Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Ils sont fous ?: Le gouvernement décide de taxer les rivières

Publié par Diatala sur 2 Décembre 2013, 18:35pm

Catégories : #Etat - Hollande- Valls-Elus- Gouvernement

 5699888468_f4c5e64f84.jpg  
Ils sont fous : Le gouvernement décide de taxer les rivières   
Sont-ils devenus fous ? Non. Ils ne sont pas fous ils sont idiots et bêtement obéissants.
J'avais dit dans un article, il y a déjà longtemps, que bientôt ils arriveraient à taxer l'air que nous respirons. Nous n'en sommes pas loin puisque nous commençons par l'eau de nos rivières si cette taxe est en gestation.
Savent-ils que la Terre offre ses ressources gratuitement à toute l'humanité pour son bien et non pour que celles-ci deviennent des sources de profits pour une poignée et qu'elles servent à combler une dette totalement organisée par quelques-uns et acceptée par des intermittents ?
Si cette taxe devait s'appliquer il est évident que le monde agricole serait très très en colère. Mais n'est-ce pas fait pour faire oublier l'écotaxe et les autres impôts en créant un faux sujet pour que les manifestants mettent leur énergie dans un nouveau combat ?
 
 

Une nouvelle taxe en gestation, cette fois sur les rivières. Elle concerne tous ceux qui ont un cours d'eau sur leur terrain, des particuliers jusqu'aux agriculteurs.

L'idée consisterait ainsi à financer l'entretien des rivières par l'ONEMA, office national de l'eau et des milieux aquatiques. La taxe serait annuelle, de 50 centimes par mètre linéaire de rivière. Évidemment, ce sont les agriculteurs qui paieraient le plus. Pour les particuliers, on peut estimer en effet que la longueur d'une rivière passant chez eux est modeste, ou alors que l'on a affaire à de grands propriétaires fonciers qui pourront s'adjuger cette nouvelle taxe sans trop de problème.

En revanche, pour les agriculteurs, avoir 200 mètres ou plus de rivière à travers champs, ça arrive relativement fréquemment... Et cela fera donc 100 euros ou plus à débourser, alors qu'ils entretiennent eux-mêmes les cours d'eau en question.

D'ores et déjà, plusieurs agriculteurs au courant de ce projet ont décidé de rejeter cette nouvelle taxe. La passage d'une rivière dans une parcelle n'est déjà pas facile à gérer, à moins qu'il ne s'agisse d'une pâture...

 

A quand la pause fiscale ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents