Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Des orages sur la Terre poussent de l’antimatière dans l’espace

Publié par Diatala sur 1 Octobre 2011, 18:04pm

Catégories : #Energie - OVNI - Terre- Physique - Séisme- Spacial

antimatière-foudre-particule

 Source Posté par rusty james

On croyait l’ antimatière (un peu le Saint-Graal de l’énergie ainsi que de la théorie selon laquelle un univers d’antimatière existe tout à côté du nôtre), réservé aux épisodes de Star Trek ou aux accélérateurs de particules ou encore à des évènements cosmiques se produisant à de nombreuses années-lumière de la Terre. Mais des scientifiques, observant les orages à travers un télescope, ont découvert que des nuages d’antimatières étaient propulsés dans l’espace depuis la Terre.

La NASA, en utilisant le  Fermi Gamma-ray Space Telescope, a pu capter de l’antimatière en surveillant de récents orages. Le phénomène est produit par une réaction à l’intérieur de ceux-ci. La foudre produit ce qu’on appelle un flash de  rayons gamma terrestres qui est un bref  sursaut de rayon gamma. Ceux-ci peuvent être créés par la collision d’électron avec ses antiparticules (antimatière) les  positrons. Lorsque ces deux particules s’annihilent mutuellement, ils créent des rayons gamma et le télescope Fermi peut capter l’énergie émise par ce phénomène, qui est très précisément de 511,000 électrons volts  et il en a trouvé 4 sur les 130 flashs de sursaut de rayon gamma avec cette signature énergétique.

Pour créer de l’antimatière, les orages ont des champs électriques à la pointe de leurs systèmes, capable de canaliser une immense quantité d’électrons qui se déplace à grande vitesse vers le haut de l’orage, capable d’émettre des rayons gamma. Lorsque ces rayons gamma rentrent en collision avec des électrons, ils accélèrent pour atteindre vitesse proche de celle de la lumière. Certains de ces rayons gamma passent à proximité d’un noyau atomique, ce qui transforme le rayon en un électron et un positron. Ceux-ci sont projetés dans l’espace et se déplacent le long du champ magnétique terrestre.

Le schéma des explications :

orages-particules-espace

Michael Briggs, membre de l’équipe du Fermi Gamma-ray Burst Monitor à l’Université de l’Alabama, a présenté ses résultats lors de la réunion du 10 janvier de l’American Astronomical Society à Seattle.
Selon lui : "Ces signaux sont la première preuve directe que les orages créent des faisceaux de particules d’antimatière.”

Les chercheurs estiment que cette découverte, tout droit sortie de la science-fiction, est l’une des plus importantes, aujourd’hui, en géoscience et espèrent que l’étude finira par fournir plus de lumière sur la théorie selon laquelle un univers d’antimatière existe tout à côté du nôtre.

Plus de précision sur le site de la NASA : NASA’s Fermi Catches Thunderstorms Hurling Antimatter into Space.

 

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents