Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


François Bayrou et sa règle d’or « l’ineptie »

Publié par Diatala sur 4 Mai 2012, 10:23am

Catégories : #Elus-Polique et étrangère-Scandales- Elections

2309347553_de06149fa0.jpg 

Suite à un dit « débat-duel » insipide présenté par deux potiches vides, au cours duquel les candidats n'ont abordé aucune des questions essentielles, ne s'aventurant surtout pas à proposer une solution durable et fiable pour faire face à la grande crise qui arrive, évitant de parler du rôle de la France en Syrie et ailleurs, François Bayrou nous pond le lendemain une perle devant micros et caméras.


Le candidat déchu et grand perdant de ce premier tour a mérité de sortir du peloton de tête en arrivant quatrième. Quand un candidat passe son temps a vouloir voguer sur les océans sans jamais oser s’y aventurer, il perd sa crédibilité de flibustier voulant dévaster le pouvoir en place pour en devenir maître.

 

Qu’elle a été la volonté de François Bayrou lors de la campagne présidentielle au lieu de vraiment s’affranchir ? Celle de rester au port pour suivre discrètement et à couvert le char d’assaut autoproclamé de Bruxelles, lui-même tracté par la Finance, en donnant le faux sentiment d’être indépendant et d‘avoir opté pour une autoroute sans péages.

Mais le pire, ou le paroxysme de l’ineptie, est quand vous donnez la possibilité à quelqu’un de choisir entre trois issues, dont deux qu’il décrit lui-même comme étant mauvaises et dangereuses, et qu‘il saute sur une des deux à éviter en dédaignant la troisième ; c’est-à-dire celle de la cohérence si nous avions bien compris ses précédents discours.

248716686_c48608b1f1.jpg

De toutes évidences, si Bison pas Futé préfère guider le peuple vers une autre voie sans issue, il devient évident de ne surtout pas suivre son itinéraire. Car, n’est-ce pas le comble du ridicule et du masochisme idéologique quand François Bayrou appelle à voter Français Hollande alors qu’il a dit et répété que son programme ne correspondait pas à ses idées ?

Si vous demandez à une personne sensée de sauter soit par la fenêtre, soit de se jeter dans un ravin alors qu’elle peut choisir de ne prendre aucune des deux solutions, que va-t-elle faire ?

 

Ne prendrait-il pas alors ses électeurs et certains indécis pour des cons ? Car leur dire : - Voilà ! Vous avez eu un cheval borgne pendant cinq ans, et bien maintenant l’autre n’est pas mieux, c’est vrai, mais dans le pire il faut choisir l’autre pire et non pas s‘abstenir de choisir. C'est fort de non-sens !

Bayrou aurait pourtant été inspiré à prôner au moins le vote blanc pour paraître intelligible et intelligent aux yeux de futurs électeurs puisque pour lui l’abstention n’est pas envisageable. Pourtant, le système dit démocratique offre encore la chance de refuser de voter pour un candidat que l'on considère n'être pas mieux que celui que l'on veut chasser.

Nous sommes sociaux !

Articles récents