Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Georges Fenech : De son palais-bunker, l'inquisiteur traque et traque encore

Publié par Diatala sur 27 Juin 2012, 13:15pm

Catégories : #Célèbres imposteurs et Impostures

 

    

Georges Fenech : De son palais-bunker, l'inquisiteur traque et traque encore

 

La Miviludes / Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires observe et analyse le phénomène sectaire, coordonne l’action préventive et répressive des pouvoirs publics à l’encontre des dérives sectaires, et informe le public sur les risques et les dangers auxquels il est exposé.

  

La Convention européenne des Droits de l’Homme, tout comme le législateur français, ne définit pas le mot secte. L’article 9 de cette convention, énonce le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. L’article 14 prohibe les distinctions fondées – notamment – sur la religion. Enfin, l’article 2 du Protocole additionnel exige des Etats membres qu’ils respectent le droit des parents d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants, conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques.

 

Georges Fenech est né en Tunisie et il fait partie de ce que l'on appelle "Le Clan des Tunisiens". Il a été un des principaux acteurs dans le procès de l’Angola Gate. Une affaire de vente d’armes illégales, de courtage en armement, d'abus de biens sociaux et de corruption entre la France et l’Angola du temps de la guerre civile. Une guerre qui fera un demi-million de morts entre 1978 et 2002. Mais les liens sur ce procès semblent tous avoir été supprimés, comme par magie. C'est vrai qu'il a été relaxé. Qui oserait douter de la Justice  ? 

Georges Fenech est soi-disant un traqueur de sectes, il court il court avec ses casseroles sales au derrière ( et elles semblent nombreuses) pour hameçonner de petits poissons inoffensifs quand il se désintéresse des très gros qui pullulent dans des eaux troubles des sociétés occultes et qui regroupent des pédophiles et des satanistes de la dite élite.

Pourtant chacun sait que les sociétés secrètes sont de puissantes sectes qui manipulent les gens et qui pratiquent des messes noires et des rituels sacrificiels ? Et comment est-ce possible également que sa croisade contre le politiquement incorrect ne l'amène pas, par exemple, à épingler la Franc-maçonnerie, elle qui s'infiltre et qui corrompt à tous les niveaux ?

 

D’ailleurs il sera dans la commission d’enquête parlementaire pour le dossier de « l’affaire d'Outreau ». Un procès qui sera mené pour nier la parole des enfants afin qu'elle ne soit plus prise en compte. Un succès pour les pédophiles. 

 

Cependant, si nous étions en démocratie, nous pourrions nous demander si cette mission interministérielle n’a pas été créée pour veiller à ce que personne ne vienne troubler la quiétude de certains. Dans ce cas, il faudrait justifier sa création et sa nécessité en faisant tomber des têtes, même si elles sont innocentes ? Il semble que cela soit le cas à lire ce qui suit.

 

Agoravox : Michèle Alliot-Marie à Fenech : « Comme vous le rappelait ma circulaire du 23 janvier 2009, je vous demande de privilégier, dans votre action, la logique visant à rechercher et à qualifier juridiquement les faits pouvant être réprimés, et non une logique de liste de mouvements susceptibles de commettre des dérives sectaires (...) ce dispositif risque de contrevenir à la Convention européenne des droits de l’homme, notamment à l’article 9 qui protège la liberté de pensée, de conscience et de religion »

Nathalie Lucas, une ex de la Miviludes et chercheuse au CNRS a mené une enquête sur 170 associations dénoncés par les parlementaires. Opposante farouche de la publication de cette liste, elle démontre surtout par cette étude, qu’en plus d’être une atteinte à la liberté et à la vie privée, cette liste est surtout inutile pour les objectifs qu’elle s’était fixée : " Les mouvements réellement sectaires sont souvent plus habiles que les enquêteurs, ils évoluent et sont difficilement identifiables. Surtout, on risque de se retrouver, comme en 1995, avec des groupes répertoriés abusivement. On y a retrouvé l’Eglise à laquelle appartenait Bill Clinton, ou encore une petite association, l’Arbre au milieu, fondée par un psychothérapeute spécialiste des questions de maltraitance. Le dossier sur cette association était complètement vide, mais le mal a été fait, le psychotérapeute a perdu toute sa clientèle."

 

C'est inouï ! Car la moralité de celui qui juge et qui condamne est quand même plus que douteuse. .

 

Ainsi, les règles non législatives ou de cowboys de la Miviludes, permettent de dénoncer sur simple suspicion ou délation n’importe qui et toutes les pratiques non-conventionnelles comme les médecines douces, alternatives ou ayurvédiques, le végétarisme, le refus de se faire vacciner et les associations qui protègent la famille et ses valeurs.

Ce qui veut dire que Fenech souhaite que tout le monde file droit et passe dans les mains de Big Pharma. Serait-il alors un adepte de ce trust ou d'un de ses gurus ? Dans ce cas il serait en danger ! ;-))))) 

Sa traque démontre aussi qu'il ne souhaite qu'aucune protection de la famille et de l'enfance, citoyenne laïque ou chrétienne, ne puisse vivre.

La Miviludes réclame pour y parvenir une « dénonciation citoyenne » et celle des médecins. Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Les Nazis ont fait le même appel. Le 28 février 1933 le gouvernement du troisième Reich établissait une liste de « sectes » interdites au nom de « la protection du peuple et de l’Etat »..  

Fenech ne semble pas non plus se soucier des puissants lobbies qui achètent des élus politiques cupides et stupides et qui manipulent les esprits faibles en les conditionnant mentalement à acheter leurs produits toxiques au détriment de nos petites entreprises, éleveurs et agriculteurs. Ces lobbies regroupent pourtant souvent de très grands escrocs et charlatans comparés à ceux qu’ils traquent et qu'ils accusent sans preuves tangibles. 

  

Alors à quoi sert-il alors ce Fenech pas très rusé ? La question reste posée. Cependant en lisant l’article ici, il sert à jeter par la fenêtre l’argent des contribuables pour se vautrer dans le luxe et s‘assurer une protection digne d‘un des plus grands parrains de la mafia. Impressionnant !  Et quand nous voyons qu’il a été réélu dans le Rhône avec 65.02%, on se dit que soit les électeurs ignorent qui il est, soit qu’ils sont des idiots ou soit que les urnes sont parfois bananières ... ?. Georges Fenech, ancien député UMP du Rhône, avait été élu en juin 2002, puis réélu en juin 2007 mais son élection avait été invalidée en mars 2008, avec une sanction d’un an d’inéligibilité, pour infractions au droit électoral par le Conseil constitutionnel concernant ses comptes de campagne. 

 

Une chose reste certaine, après cette lecture, il semble évident que Fenech devrait peut-être songer à s’inscrire lui-même sur la liste de la Miviludes avant que d'autres ne le fassent pour lui.  

 

Le 1er juin 2012 G.Fenech a été condamné

 

 Georges Fenech, président de la Miviludes, condamné pour diffamation publique

Nous sommes sociaux !

Articles récents