Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Enfumages et saillies de Dany le rouge avant d'écrire un livre sur l’identité juive

Publié par Diatala sur 3 Avril 2014, 08:52am

Catégories : #Elite-Condamnation-Corruption

cohn-bendit.JPG
Les saillies de Dany le rouge avant d'écrire un livre sur l’identité juive
    
Cohn-Bendit a déclaré son retrait de la vie politique. C'est une annonce qui réjouit une majorité de personnes. Mais malheureusement il n'a pas renoncé à son retrait de la vie médiatique.
 
L'Allemand Cohn-Bendit veut ainsi sortir la tête haute car partout en Europe il a désormais la tête dans le caniveau. Plus personne ne veut de lui sauf les serviles et ceux qui ont sa mentalité. Sa réputation n'est plus à démontrer. De ce fait il est devenu un boulet, un virus pour les Verts en Europe et pour la France. Le mieux était donc de le virer avant les élections européennes pour éviter un nouveau désastre. Cependant cet homme aura été présent dans la vie politique allemande, française et européenne depuis mai 68.
 
En 2013 à Stuttgart, Andreas Vosskuhle, le président de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, fait savoir qu'il renonce à faire l'éloge de Cohn-Bendit pour le prestigieux prix "Theodor-Heus", qui récompense des personnalités exemplaires sur le plan de la démocratie en Allemagne. En cause : ses écrits pédophiles dans son livre le "Grand bazar".  Une manifestation se tenait à l'extérieur. Il dira également renoncer au Grand Prix des Médias franco-allemand 2013 afin d'éviter un nouveau lynchage.
 cohn-bendit--2-.JPG
En 2013 Eckhard Stratmann-Mertens, cofondateur du parti Vert allemand et ancien député au Bundestag, accusera directement de pédophile Daniel Cohn-Bendit et d'autres membres originels du parti. Il ajoutera : "Et je peux vous dire que je ne crois pas un mot des explications de Cohn-Bendit quand il dit qu'il a fait ses révélations sur ses relations sexuelles avec des enfants dans un seul but de provocation" "Cohn-Bendit aurait notamment dû être « jeté du parti bien plus tôt" 
 
Suite à de nombreuses affaires de pédophilie les Verts allemands seront obligés de réviser leur positionnement sur la dépénalisation de la pédophilie et la sexualité sans entraves" Cette revendication figurait dans leur programme dès 1980. Les Verts feront en même temps du lobbying auprès des autres partis avec de surcroît le soutien des médias pour faire accepter la sexualité infantile. Cohn-Bendit est aussi pour la dépénalisation des drogues dites douces. 
 
Cohn-Bendit a déclaré  :
« Être député européen, c’est épuisant. Or je ne suis pas au Parlement européen pour attendre que le temps passe (...). Après vingt années, j’ai envie de faire autre chose, écrire un livre sur l’identité juive, prendre du temps. »
   

Hier pour rendre hommage à cet imposteur pédophile l'engeance médiatique a diffusé son discours au parlement européen quand il faisait l'amalgame entre Jean-Marie Le Pen et le tueur Anders Breivik. Mais elle se gardera bien de montrer la réponse de Jean-Marie Le Pen à partir de 04:22 
 
 
 Cohn Bendit lors d'un débat sur les minarets en Suisse. " La majorité n'a pas raison"
 

Cohn Bendit agresse Viktor Orban

Insulté de "crétin fini" par Daniel Cohn-Bendit en tant qu'élu Front National, Bruno Gollnisch demande la parole au président de la séance pour "fait personnel" afin de lui répondre
 
 
 
Apostrophes du 23 avril 1982 
La partie censurée : Il m'était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m'avez choisi, moi, et pas les autres gosses ?" Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même." 
 
 
 

Nous sommes sociaux !

Articles récents