Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Kadhafi est devenu Le « Che Guevara » Africain. Il est Sans doute Mort Bien Avant Jeudi

Publié par Diatala sur 23 Octobre 2011, 15:19pm

Catégories : #Dossier Libye et Médiamensonges

3432613214_7dcf333bba.jpg 

La voix des Africains s'élève partout sur le continent et dénonce ce crime odieux et cette guerre inique et néo-coloniale. L'Afrique Noire est en deuil, elle aussi, et nombreux aujourd'hui sont ceux qui se joignent à elle dans le monde entier, et à la grande détresse des Libyens qui doivent dorénavant faire face seuls à leurs bourreaux et aux pilleurs. 

Mais, ne rêvez pas, quand certains prétendent qui si nous n'y étions pas allés, d'autres l'auraient fait et auraient empochés les bénéfices de contrats juteux à notre place, car vos factures, vos taxes, vos impôts, les produits de première nécessité, eux, vont continuer d’augmenter, les salaires de baisser ou de stagner, les entreprises de fermer et de délocaliser, et vos placements de disparaître par magie. Quant aux multinationales, elles, elles vont encore s’enrichir grâce au sang versé des victimes libyennes, et ce, sans doute pour que la France ne récupère que des miettes.

La guerre des vautours est dorénavant ouverte pour arracher une part léonine.

Aujourd’hui il semble évident que la France ne s‘attendait pas au meurtre barbare de Kadhafi, pas plus d’ailleurs qu‘elle n‘avait été informée du putsch effectué en Tunisie à l‘époque. Mais mise devant le fait accompli, et pour ne pas perdre la face, ce moyen coercitif devait l’amener à accepter de suivre la voix et les voies de ses maîtres.

Hier soir Arnaud Klarsfeld disait chez Thierry Ardisson : « Sarkozy a réussi à faire tuer Kadhafi ; c’est quand même bien ». Des paroles graves et lourdes de conséquences qui mettent en cause directement le chef de l’Etat dans l’assassinat de Kadhafi et qui, indirectement, l’accuse d’avoir outrepassé les droits des résolutions onusiennes. Et il semble que les médias se chargent maintenant  de le mettre en cause en montrant des reportages où des Libyens l'accusent directement de tous leurs malheurs ; ce qui est nouveau. Sans doute est-ce lié aux discussions actuelles avec l'Allemagne. D’ailleurs les Résolutions - 1973 et 1970 - incluent un embargo sur les armes alors que les rebelles anti-Kadhafi ont été armés et soutenus par l'OTAN,  et que celles concernant la capture et les prisonniers de guerre ont été violées. Des paroles très étranges ou inconséquentes quand nous savons que cette avocat raté et ce soldat israélien bénéficie de deux fonctions de complaisance, très grassement payées, dans des domaines d’incompétence pour lui, mais surtout totalement injustifiées. Ah ! Népotisme quand tu sévis, il n'y a aucune  limite dans nos démocraties..

 

Celui qui pense que la Libye a été libérée et que Kadhafi était un dictateur sanguinaire est ; soit un inculte, soit un crédule, soit un menteur et un hypocrite comme les hommes politiques atlantistes, soit un agent sioniste comme BHL et sa clique, ou un imbécile comme Jean-Michel Apathie, Rioufol, Calvi, Pujada, Ferrari, Alain Duhamel & Co pour la boîte magique, sans oublier ceux des radios et de la presse écrite qui répètent la même propagande.

Quant on pense que l’on vient nous parler de démocratie et de respect des droits de l’Homme alors que la France a reconnu le CNT qui est un gouvernement totalement fantoche, et surtout non démocratique, avec à sa tête des hommes vivant à l’étranger et des terroristes reconnus et soutenus par les divers services secrets occidentaux, que nous soutenons désormais Al Qaïda, nous pouvons nous dire que nous avons touchés le fond, que nous ne sommes plus sur une pente savonneuse mais en pleine décadence et en fin dé règne.

gaddafi fake1 486x500 - CopieLa photo du défunt  Mouammar Kadhafi occasionne déjà des tas de théories comme celle qui consiste à dire qu’il ne s’agirait pas de lui. Cette photo montre que le corps a été conservé dans une cellule réfrigérée, voire que son corps a été vidé de son sang pour le garder présentable. Le lendemain de sa supposée mort cette photo circulait déjà partout sur le Net et dans les Médias. Après un tel lynchage les gros et larges hématomes et les tuméfactions inhérents à cette barbarie devaient être visibles, ce qui n‘est pas le cas. Même ses poches et ses rides ne sont plus visibles, ce qui suppose que le corps est froid et rigide depuis un temps certain. Par contre, son exécution d'une balle en pleine tête ne fait aucun doute contrairement aux versions annoncées. D"ailleurs la vidéo où nous le voyons prendre cette balle a été retirée.

Un nettoyage du corps ne suffit pas à faire disparaître ces traces. De plus, certaines qui sont invisibles apparaissent toujours après le décès. Nous pouvons donc en conclure que Kadhafi a été assassiné bien avant jeudi, sans doute au début de l'opération ou en août, et que son corps a été conservé afin de justifier la continuité de l'intervention et celle des bombardements dans cette guerre aussi inique qu'en Iraq et  en Afghanistan. La plainte de son épouse auprès de l’ONU est tout aussi suspecte. Tous doivent être morts à ce jour, et depuis longtemps, comme pour les familles régnantes des autres pays pris dans ce piège.

 

 012

 

Mouammar-Kadhafi-et-son-livre-vert-300x285.jpg  

Par Appolinaire Noël KOULAMA pour le média "La Voix de la Démocratie Congolaise"


Après Patrice Lumumba, Thomas Sankara, un autre héros africain est né, le colonel Kadhafi, lâchement, assassiné par les traites du « CNT » et les criminels de l’« OTAN ». Il est mort avec tous ses honneurs en combattant l’impérialisme à Syrte, mourir avec l’arme à la main, en combattant les traîtres du « CNT » et les criminels de l’« OTAN », telle était sa volonté. Ce meurtre et les combats a venir qu’ils a laissé aux africains va galvaniser les « panafricanistes » demain, à l’exception, bien entendu, des traîtres et des vendus.

« Pourquoi, je vais fuir la Libye, je suis libyen et suis né en Libye. Je ne quitterai pas la Libye et je préfère mourir comme martyr dans mon pays contre les rats du + CNT + et les criminels de l’+ OTAN + ». Ce vœux du guide libyen est exaucé depuis le 20 octobre 2011 dans les environs de Syrte.

Les affabulations de certains dirigeants du « CNT » proclamant que Kadhafi était dans le sud et qu’il comptait avec l’aide des Touaregs de reprendre le pouvoir, laisse pressentir de la nécessité de l’assassiner, en bombardant la ville de Syrte, sans relâche, depuis les avions de l’« OTAN » et les combattants du « CNT » positionnés au sol. Les multiples versions, parfois contradictoires entre elles, sur la mort du guide libyen, le colonel Kadhafi, laissent pressentir, qu’il a été assassiné intentionnellement par les « impérialistes de l’OTAN » et ses « sous-fifres du CNT », afin de satisfaire l’ego de l’« administration Obama », exprimé par Hilary Clinton : « On veut Kadhafi mort ou vivant ».

Si hier Mobutu a trahi Patrice Lumumba pour satisfaire l’avarice des blancs, désormais, c’est Barack Obama qui trahi un autre africain, le colonel Kadhafi, pour satisfaire l’avarice des « sionistes ».

Si hier Blaise Campaoré a tué Thomas Sankara pour le compte de la France, désormais c’est Abdel Jalil qui tue Mouammar Kadhafi pour le compte des « sionistes ».

Kadhafi est le premier en Afrique et dans le monde arabe a pratiqué la « Jamahiriya », dont il est le fondateur : « une politique socialiste et démocratique de participation citoyenne, qui tient compte des tribus, les tribus étant, bien entendu, des micro-états autonômes (ou une sorte de + fédéralisme +) dirigés par des + comités populaires locaux + qui décidaient de l’avenir politique, économique et social de leurs entités ». Cette politique a fait du « guide libyen », un président sans réel pouvoir, même s’il avait la main mise sur la police et sur l’armée.

Pourquoi alors, l’occident veut-il imposer une démocratie en Libye ? La démocratie participative et citoyenne de la « Jamahiriya » était vomie par le peuple nous dira-t-on en réponse, alors : « On crée de toute pièce, un + CNT bidon + qui n’est pas élu par le peuple et qui est à la solde de l’+ impérialisme +, on lui demande de refuser tout dialogue de paix et de réformes démocratiques avec le pouvoir libyen, on le reconnaît comme représentant légitime du peuple libyen aux + Nations Unies +, pendant que le guide libyen bénéficie de la popularité de la majorité des libyens, on lui demande d’acquérir la liberté par la force des armes, la suite, on crée des résolutions qui protègent les civils, et, enfin, on lui arrose de façon illicite, des fonds libyens bloqués à l’étranger ».

Considérons que la démocratie libyenne, version « Jamahiriya », n’était plus satisfaisante, il fallait, par conséquent, ouvrir la voie aux débats et aux réformes démocratiques avec toutes les composantes du pays, sans en écarter une, pourquoi, le « CNT » a t-il refusé en bloc, la proposition africaine ? « qui consiste à un débat inter-libyen aux réformes démocratique sans la participation de la + Jamahiriya libyenne + ».

- Honte à l’« Union Africaine » qui ‘a pas défendu une frère africain, le colonel Mouammar Kadhafi.
- Honte aux africains qui ont soutenu l’agression de l’« OTAN » contre la Libye.
- Honte aux arabes qui ont lâché et trahi le « guide libyen ».

Kadhafi tu est devenu notre « CHE »
Aujourd’hui, nous te pleurons et demain les enfants dignes d’Afrique te vengeront

- Nous allons préserver tes ambitions sur la « création » des États-Unis d’Afrique
- Nous allons préserver tes ambitions sur l’« indépendance » de l’Afrique
- Nous allons préserver tes ambitions sur la « création » du « Fond monétaire africain » et de la « banque monétaire africaine ».
- Nous allons préserver tes ambitions sur la création d’une « monnaie unique d’Afrique » pour s’en passer du « dollar » comme monnaie d’échange

Nous proclamons ce jour, jour de deuil,
Paix à ton âme !
Que « Dieu » bénisse l’Afrique !

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents