Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


L’AIPAC, vue par France 2 :Le documentaire qui n'aurait pas plu à Israel

Publié par Diatala sur 27 Janvier 2012, 08:20am

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

le fringuant Benji Netanyahou

À regarder en évitant de penser que les sionistes sont majoritaires aux États-Unis et qu'ils sont nombreux chez les chrétiens. C'est faux. Ce n'est pas en nous montrant une réunion d'évangélistes extrémistes que cela prouve une majorité factuelle.

 Ce reportage est in fine pro-sioniste et surtout un avertissement envers ceux qui critiquent les politiques d'Israël et leurs puissants lobbies. Et depuis quand la chaîne France 2  passerait-elle des émissions non autorisées par les sionistes ? 

Le reportage est court


 

Le sujet le plus sensible concerne le lobby pro-israélien aux États-Unis. Dans cette enquête, les journalistes Estelle Youssouffa et Christophe Obert montrent comment les organisations juives et chrétiennes conservatrices pèsent sur la politique étrangère américaine, permettant à l'État hébreu de s'affranchir de certaines résolutions onusiennes. Ancien de l'Aipac, le plus important groupe de pression pro-israélien aux États-Unis, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme "Camera" traquent les journalistes "déviants".

"Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s'ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à Aipac, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter." Des révélations saisissantes, qui n'ont pas convaincu Richard Prasquier. "On ne sait même pas pourquoi cet homme a quitté l'Aipac et quel compte il a à régler avec eux", argumente le président du Crif. "La moindre des choses aurait été de préciser que les lobbys existent aux États-Unis, mais aussi en France. Regardez le lobby pharmaceutique. Il ne faut pas laisser croire que le lobby pro-sioniste est en train de détourner la démocratie américaine."

source :http://www.youtube.com/

Nous sommes sociaux !

Articles récents