Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


DSK : La Défense En Panne de défense

Publié par Diatala sur 17 Mai 2011, 11:17am

Catégories : #Dossier DSK

dominique-strauss-kahn-au-tribunal-de-new-york-16-05-2011-1.jpgHier soir sur les chaînes pourries de permanente désinformation que sont, BFM et iTélé, les infos se contredisaient et étaient manipulées les unes après les autres. Ainsi le témoin qui avait aperçu DSK sortant de l’hôtel avec un comportement tout à fait normal continuait à être cité alors que le procureur affirmait depuis l’après-midi (heure française) détenir une vidéo le montrant sortir précipitamment. Nous apprenions que les chefs d’inculpation étaient au nombre de sept. Mais seulement six seront listés précisément. Quel est le septième ? Ses amis continuaient de défiler sur les plateaux pour affirmer l’innocence du détenu alors que le procureur avait précisé que ce dernier avait déjà été impliqué dans une affaire similaire. Le prix de sa suite qui était au départ, de 3000 dollars, passait à 585. Le prévenu bénéficierait d’un surclassement. Si un palace fait à ses clients les plus fortunés de tels prix, je me demande comment il n’a pas déjà fait faillite. Mais il est important de casser l’image bling-bling, du flambeur attiré par le fric, du présumé coupable socialiste, donc, qui doit être proche de la classe sociale la plus démunie. Casser aussi l’image du présidentiable qui, dans son appartement de 360 m², et devant les caméras a l’indécence et la suprême bêtise de faire couler pendant ½ heure l’eau chaude de sa baignoire pour défroisser son costume alors qu'en France certains n'ont plus les moyens de payer leurs factures. Un passage qui a été aussi plus que choquant pour une grande majorité de personnes quand, chacun sait, que le rôle du FMI est de détruire des pays souverains, de privatiser l’eau et d’affamer leurs peuples. Enfin il nous sera dit, sans qu’à, aucun moment, nous entendions la juge le dire, que celle-ci, pour justifier sa décision d’incarcération, avait également rappelé le cas Polanski.  

10459849omqbp_1715.jpgMais le plus surprenant reste que l’avocat de la Défense parle désormais, selon les médias, d’un déjeuner non plus avec la fille de DSK, mais avec un ami qui peut le prouver. Enorme ! Attendons-nous à voir sortir du chapeau de Benjamin Brafman un témoin qui jurera avoir déjeuné avec son client, ticket de carte bancaire à l’appui, avec sous le coude des témoins oculaires. On se demande si son avocat est payé pour le défendre ou le faire condamner. La deuxième hypothèse est aussi à prendre en considération. Si une des raisons, qui n’a pas encore été envisagée, est qu’une affaire beaucoup plus grave, voire très grave puisse se cacher derrière celle-ci et qu’elle soit à l’origine de cette arrestation. Elle peut être d’ordre politique comme privé. Nous le saurons sans doute jamais. 

61b3d83fcca40ffe4ccaa100bf1769e3Les mensonges et la désinformation sont devenus tellement ordinaires, que tout et n’importe quoi, peut donc surgir à chaque instant. Comme il est toujours dit, par exemple, que les attentats du 11 septembre ont bénéficié à ce barbu que l’on nous montre de dos et de profil comme étant Benji dans une maison pouilleuse, et qui, dix ans après les faits, regardait la télé assis par terre comme un pauvre SDF le ferait devant une vitrine de magasin tout en notant sur un carnet ses projets d‘attentats et le nombre de victimes qu‘il voulait faire. De qui se moque-t-on ! A qui rapporte le crime ? Sincèrement qui peut croire à de telles inepties, que Benji puisse avoir tiré profit de ces attentats et qu’il puisse en être l’auteur ? Par contre, la vérité, la vraie restera enfouie pour l’instant, ou pour toujours, et certains agissements resteront non divulgués comme dans l‘affaire DSK.

Le plus amusant reste de constater que, depuis la Shoah, rien ne semble avoir été pire que cette inculpation. Certains socialistes vivent cette arrestation comme un crime horrible, perpétré contre un homme vertueux, et leur choc est équivalent à celui des personnes qui n’arrivent pas à faire leur deuil tellement la tragédie fut soudaine, monstrueuse et injuste ; alors que les gens honnêtes eux parlent du vice connu depuis longtemps du dominant prédateur arrogant.

DSK-menotte-350Nous apprenions aussi, hier soir chez Taddeï, que le libidineux DSK est également un grand amateur de partouzes.

- Mais mon cher Thierry…cela ne nous regarde pas ! C’est sa vie privée et il met son cerveau, non pas ses quelques neurones...mais spermatozoïdes, dans les fesses de qui il veut.

- Oui tout à fait. Une fois encore…cela ne nous regarde pas mon cher Jean-Michel !…

- Tout à fait mon cher Thierry…celaaa ne nous regaaarde pas ! Nous ne profiterons pas non plus du direct pour apprendre à nos téléspectateurs qu’il adorait les partouzes et qu‘il fréquentait régulièrement les clubs échangistes.

- Non mon cher Jean-Michel ! encore une fois…ce...la ne nous regarde pas.

L’auteur du polar français, des thrillers politico-sexuels, au nom de SAS, lui, y va de son analyse à deux balles en suggérant que : Le présumé coupable, habitué de cet hôtel, pouvait avoir comme maitresse la femme de chambre et que celle-ci lui aurait demandé de l’argent, que Lucky Luke aurait refusé de lui donner un petit billet et qu’ils se seraient bagarrés à cause de cela. Pire, « que comme la juge était une protestante pure et dure, vous comprenez ?…» Le fond de sa pensée ne sera pas connue. Mais soit pépère, un peu fatigué, voulait dire que la morale des protestants est sans concession ou qu’elle voulait se faire un juif. En tout cas je n’ai jamais lu un de ses livres et je n’en lirai jamais.

Par contre je suis certaine que dans ces hôtels, où séjournent des personnalités très importantes de la politique, de la finance ou du showbiz, où les suites présidentielles se trouvent être au dernier étage, où le personnel est trié sur le volet et hautement qualifié, se trouvent aussi des agents du renseignement et de la sécurité déguisés en personnel. C’est obligé.

Michèle Auban, membre du bureau socialiste, elle, était littéralement effondrée, indignée comme ses collègues du traitement inffligé au suspect, en substance : la victime elle s'en fout, mais le messie, le saint homme, le séducteur qui n’a jamais, mais jamais porté un regard affamé sur elle, ni tenté de la séduire une seule fois, ce qui, peut peut-être se comprendre, était un homme calomnié, vivant la pire des injustices, un drame inhumain effroyable etc, et que sa mission était de le réhabiliter aux yeux de l’opinion ; ce qu’elle n’arrivera pas à faire.

« Est-ce un crime d’aimer les femmes, disent ses défenseurs, d’être un séducteur ? » Non. Mais les garçons ! Sincèrement ? Nous ne sommes plus dans la séduction, nous sommes dans l’agression sexuelle répétée selon le procureur. Et la journaliste française déposait sa plainte hier contre DSK. Et encore un peu d'humour : Je pense que beaucoup de femmes, même si elles étaient payées, préfèreraient se faire sauter avec une ceinture d’explosifs autour de la taille, en allant retrouver le mollah Omar, que par DSK.  

tristane-banon-journaliste-et-ecrivaine-invitee-de-vol-de-nSi cette affaire secoue la classe politique, trop, pour ainsi dire dans toutes les déclarations de celle-ci, aucune n’évoque la secousse morale de cette victime présumé ou des autres. Sidérant !

Quant à la classe des mainate-toys du milieu médiatique, elle qui fourre son nez partout, souvent avec un acharnement nauséabond, qui ment à longueur de temps, qui sort soi-disant des scoops vérifiés, qui serait intègre et impartiale sur ses sujets et leurs protagonistes, s’est bien gardée au départ d’affirmer ou d’infirmer ces rumeurs et d’en avertir l‘opinion. Un scandale ! L'omerta est une vertu journalistique quand, dans certains cas, pénalement répréhensibles, un chouchou des journalistes risque de devenir un justiciable comme tout le monde.

Tout comme le disait Edwy Plenel hier :  Si les responsables du PS étaient au courant du témoignage de cette journaliste, de celui de sa mère et des comportements harceleurs de DSK, il est impensable, irresponsable et malhonnête envers les électeurs d’avoir mis en avant la candidature de DSK. Pour moi c'est même criminel.

Photos : LCI http://lci.tf1.fr/

Nous sommes sociaux !

Articles récents