Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Gideon Levy : «c’est la folie qui guide la direction israélienne pas la logique » :

Publié par Diatala sur 7 Novembre 2011, 15:18pm

Catégories : #Complot - Nouvel Ordre Mondial

Qui Va Stopper Cet Holocauste Nucléaire Planétaire Programmé Par Les Cinglés De Tel Aviv En Pleine Crise De Massadite Aïgue ? 

source : http://www.planetenonviolence.org/

Qui Va Stopper Cet Holocauste Nucléaire Planétaire Programmé Par Les Cinglés De Tel Aviv En Pleine Crise De Massadite Aïgue ?

Soutenus par le pays le plus endetté au monde les US qui voient d’un bon œil une troisième guerre mondiale pour renflouer leur économie moribonde - la guerre c’est bon pour le bizness - la bande de dirigeants psychopathes et de colons dégénérés juifs sionistes est en pleine crise de Massadite aïgue projetant de provoquer un holocauste nucléaire mondial.

La campagne médiatique de propagande iranophobe bat son plein menée par les américano sionistes et leur laquais européens l’Allemagne la Grande Bretagne et la France en tête. Le squatteur mafieux de l’Elysée dans ses délires de grandeur a lui-même assuré après sa campagne militaire en Libye contre Kadhafi qu’il a fait exécuter par ses tueurs à gage du CNT que : «si la sécurité d’Israël était menacée La France ne resterait pas sans rien faire». Comme «SA France» se réduit comme peau de chagrin de jour en jour va-t-il envoyer des membres de sa tribu élargie inclus ses fils ½ casher sur le front au Moyen Orient ?

Tout se battage médiatique vise avant tout à intensifier la diabolisation de l’Iran dans un contexte économique catastrophique visant à terme la destruction des états nations en accélérant leur faillite comme c’est désormais le cas de la Grèce mais aussi à monter les peuples européens les uns contre les autres pour mieux les rallier contre un ennemi commun : l’Iran. Vieille tactique que les américano sionistes actualisent avec les nouveaux moyens technologiques dont ils disposent pour mieux imposer leur domination mondiale économique, militaire, politique.

"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois." Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

Ce grand déballage médiatique qui trompette partout qu’Israël va attaquer l’Iran vise à normaliser une attaque israélienne qui se fera par surprise le moment venu avec le feu vert de Washington quoiqu’en disent les Américains dont les satellites espions surveillent les moindres mouvements au dessus de la Palestine de l’Iran, de l’Irak…

La presse israélienne - qui a sonné la charge de la propagande de guerre intensive contre l’Iran toute la semaine dernière par des «fuites» savamment orchestrées - fait remarquer aujourd’hui que le départ des Américains d’Irak fin 2011 marquera aussi la fin de la zone d’exclusion aérienne au dessus de l’Irak et par conséquent la voie sera libre pour les avions de combat israéliens pour emprunter le plus court chemin pour aller bombarder l’Iran.

Mais personne dans les médias de masse ne pose la question : de quel droit Israël attaquerait-il l’Iran ? Tous prennent pour argent comptant les fadaises sionistes du droit à une attaque «préventive» dans le cadre de son «autodéfense»?

Et que diraient ces mêmes médias si l’Iran menacé depuis plusieurs années par des discours violemment belliqueux des Israéliens des Américains et des Britanniques utilisait le même argument pour bombarder Dimona où Israël fabrique ses armes nucléaires ?

Personne non plus dans les milieux politiques et au sein des institutions internationales supposées garantir la paix mondiale ou dénucléariser la planète (ONU, AIEA) n’interpelle le gouvernement israélien en lui rappelant que ce serait un acte de guerre condamnable du même type que l’invasion de la Pologne par Hitler.

Il est vrai que l’ONU de Ban Ki moon est asservie au dictat américano sioniste de même que l’AIEA et son secrétaire général Yukiya Amano. Ban Ki moon et Yukiya Amano viennent tous deux de colonies américaines respectivement la Corée du sud et le Japon.

Tout ce battage médiatique se fait en anticipation -et pour forcer la main de la marionnette des US, Yukiya Amano- de la publication d’un rapport de l’AIEA mardi prochain et dans lequel l’Iran selon les fuites orchestrées au sein même de l’AIEA auprès des agences de presse dont l’AP Sioniste - serait impliqué dans un programme nucléaire militaire.

Comme pour l’histoire de l’assassinat de l’ambassadeur saoudien à Washington - une affaire montée de toute pièce par le FBI avec la complicité du Mossad et autres officines de barbouzes étrangères- cette fois selon les fuites le rapport de l’AIEA s’accompagnerait de "preuves irréfutables" contre l’Iran fournies dans un document de 12 pages en appendice (photos satellites et autres documents mis à disposition de l ’AIEA par des agences de renseignements étrangères CIA, Mossad et consorts).

L’Iran a accusé l’AIEA de vouloir publier un rapport basé sur de faux documents pour satisfaire aux pressions des Américains qui avaient déjà fabriqué de fausses «preuves» contre le gouvernement irakien de Saddam Hussein l’accusant d’avoir voulu acheter de l’uranium au Niger pour fabriquer une bombe, justifiant ainsi son attaque et son invasion de l’Irak en 2003.

Le ministre des affaires étrangères iranien, Ali Akbar Salehi, a déclaré samedi que l’Iran ne craignait pas les « révélations » du rapport de l’AIEA : «Nous savons qu’ils vont publier de nouveaux documents. Nous connaissons la vérité - Qu’ils les publient et nous verront ce qui va se passer. Ne seront-ils pas remis en question venant d’une agence sous pression de puissances étrangères».

Ce n’est pas la première fois que l’AIEA évoque des «preuves» extérieures qui contredisent ce que ses enquêteurs sur le terrain ont toujours affirmé : qu’il n’existait aucune preuve du détournement par l’Iran de son programme nucléaire à des fins militaires. Mais sous la direction d’Amano l’AIEA est devenue la chambre d’enregistrement des dictats américano sionistes et de leurs complots contre l’Iran sapant par là même la crédibilité de l’AIEA déjà mal en point. L’objectif pour le moment est de faire passer une nouvelle résolution au CSONU pour renforcer les sanctions contre l’Iran ce à quoi la Russie et la Chine s’opposent toujours et vont certainement continuer à s’opposer.

Cette fois contrairement à ce qui s’est passé en Libye, la France de Sarkozy/Jupé joue dans la pièce de théâtre contre l’Iran le rôle du modérateur avertissant qu’il fallait «éviter tout acte d’agression contre la République Islamique»selon Jupé car «une intervention militaire pourrait créer une situation destabilisant tout le Moyen Orient « et «nous avons imposé des sanctions contre l’Iran qui peuvent être durcies pour mettre la pression sur l’Iran« .

Voilà révélé clairement par l'américano sioniste Jupél’objectif principal de cette campagne de propagande médiatique iranophobe orchestrée à Tel Aviv Washington Londres Paris Berlin ect..

Les cinglés de Tel Aviv en pleine crise de Massadite aïgue.

Le régime sioniste n’arrête pas de crier au loup pour justifier une politique étrangère belliqueuse avec des arrière- pensées militaires à l’égard de l’Iran. Les Juifs sionistes sont atteints de ce que l’on appelle le complexe de Massada les poussant à l’autodestruction.

Comme l’écrit justement le journaliste israélien Gideon Levy dans le quotidien Haaretz dans un article publié le 06/11/2011 intitulé «c’est la folie qui guide la direction israélienne pas la logique » :

«Ceux qui menacent l’Iran actuellement sont les vrais lâches. En fait les courageux sont ceux qui essaient de déjouer cette folie, de l’ancien dirigeant du Mossad, Meir Dagan, au ministre de l’intérieur, Eli Yishai.

« … Les discussions en cours actuellement avec un sérieux terrifiant sur la possibilité de bombarder l’Iran montre que c’est en fait ici en Israël que la folie prévaut. La folie iranienne doit encore être prouvée, en Israël elle est déjà claire comme le jour.

Israël n’a pas de direction politique rationnelle. La plupart de ses actions ne peuvent être expliquées logiquement. Ce n’est pas la logique qui dicte la construction continue dans les territoires, ce n’est pas la logique qui explique la guerre déclarée par le gouvernement à l’autorité palestinienne sans envisager ce qui en ressortira à la place. Il n’y a pas non plus de logique dans les actions d’Israël pour renforcer le Hamas. …

«... C’est autre chose qui guide la direction d’Israël et on ne peut pas l’appeler logique. L’opinion publique israélienne ne peut pas non plus être considérée un seul instant comme se conduisant rationnellement. La plupart des Israéliens pensent que de bombarder l’Iran provoquera un embrasement régional et pourtant il y a plus d’Israéliens qui favorisent une telle attaque que ceux qui sont contre. Si cela est être sain d’esprit alors c’est quoi la folie ?... »


Le monde ne peut se laisser entraîner dans une guerre nucléaire - car bombarder les sites nucléaires de l’Iran y compris avec des bombes bunker buster « Made in USA » fournies gracieusement par le «Prix Nobel de la Paix« Barack Obama - provoquera comme il a été prouvé par des simulations des retombées radioactives et pas seulement en Iran ni dans les pays du Golfe.

La radioactivité est sans frontière comme on l’a vue avec la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Selon certaines experts les menaces de guerre nucléaire proférées par les US et Israël à l’encontre de l’Iran pourraient pousser ce pays à se doter d’un «kit de survie nucléaire« autrement dit de la possibilité technologique de pouvoir fabriquer une bombe très rapidement en cas d’attaque prévisible et de menacer de l’utiliser comme force de dissuasion.

Israël qui selon les experts à environ 300 armes nucléaires disposent de certaines de ces armes en kit prêtes à être assemblées. L’Iran a vu le sort réservé à l’Irak de Saddam Hussein et de la Libye de Kadhafi ces deux dirigeants ayant fait la bêtise de faire confiance aux Américains et de démanteler leur programme nucléaire. Moins stupides, le Pakistan et la Corée du Nord utilisent leur force de dissuasion nucléaire contre la bellicosité américaine.

L’AIEA devrait se concentrer sur le désarmement des puissances nucléaires incluses celles qui n’ont pas signé le TNP- Israël en tête - ce qui reste sa mission principale. Au lieu de cela l’AIEA contribue par sa soumission au dictat américano sioniste à renforcer l’actuelle course aux armements nucléaires et sa partialité dans l’affaire du programme nucléaire iranien ne peut que convaincre les pays dont l’Iran lui-même n’ayant pas de force de dissuasion nucléaire de se doter de la bombe le plus rapidement possible pour se protéger de l’impérialisme américano sioniste et de leurs laquais.

La banalisation dans les médias de masse d’une possible attaque nucléaire israélienne ou américano israélienne et britannique contre l’Iran prouve à quel point l’humanité est en danger d’extermination.

Qui va stopper cet holocauste nucléaire planétaire programmé par les cinglés de Tel Aviv dans une crise de massadite aïgue ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents