Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Mariage pour tous et adoption : L’homo veut redevenir un hétéro !

Publié par Diatala sur 20 Septembre 2012, 09:24am

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

2568237568_09b52f1c2c.jpg

Mariage pour tous et adoption : L’homo veut redevenir un hétéro !

 

Il est surprenant d’entendre que 65% des français seraient favorables au mariage homosexuel quand nous constatons qu’un grand nombre des principaux concernés s’y opposent ou qu’ils ne se sentent pas concernés. Il est aussi plus qu’agaçant d’entendre avancer le chiffre de 300 000 enfants vivant dans des familles homoparentales alors que celui-ci ne repose sur strictement rien, sur aucun recensement. Pourquoi pas demain 1 000 000 ?

Mais comme nous savons qui dirige ces instituts de sondages et qui invente ces chiffres, la manipulation est aisée pour influencer malhonnêtement l‘opinion. Il n’y a donc rien d’étonnant que le pourcentage soit en faveur du mariage homosexuel et qu‘il évolue positivement sur l‘adoption. Nous comprenons ainsi pourquoi le référendum est proscrit et qu'il leur fait peur... Les résultats seraient inverses.

Il est évident que - si ces chiffres étaient vrais - il n’y aurait aucune crainte d’un vote des français sur ces sujets. C’est donc avec les forceps et suite à des mensonges et des sophismes que ce gouvernement va modifier la Constitution.

3775387518_83a985c9fb.jpgSi à ce jour tout est fait pour culpabiliser, diaboliser, ridiculiser et incriminer ceux qui n’acceptent pas ces changements de valeurs fondamentaux, en les traitant d’homophobes ou d’intégristes, nous constatons également que les débats télévisés sont tronqués dès le départ puisque nous y trouvons toujours une majorité de pour, face à une minorité de contre, avec un présentateur qui affiche directement ou indirectement sa position rejoignant la première.

 

Sachant que la phobie (peur) est une psychose, et que l‘Intégrisme est composé de personnes dites très conservatrices et définies comme violentes, arriérées ou ringardes, chacun peut se rendre compte que le choix des mots n’est pas anodin et qu’il a une réelle portée culpabilisatrice et de censure.

Pourtant la très grande majorité de ceux qui sont contre ces changements n’ont aucune peur ni haine des homosexuels, et heureusement. Ces termes impropres sont ainsi assenés dans le seul but de marginaliser et de faire taire l‘opinion.

De ce fait, une majorité de personnes (qui n’est ni dérangée mentalement, ni croyante) n’ose plus s’exprimer par peur, elle, de se voir cataloguer dans ces registres et agressée si elle ose s‘exprimer différemment sur ces sujets. Cela s’appelle de la tyrannie.

Le lobby gay et ses adeptes, et non l'ensemble des homosexuels, ont donc crée des dictateurs de la pensée et cette minorité (instrumentalisée) dicte ses lois et ce que doivent être dorénavant les valeurs éthiques, et ce, sans se soucier une seule seconde de l‘Enfant. Le phantasme devient prioritaire et annihile le statut et l’existence même de l’enfant. Mais doit-on changer la Constitution pour satisfaire une minorité ? Les lois ne s’appliquent-elles pas à tous ?

Cette minorité, au sein de laquelle une minorité visible sait d’ailleurs elle même marginalisée lors d'événements comme la gay pride, et en imitant au quotidien et de manière ridicule et insultante les femmes, est parvenue à choquer et à heurter même certains des plus avant-gardistes, alors il aisé de comprendre ensuite que les personnes qui pensent aux enfants aient plus que des craintes ?

 

Le choix du néologisme, Mariage pour tous, est donc lui aussi stratégiquement voulu puisqu’il induit une lecture sémantique qui lui retire son sens initial de - Mariage homosexuel ou gay - en sous entendant que celui-ci évoluera. Alors pourquoi ne le ferait-il pas vers la polygamie ou d‘autres unions illégales à ce jour ? Ce qui conduirait aussi a rabaisser la majorité sexuelle pour que des hommes épousent des enfants, filles ou garçons mineurs. D’ailleurs les pédophiles militent ardemment pour que leurs actes soient dépénalisés, et ils semblent être nombreux au sein des gouvernements de tous les pays. Voir ici.

Jack Lang à la Gay pied :

« La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d'en aborder les rivages. »

4065619421_6a76cd1262.jpg

Photo flicker

Mais c’est aussi le moyen de faire disparaître des esprits la raison originelle d’une union entre un homme et une femme et de désacraliser ce lien et celui de la famille.

Une famille doit donc devenir hétérogène avec deux papas ou deux mamans, et quatre si divorce il y a, et surtout ne plus être homogène et structurante pour l‘enfant. L’éducation et les repères se feront en dehors de la cellule familiale et le référent opposé sera le(a) meilleur(e) ami(e), un oncle, une tante et les profs, et seront appelés : Tolérance et évolution des mœurs.   

Ainsi, pour faciliter cette explosion, il est nécessaire de briser les psychés, de culpabiliser la majorité et d’introduire de nouvelles normes anthropologiques, des enseignements comme la - Théorie des genres - les changements de sexe, même pour  un enfant adopté comme ici, des normes égalitaires et des diktats référentiels.

Nous pouvons ainsi parler effectivement de recul et de régression de nos sociétés mais dans le sens opposé de celui qui est avancé actuellement.

6243495568_875e0f3403.jpg   

Il sera malgré tout difficile à ces lobbys, surtout à cette société secrète régnante  prônant la décadence, destructrice des valeurs et dominatrice, de faire admettre à la majorité que le couple peut être de polarité identique quand depuis des dizaines de milliers d’années notre race n’a survécu que grâce à ce couple, à cette union de deux personnes de polarité inverse et unie pour procréer.

Deux polarités identiques par nature se repoussent et l’énergie créatrice et l’électricité n’ont plus de circuit pour se diffuser. Cela devient des corps neutres stériles. Ce qui veut dire que si cette non-fusion des énergies avait été le Principe dominant nous ne serions pas là et constitués ainsi.

5848379668_41b6f5e2f2.jpg 

Aujourd'hui l’ironie veut que la communauté homosexuelle, elle qui avait pour beaucoup de gens cet attrait d’être transgressive, originale et décalée par rapport aux normes sociétales, se voit, grâce à son puissant lobby, revenir dans le rang pour se conformer à la vie des hétéros. L’homo veut redevenir un hétéro ! Sauf sans doute lors de manifestation comme la gay pride. Pour en arriver là il eut été plus simple de le rester.

Cependant cela ne pourrait-il pas cacher un réel malaise et une culpabilité chez ceux qui revendiquent le mariage et l’adoption quand les affranchis eux ne se posent pas ces questions ? Se marier et avoir des enfants ne serait-il pas alors le moyen de stopper l'élaboration de son homosexualité et de la masquer puisque sans ces deux actes celle-ci se confirme ? 

3281711078_6760f22cb2.jpg 

La première raison qui  a été invoquée pour faire sauter les verrous éthiques, philosophiques, anthropologiques et pour briser les résistances a été la plus stupide - l’Amour.

Mais c’est quoi l’Amour ? ! L’amour est quand même bien un sentiment subjectif très souvent egocentrique et narcissique, et que chacun ressent différemment et offre à sa façon envers divers êtres vivants.

De ce sentiment des pulsions naissent chez chacun et de manières très variées ; il n'est donc pas universellement commun ni dans son ressenti ni dans son expression. Ainsi une personne peut en aimer plusieurs dans sa vie et en même temps, peut aimer par compassion ou violemment, aimer les animaux et détester les humains, tout comme un pédophile dit aimer sa victime.

Ce qui démontre que l’amour n’a rien à voir avec le mariage et l’adoption. Et quand nous savons que l’A-mour dans un couple, après la passion, est le plus souvent éphémère, et source de nombreux conflits et douleurs, l’argument ne tient pas. Et encore moins quand l’on sait que l’on peut aimer sans acte juridique ni avoir le désir d’enfant.

La seconde raison serait la reconnaissance sociale qui découlerait de l’égalité des droits. Mais nous avons déjà tous les mêmes droits, à défaut de ne pas avoir tous les mêmes devoirs. Quant à la reconnaissance sociale, heureusement, elle n‘est en rien assujettie à l’obligation d’être juridiquement un couple et parent.

La troisième raison serait que nous devrions suivre les pays qui autorisent le mariage homo et l’adoption. Voilà bien une raison invoquée des plus stupides qui soit et qui démontre de facto que le but recherché n‘a rien à voir avec celui qui est avancé.

3989561028_025ce84e8f.jpgAdoption :

 

En ce qui concerne le droit d’adoption pour les homosexuels nous entrons ici dans le sujet le plus grave qui soit. Le plus grave puisqu’il détruit la cellule familiale originelle et qu’il ouvre l’accès à l’eugénisme généralisé. Pourquoi ?

Comme un couple d’homo (hommes ou femmes ) ne pas procréer, il le fera en premier et principalement par insémination artificielle et avant de penser à l’adoption. Les orphelins en attente de famille ne seront donc pas une priorité.

 

Ce moyen de procréer, qui pour l'instant n’est ouvert en France qu’aux femmes ayant un mari infertile, donc intraconjugal, avec don de sperme et interdiction de dons d'ovocytes dans l‘autre sens, est tout simplement le moyen de dériver légalement vers de multiples transgénèses, et ce, sous un prétexte vertueux.

Dès qu’il est possible de cloner, de congeler, de manipuler des cellules, de retirer ou d’ajouter des gènes, vous êtes en mesure de créer une ou de nouvelles races. Une race supérieure, une aseptisée et soumise, une autre guerrière etc. Cela ne vous évoque-t-il rien ?

La finalité serait une race artificielle GATTACA, d’humains OGM émanant en premier de la communauté homosexuelle. Le problème reste que ces apprentis sorciers ignorent totalement qu’elles seront les mutations sur le génome ne serait-ce qu’à moyen terme. Ce qui peut conduire à créer des mutants incontrôlables développant à terme de nouvelles pathologies et difformités.

2126178943_b795f48ac9.jpgSi ces conceptions artificielles se pratiquent légalement ailleurs, elles ont déjà conduit à des dérives comme aux États-Unis ou dans d’autres pays. Ainsi vous pouvez choisir à la carte le type de donneur(se) anonyme, style Brad Pitt ou Angelina Jolie par exemple, le sexe de l’enfant, la couleur de ses yeux et de ses cheveux ou opter pour une mère porteuse, le GPA (gestion pour autrui).

Deux députés socialistes ont d’ailleurs promis de porter à l’Assemblée une demande de «régulation» de la GPA, pour «adapter la loi à la réalité de la société» et l’aide à la reproduction assistée.

 

A ce stade les comités de Bioéthique ne servent plus à rien, ils sont considérés comme des repaires de fondamentalistes quand ceux-ci osent s’opposer et alerter sur les dangers d’une telle loi, sur de telles manipulations génétiques et sur ceux de tels changements comportementaux et sociétaux. 

Il faut souligner également qu'à ce jour aucune étude sérieuse sur le long terme et non partisane n'a été effectuée pour mesurer le développement psychosocial, psychique et psychologique des enfants élevés dans un couple homoparental.

Néanmoins les sectateurs de l’adoption répondent qu’un couple homosexuel aime tout autant son enfant qu’un hétéro aime le sien, ce qui est vrai, mais que souvent chez ce dernier l’enfant vit avec des parents irresponsables, alcooliques, incestueux ou violents ; donc que c’est pire pour son développement que de vivre avec des parents homos. Certes. Mais ce qui voudrait dire que les homosexuels ne sont jamais irresponsables, sous l’emprise de l’alcool, de la drogue, violents ou incestueux ? Ce qui est faux car tout le monde sait qu'un homo reste avant tout un humain avec tous les travers que cela peut comporter. Le film autobiographique de Cyril Collard ’’ Les Nuits fauves’’ a pourtant montré des comportements graves et plus qu’alarmants au sein de cette communauté.

La vérité est que depuis des millénaires ce contexte déséquilibré au sein d’une famille traditionnelle reste très minoritaire, même si les cas évoqués de nos jours tendraient à faire penser qu‘il s‘agit d‘une majorité constante.

Quoi qu’il en soit la grande majorité de ces enfants vivent malgré tout dans des foyers aimants et stables même si des difficultés et les aléas de la vie peuvent surgir à tous moments lors de leur éducation. La démographie actuelle mondiale est la preuve que le couple traditionnel perpétue l'évolution et la race. 

 

Il est évident que la France, enfin le Gouvernement socialiste et non les Français, va se plier aux décisions du gouvernant de l’ombre, l'instigateur d'un nouvel ordre mondial totalitaire. Les naïfs et les inconscients quant à eux pensent que ces changements et ces manipulations génétiques sont extraordinaires et qu‘elles sont un réel progrès alors qu‘elles ne sont que dangereuses et perverses,  surtout pour eux.

 

4373248594_bf270104af.jpg

Rupert Everett contre l’adoption ici

 

Hervé Villard contre ici

 

Deux homosexuelles font opérer leur fils adoptif pour le changer en fille ici.

Nous sommes sociaux !

Articles récents