Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La NASA dévoile une image de nébuleuse en forme d’ange

Publié par Diatala sur 18 Décembre 2011, 13:41pm

Catégories : #Energie - OVNI - Terre- Physique - Séisme- Spacial

la-nebuleuse-sharpless-2-106-credit-photo-nasa_38483_w460.jpg

MAXISCIENCES

Avec l’approche de Noël, la NASA a récemment publié une image de nébuleuse en forme d’ange capturée par le télescope spatial Hubble

Même à deux mille années lumières de la Terre, l’Univers semble lui aussi se mettre parfois aux couleurs de Noël. Pour marquer l’arrivée des fêtes, la NASA dévoile une image inédite capturée par le télescope spatial Hubble. Il s’agit d’un objet céleste dans une forme plutôt inhabituelle, étrangement similaire à celle d’un ange.

Le cliché, réalisé par la Wide Field Camera 3, représente en réalité une spectaculaire formation d’étoiles au niveau d’une région de la Voie Lactée baptisée Sharpless 2-106 (S106). La nébuleuse bipolaire, située dans la constellation du Cygne, emprunte la silhouette d’un sablier ou du corps d’un angelot, parce qu’en son centre une étoile particulièrement massive est juste en train de se former. Un anneau de poussière en orbite autour de l’astre agit comme une ceinture qui resserre à son niveau les nuages de la nébuleuse en expansion provoquant cette forme particulière. Les deux lobes bleus similaires aux ailes de l’ange sont quant à eux dus à la libération de gaz extrêmement chauds libérés par l’étoile centrale.

Des observations menées en infrarouge sur la nébuleuse ont également mis en évidence l’existence de plusieurs centaines de naines brunes. Ces objets insuffisamment massifs, représentent seulement un dixième du poids de notre Soleil, et de ce fait ne sont pas en mesure de déclencher assez d'énergie par fusion nucléaire.

La nébuleuse S106 tient son nom de l’astronome Stewart Sharpless qui en 1950 l'a répertorié comme le numéro 106. L'image récemment publiée par la NASA, a été prise par Hubble en février 2011. L’ensemble a été créé en combinant deux images prises en lumière infrarouge.

Nous sommes sociaux !

Articles récents