Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


L’étoile de David n'est absolument pas un symbole juif !

Publié par Diatala sur 6 Avril 2012, 12:20pm

Catégories : #Culte -Mythe - Religion- Réincarnation Esotérisme

 

symboles

source :http://secretebase.free.fr/religions/judaisme/judaisme.htm

 

 

SCEAU DE SALOMON
Etoile de Brahma et du Zodiaque

Le Sceau de Salomon est le symbole parfait du Soleil Central.
Toutes les mesures zodiacales ysont résumées !

Historique  

 

 

   

 

La plus ancienne représentation de l'Octogramme date de 4300 - 3600 av. JC, à Teleilat el Ghassul en Jordanie. Peu après, chez les Sumériens et Babyloniens, il deviendra l'"Étoile d'Inana" ou "Étoile d'Ishtar", emblème de la déesse de l'amour. Chez les Sumériens il sera aussi le signe "Dingir" qui signifie Dieu. Et dans le Vaudou, une figure semblable est appelée "Étoile d'Ifé".

Les plus anciennes représentations connues du Pentagramme étoilé datent des Sumériens, vers 3000 - 2000 av. JC. Chez eux il était le signe "UB" et il représentait les 5 directions (est, nord, sud, ouest et zénith).

Au 4ème siècle av. JC, il sera utilisé pour orner les sceaux de la ville de Jérusalem.

En ce qui concerne l'Hexagramme Étoilé, sa plus ancienne représentation a été retrouvée sur un Sceau de Sidon (en Phénicie / Liban) datant du VIIème siècle av. JC et appartenant à un certain Josuhua ben Assayahu (joshua ben Asaïah). Dés le III ème siècle av. JC au moins, l'Hexagramme étoilé est déjà connu en Inde où il est appelé "Sat-Kona". Il sera ensuite employé pour composer de nombreux mandalas / yantras par les Hindouistes et les Bouddhistes.



Les seuls symboles qui apparaissent à l'époque hellénistique sont la Ménorah (le chandelier à sept branches) et les deux lions de Juda entourant L'Arche de la Torah ou L'Arbre de vie. En Judée, c'est seulement à l'époque de la domination romaine que l'Hexagramme devient un motif ornemental assez fréquent. On le trouve ainsi à Betel sous Hérode. Par la suite l'Hexagramme étoilé se répandra dans tout l'Emorie Romain comme élément décoratif, probablement porté par les "missionnaires" Juifs et Chrétiens.

Pour les Juifs, les six branches du Sceau de Salomon représentent les six jours de la création du monde, et le point central représente le 7ème jour où Dieu s'est reposé. Ou alors les 6 sommets des triangles plus leurs 6 intersections représentent les 12 tribus d'Israël. Pour les kabbalistes, le triangle pointe en haut symbolise L'Esprit"rua'h", le souffle divin qui, après la mort, monte au ciel. Et le triangle pointe en bas symbolise l'âme "nèphèsh", le souffle vital qui, après la mort, descend dans le monde souterrain du Schéol.

Pour les Chrétiens, les 6 branches du Sceau de Salomon peuvent symboliser deux fois la Trinité. L'un des deux triangles représente le bien et pointe en haut, vers le paradis et l'autre représente le mal et pointe vers le bas, vers l'Enfer. En Inde les deux triangles représentent le positif et le négatif, le masculin et le féminin, le dieu Shiva et Shakti.

Le tracé des deux triangles peut d'ailleurs être décomposé pour former les symboles des quatre éléments: la Terre, l'Eau, l'Air et le Feu. Les alchimistes disent que l'union des deux triangles représente l'union des éléments pour former l'Eau incandescente



SYMBOLE ANTIQUE DE LA ROUE

 

L’étoile de David, littéralement « bouclier de David » est actuellement le symbole du judaïsme. Pourtant ce symbole n'est absolument pas juif !

On le retrouve sur de nombreuses mosquées et églises. L'étoile se compose de deux triangles équilatéraux : l’un dirigé vers le haut, l’autre vers le bas.

Aujourd’hui, on le trouve notamment sur le drapeau de l’État d’Israël et aussi dans les façades des synagogues du monde entier. Sa première apparition dans l’histoire juive date du VIIe siècle av. J.-C..

L'étoile représente, selon la tradition juive, l’emblème du roi David et serait aussi bien symbole du Messie (de lignée davidique). On pourrait dire que l'expression « étoile de David » est historique, tandis que l'expression « sceau de Salomon » a une connotation, une valeur, une ambiance magique. Même dénotation, mais connotations distinctes.

L’étoile à six branches, dans la tradition hindoue, symbolise, soit BRAHMA, le dieu créateur qui inspira d'autres mythes (Abraham est inspiré de Brahma), soit la trinité hindoue, la TRIMURTI (source : myth=mithya a Handbook of Hindu Mythology, Dr Devdutt Pattanaik), ou encore est un symbole shivaïte.

C'est donc un symbole assez commun en Inde, à forte consonance religieuse et sacrée, à l’instar de la SVATIKA.

 

SOLEIL CENTRAL

 

Le Sceau de Salomon est le symbole parfait du SOLEIL Central. Toutes les mesures zodiacales y sont résumées ! L’intime relation qui existe entre le zodiaque et l’invisible Soleil central, se rencontre dans le Sceau de Salomon.

Les douze rayons de la brillante étoile de Salomon cristalliseront, par le moyen de l’Alchimie, les douze constellationsn zodiacales.

Traditionnellement, le Pentagramme représente symboliquement le microcosme, l'Homme et ses cinq extrémités : quatre membres plus une tête, tandis que l'Hexagramme ou Sceau de Salomon représente symboliquement le macrocosme, le Monde. Les deux triangles sont supposés désigner l'un la Matière qui monte vers l'Esprit, l'autre l'Esprit qui descend vers la Matière, donc les deux substances de l'Univers (Esprit et Matière) se complétant grâce à deux forces (l'une qui fait descendre, l'autre qui fait monter).

 

RUNE HAGAL

 

Cette "étoile" correspond aussi à la croix bleue à six branches, un signe distinctif agréé bien connu, apposé sur les ambulances et les véhicules d'assistance médicalisée ou hospitalière. Ce symbole que l'on nomme aussi " CROIX DE VIE " ou encore " CROIX DU COSMOS ” a pour origine la rune HAGAL (Hag-all), vieux caractère nordique.

Considérée comme la rune de la sagesse, elle était la superposition de deux autres runes symbolisant la vie et la mort.

Les diverses variations intermédiaires expliquent la forme de ce signe occulte, signe bien connu après les croisades sous le nom de Croix de Malte ou de Croix de Fer car il est resté celui de tous les Ordres Chevaleresques de Malte, des Teutoniques et de nos Templiers, etc.

C’est pourquoi (entre autre) HAGAL est dite “Rune de la Connaissance” !

Elle existe aussi sous une forme écartée dite “signe du lézard” par les archéologues, laquelle figure le solstice d’hiver. Elle représente ainsi les deux moitiés de l’Année opposant alors ces deux demie années que la rune Jahr rassemblait au moment du solstice d’été. Tracée dans un hexagone régulier (un cercle), HAGAL perdrait sans doute cette “signification” fondamentale pour ne devenir que l’ossature de l’étoile.

HAGAL représente donc l’Ordre du Monde, le Kosmos, l’origine, le “tout latent” et l’achèvement. C’est la forme de l’Arkhan par excellence, la Coupe, et le ciel. C’est le Graal , un puissant symbole de la ROUE DU ZODIAQUE !

Elle existe aussi sous une forme écartée dite “signe du lézard” par les archéologues, laquelle figure le solstice d’hiver. Elle représente ainsi les deux moitiés de l’Année opposant alors ces deux demie années que la rune Jahr rassemblait au moment du solstice d’été. Tracée dans un hexagone régulier (un cercle), HAGAL perdrait sans doute cette “signification” fondamentale pour ne devenir que l’ossature de l’étoile.

 

Voir : Secret du Zodiaque

On retrouve ce symbole dans de nombreuses cultures. Chez les Hittites : Cette Rune Hag-all figure parmi les idéogrammes. Chez les Étrusques, elle figure une broche de trois médailles portant un HAGAL roi dont les six branches sont séparées par un petit cercle à l’instar de celle de Mycènes.

Chez les Romains le symbole est gravé sur une pierre de Pompéi. Chez les Aryas des Indes, les six points en hexagone des visées solsticiales et de la cheville du monde sont les six Aditiyas, les fils d’Aditi qui est au centre (Rig Véda). La ROUE à six rais est l’idéogramme (Iroglif) de l’Année et, lorsqu’il est trouvé dans d’autres cultures, il signe le passage d’un rameau indo-européen. Retrouvé en Palestine, c'est le signe de fécondité.

Nous sommes sociaux !

Articles récents