Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La guerre est un jeu rigolo pour les psychopates du Pentagone et ça fait rire Panetta

Publié par Diatala sur 2 Février 2012, 15:38pm

Catégories : #Complot - Nouvel Ordre Mondial

leon_panetta.jpgNous n’allons pas demander à des criminels par procuration de s’émouvoir des dizaines de millions d’innocents qu’ils ont fait tuer ni des autres millions qui sont restés handicapés à vie. Sans compter les milliers de nouveau-nés qui naissent malformés. Mais ces types sont formatés pour naître ou n’être qu'inhumains, et les guerres ne sont  pour eux qu’un jeu vidéo rigolo qui rapporte des trillions de dollars. Pris au dépourvu et pour justifier ces innombrables bombardements, massacres et pillages, Panetta nous ressortira leur propre créature, celle après qui ils courent sans relâche avec leur manette de console, Al Qaïda. Si plus personne ne donne de crédit à la succession de Ben Laden, alias Benji la Malice, aucun journaliste n'osera poser la question qui tue.

Enfin, nous aussi nous aurons bien rigolé du ridicule du secrétaire de la Défense.

 


 

source : OummaLors d’un entretien diffusé ce dimanche sur la chaîne CBS, Leon Panetta, secrétaire américain à la Défense, s’est esclaffé quand le journaliste lui demanda le nombre de guerres dans lesquelles les Etats-Unis étaient impliqués.

Lors d’un entretien diffusé ce dimanche sur la chaîne CBS, Leon Panetta, secrétaire américain à la Défense,  s’est esclaffé quand le journaliste lui demanda le nombre de guerres dans lesquelles les Etats-Unis étaient impliqués. Le chef du Pentagone a botté en touche, se contentant de répondre en riant qu’il s’agissait d’une « bonne question » avant d’ajouter, d’un air grave, que l’objectif militaire consistait toujours à éradiquer la mouvance d’Al-Qaïda.

«Nous traquons [les membres d'] Al-Qaïda où qu'ils soient… Ils restent une menace réelle. Ils courent toujours, et nous devons continuer à accroître la pression sur eux où qu'ils se trouvent».

Malgré la mort officielle d’Oussama Ben Laden, le réseau terroriste serait encore nocif à l’échelle planétaire si l’on en croit les responsables américains. En 2005, un documentaire de la BBC, réalisé en 3 parties et diffusé également sur Al Jazeera, avait connu un vif succès critique en développant la thèse selon laquelle Al-Qaïda serait une pure fiction politique. Intitulé « Le pouvoir des cauchemars », ce film, méconnu en France, entend alarmer le citoyen sur l’instrumentalisation du « mythe Al- Qaïda» par divers groupes, notamment les néo-conservateurs américains et les islamistes radicaux.

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents