmud, Choschen Ham 386, 10 : Celui qui voudrait avouer les secrets d'Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu'il ne leur dise quoi que ce soit.
Talmud, Choschen Ham 388, 15 : Il faut tuer ceux qui donneraient l'argent des Israélites à des Non-juifs.
Talmud, Eben Haezar 44, 8 : Sont nuls, les mariages entre les Non-juifs et les juifs. Talmud, Emek Haschanach 17a : L'âme des non-juifs vient de la mort et de l'ombre de la mort.
Talmud, Hilkhoth Maakhaloth : Les Non-juifs sont des idolâtres, il ne faut pas les fréquenter.
Talmud, Hilkhoth X, 6 : On peut aider les Non-juifs dans le besoin, si cela nous évite des ennuis par la suite.
Talmud, Hilkhoth X, 7: Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres.
Talmud, Iore Dea 81, 7 Ha : Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique.
Talmud, Iore Dea 120, 1 : La vaisselle acheté à des Non-juifs doit être jetée.
Talmud, Iore Dea 146, 15 : « Leurs idoles [c'est à dire les objets du culte] doivent être détruites, ou appelées par des noms méprisants.»
Talmud, Iore Dea 147, 5 : Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif.
Talmud, Iore Dea 148, 12 H : On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine.
Talmud, Iore Dea 151, 14 : Il est interdit de concourir à la gloire d'un Non-juif.
Talmud, Iore Dea 151, 11: Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l'amitié.
Talmud, Iore Dea 153, 1 : Les nourrices non-juives conduisent les enfants à l'hérésie. Talmud, Iore Dea 154, 2: Il est interdit d'enseigner un métier à un Non-juif.
Talmud, Iore Dea 159, 1: Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l'argent à un Non-juif avec intérêt. Toutefois, certains des anciens n'ont pas reconnu ce droit dans des cas de vie ou de mort. Aujourd'hui, ce droit est accordé dans n'importe quelle circonstance.
Talmud, Moed Kattan 17a : si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et la il peut s'adonner au mal.
Talmud, Orach Chaiim 20, 2 : Les Non-juifs se déguisent pour tuer les juifs.
Talmud, Rosch Haschanach 17a : L'âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations.
Talmud, Sanhedrin 57a : un juif n'est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif.
Talmud, Sanhedrin 90 a : ceux qui lisent le nouveau testament (chrétiens) n'auront pas de place dans le monde à venir
Talmud, Shabbath 116a (p. 569 ) : Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament)
Talmud, Zohar I, 25b : Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts.
Talmud, Zohar I, 28b : Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse.
Talmud, Zohar I, 160a : Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs.
Talmud, Zohar I, 219 b : Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir. Talmud, Zohar II, 19a : La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront mort
Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non-juif.

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents