Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Françoise Tenenbaum : Veut des vétérinaires pour soigner les humains

Publié par Diatala sur 15 Décembre 2011, 15:38pm

Catégories : #BIG Pharma - Mensonges - Virus - Dictature Santé

HommePorcFrançoise Tenenbaum, encore une Bretonne de Concarneau, vient de nous pondre une perle. C"est vrai que si dans le Talmud, Nous, Goïm, sommes considérés comme des porcs, ou comme étant des créatures inférieures aux animaux, il n'est pas utile d'en remettre une couche. Mais ne dit-on pas : c'est celui qui dit... qui yé ! et qui rira bien... qui rira le dernier ! ? Si.

Pourquoi ne propose-t-elle pas non plus de nous jeter des graines ou de nous mettre des auges à la place des restaurants, de castrer les mâles et de traire les femmes à la chaîne pour fabriquer du fromage ?

Si il est également vrai  que le pucage RFID et la vaccination des populations ont déjà commencé, comme pour le bétail,  allons-nous continuer pour autant à nous laisser faire  ? Non. 

Et comme des scientifiques, de la même culture religieuse que cette adjointe, tentent de pratiquer la xénotransplantation ( greffe d'un organe animal chez l'humain ; cœur, rein etc et pourquoi pas demain un cerveau de cochon ou de singe), induisant une grave altération et corruption du patrimoine génétique du greffé qui, de ce fait, comportera ensuite une partie de l'ADN et des gènes de l'animal, il est normal que cette dame propose déjà des vétérinaires pour soigner les hybrides humains.

Cette xénotransplantation est monstrueuse puisqu'elle fera que ces personnes, celles qui accepteront ces greffes,  seront hybridées avec des animaux, les rabaissant de facto à une dimension très inférieure à la leur, et, si elles ont des enfants, leur génome portera aussi une partie de cet ADN animal. 

677Depuis Darwin on veut nous faire croire que l'Homme descend du Singe. C'est entièrement faux ! Mais cette simple croyance, ou théorie non-vérifiée, est accepté par beaucoup conduisant certains à se considérer comme étant de simples animaux évolués, principalement des dominés obéissant à une poignée de dominants, et cela, sans autre issue ou alternative pour eux. Un fatalisme difficilement compréhensible. Pour les autres, ou les dominants, ceux qui ont fait de cette théorie fantoche un dogme inviolable, une vérité absolue, ce mensonge leur facilite surtout la domestication des autres et l'entretien de l'obscurantisme.

Quant aux chercheurs et aux anthropologues, comment pourraient-ils admettre que leur enseignement et leurs certitudes s'écroulent au fil du temps ? La vérité académique ne veut pas, et ne peut pas se le permettre.

Un didactisme pourtant de facture très récente. Mais qui est la seule origine de l'humanité à laquelle nous devons nous fier dans l'enseignement scolaire, telle une parole d'évangile.

Croyez-vous que ceux qui dirigent, et manipulent le monde, se considèrent être des descendants des hominidés ? Non. Pourtant il y a vraiment une race hybride qui n'a pas de conscience humaine, laqu'elle est-ce d'après vous ?  

 


francoise-tenenbaum-explique-qu-elle-a-lance-une-i-copie-5.jpgFrançoise Tenenbaum, l’adjointe au maire de Dijon, déléguée à la Santé, propose de faire intervenir les vétérinaires dans les zones rurales qui manquent de médecins.

« Nous avons déjà mis en place un important dispositif favorisant l’installation de médecins en zones rurales. Le numerus clausus a été également relevé. Mais il faudra une dizaine d’années pour que ces nouveaux médecins soient formés et puissent pratiquer », argumente l’adjointe, avant d’ajouter que « si tout ça n’est pas suffisant pour venir en aide aux patients ruraux, pourquoi ne pas faire appel aux vétérinaires ? Ce sont de parfaits médecins qui connaissent l’anatomie et l’usage des médicaments. »

Vache qui vêle et femme qui accouche
« Dans l’absolu, nous pourrions en effet soigner, en cas d’urgence, des hommes qui ne sont en réalité qu’une espèce de mammifères », répond une vétérinaire côte-d’orienne, exerçant en zone rurale. « Toutefois, il y a tout aussi peu de vétérinaires à la campagne que de médecins : ceux-ci n’auraient donc pas plus le temps d’assurer la garde pour les animaux et les humains. Et puis moralement, il serait difficile d’expliquer à une patiente qu’on assiste une vache qui vêle avant d’aller l’accoucher en urgence », poursuit la vétérinaire.

Françoise Tenenbaum assure avoir déjà parlé de son projet au Conseil de l’Ordre des médecins, à l’Agence régionale de santé ainsi qu’à plusieurs vétérinaires ruraux, qui auraient été « surpris mais pas contre l’idée de travailler sur le sujet ».

 

source : http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2011/12/13/des-medecins-pas-si-betes

Nous sommes sociaux !

Articles récents