Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


« Des enfants vendus, crucifiés, prostitués et enterrés vivants par l'EI ».  

Publié par Diatala sur 5 Février 2015, 15:31pm

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

 pilote-jordanien-brule.JPG
L'épouse et la famille du pilote jordanien brûlé au premier plan. La petite avec le foulard bleu derrière devrait garder son sérieux après un tel drame
Est-il utile de faire des articles très techniques, savants et sourcés ou seuls le bon sens et l’esprit critique suffisent-ils à permettre de voir au-delà des apparences ? Les deux sont utiles.
 
Si les personnes avisées et les plus circonspectes ne prennent jamais une information médiatique, surtout surmédiatisée, comme une vérité, néanmoins, quand l’excès et l’outrance arrivent à détruire le message lui-même, soit sa crédibilité, il faut se poser les bonnes questions et se documenter.
      

Le poids des mots et le choc des photos permettent de sidérer l'opinion. 

 

L'Opinion est de ce fait agressée en permanence par des armées médiatiques qui la vise pour tuer son bon sens et sa logique. La guerre continue que mènent les médias est donc une guerre à coups de propagande et d'effets qui doivent générer la peur.    

     
Que recherche alors la France et les pays occidentaux en essayant de terroriser leurs peuples en les matraquant chaque jour d’informations et de mots aussi anxiogènes suivies d’images et de vidéos montrant des actes d’une violence extrême et ceux d’une barbarie toujours plus exponentielle dans l'ignoble ? La question devrait être posée.
Veut-on nous faire croire également que nous allons être envahis par une bande de 500 barbares arrivant à dos de méhari et qui sont, quand nécessaire, les alliés de ceux qui les traquent et de ceux qui les combattent et parfois les ennemis de leurs créateurs ?
 
Quelle finalité est recherchée en diffusant cette escalade de la barbarie ? Ne serait-elle pas de désigner un ennemi afin que les peuples se résignent à accepter ce qu’ils auraient refusé sans ces évènements ?       
Ces pléthores d’informations sur ces terroristes "dits islamistes" ne servent-elles pas à détourner les gens des vrais dangers qui tuent leur pays et de ceux qui vont le détruire encore d’avantage ?
 
Mais l’opinion s’étant habituée à la violence, en ayant banalisés les guerres et les conflits lointains, tout en les refusant et en les dénonçant, il était devenu nécessaire de la sidérer une nouvelle fois violemment pour qu’elle soit à nouveau terrorisée afin qu’elle se range du côté de ceux qui se sont autoproclamés vertueux alors qu’ils sont ceux qui pillent et qui mettent la planète à feu et à sang. Car, qui déstabilise et qui ruine l’Europe et le Moyen-Orient ? Le Terrorisme islamiste ou l'Empire sioniste anglo-saxon ? Les Angles et les Saxes étant à l'origine des tribus germaniques.
 
Les méga mensonges sur la guerre du Golf, le 11/9, la Libye, sur l'Iran, la Syrie, les vraies/fausses révolutions colorées et tous les autres devraient pourtant amener une certaine opinion à être excessivement prudente, mieux, à toujours douter. Pourtant sa foi aveugle perdure.
 
Une autre question est : Pourquoi aucune censure n’est imposée aux médias de masse ?  Car, n’est-ce pas criminel que de rendre le plus grand des services à ces terroristes à savoir : de diffuser en boucle leurs revendications, leurs vidéos de meurtres et leurs messages de menace ?
Se tromper d’ennemis devient ainsi, aussi, un acte criminel. 
Pourtant Cazeneuve a fait voter une loi pour supprimer les sites faisant « l’apologie du terrorisme » et pour faire condamner leurs auteurs. Or, à part défendre l'humour Charlie, plus que douteux et raciste, et faire condamner de l'autre côté celui qui n'est pas politiquement correct et s'en prendre à des enfants que fait réellement ce gouvernement ? 
Que font aussi et où sont les très puissants entrepreneurs du Net qui sont en mesure depuis longtemps de faire ce qu'ils veulent, comme de supprimer les vidéos qui les gênent ?.
 
Qui cherche à terroriser qui, et qui fait in fine l'apologie du terrorisme ?
 
N’est-ce pas pour des terroristes la meilleure promotion qui puisse exister que celle qui leur est offerte sur un plateau par les médias ? SI. N’est-ce pas la meilleure façon de créer dans l’esprit des gens « l’État islamique » qui n’existerait pas ou qui n'aurait aucune réalité sans cette publicité récurrente et perverse ? SI. Alors qui bénéficie de cette propagande, de ce matraquage ?
 
Il faut bien avouer aussi que ces vidéos en interpellent plus d’un sur leur qualité, sur leur authenticité et sur leur finalité. L’opinion mondiale avisée a des doutes. Des experts ont même évoqué un montage de celles-ci. Toutefois sans être un expert des invraisemblances sautent aux yeux.
D’autres experts stipendiés, qui sont attachés à de puissants lobbys, nous expliquent maintenant que l’État islamique possède ses propres studios ainsi que ses propres ingénieurs en numérique. Mais le Pentagone, Tsahal et d’autres pays possèdent également leurs propres studios et réalisateurs puisque seules les images qu’ils tournent et celles qu’ils autorisent peuvent être diffusées dans les médias. Les speakers et les speakerines, qui annoncent et pérorent toute la journée sur les dépêches des agences de presse qui leur tombent dans le bec, le savent très bien. Il est connu également que le Qatar à ses studios où le décor de rues entières et de places de certains pays est reproduit.
 
Dans la dernière vidéo ici, qui montrerait le soldat jordanien se faire brûler vif, quelque chose interpelle. Pourquoi le caméraman de l’EIL filme-t-il en gros plan le visage de deux de ses hommes quand nous savons que la reconnaissance faciale permettrait de les identifier ? Une erreur ? Cela est trop précis pour que ce soit le cas.
 
Les deux dernières questions sont :
-bases-americaines.gif
- Les États-Unis contrôlent l’Iraq et possèdent de très nombreuses bases militaires dans la région (voir carte) d’autres sont sous commandement américains. Nous voyons que celles-ci encerclent totalement le territoire qui serait - dit-on - contrôlé par l’EIL. Territoire très riche en pétrole ne l'oublions pas. En ajoutant celles de l’OTAN et d’Israël et celles équipées du nucléaire ainsi que leur gigantesque réseau de renseignement maritime terrestre et spatial, comment 2000 barbus peuvent-ils s'emparer d'un territoire et faire la loi dans une région sous contrôle américano-sioniste et où les plus grosses compagnies de pétrole et de gaz se battent pour s’accaparer les ressources ?
Comment est-il possible que leurs déplacements, et même leur studio de cinéma, n'aient pas été repérés avec les satellites quand, il y a plus de 20 ans, ceux-ci enregistraient déjà tous les mouvements des troupes iraquiennes, leurs hangars et leurs planques ?
Mais d'ailleurs à quoi servent les trilliards de dollars qui sont dépensés chaque année pour faire la guerre et pour lutter contre le terrorisme si celui-ci est de plus en plus puissant malgré le fait qu'il soit combattu avec des armes de plus en plus sophistiquées, puissantes, des moyens de plus en plus higt Tech et avec une coalition toujours plus importante ?   
 
Peut-on imaginer que ces terroristes, hostiles adversaires de l’Iran chiite au même titre que les puissances occidentales, puissent autoproclamer un califat islamique à cheval sur la Syrie et l'Irak sans l’aide d’une d'entre elles ? La réponse est NON. C‘est impossible.
Un rapport de 18 experts (en quoi ?) qui, dit-on, seraient indépendants. Mais nous ne connaitrons ni leurs noms ni leur qualification. Ils travailleraient pourtant pour le Comité des droits de l'enfant, un organisme des Nations unies.
 
Mais où sont les preuves ? Il n’y en a aucune, il faut croire au rapport de ce comité de l‘ONU. Point. Circulez il n'y a rien à voir.
 
Quand nous savons que ces pratiques sont majoritairement imputées à des réseaux et à personnalités occidentales, qu‘elles sont de plus en plus souvent combattues et dénoncées sur le Web avec le nom de certains de ces pédocriminels, proxénètes et ceux adeptes de sacrifice d‘enfants, nous ne pouvons rester que perplexes.
 
L'État islamique est wahhabite, donc il se veut puritain et très rigoriste. Il a à sa tête un homme qui se réclame être le successeur de Mahomet. Alors comment peut-il agir de manière aussi contraire et sacrilège avec ce qu’il prône et ce qu’il enseigne ?
Cela n’a aucun sens. Pas plus que les soi-disant jihadistes qui boivent, qui draguent, qui fument, qui s’habillent avec des vêtements branchés et qui vont dans les boîtes de nuit pour ensuite aller commettre, le lendemain d'une de ces soirées, un attentat au nom de la pureté qu'impose le Coran et au nom d’Allah.
 
 
Fox News :
Selon des experts sur le terrorisme, la vidéo publiée par l'État islamique dans laquelle le groupe menace d'assassiner deux otages japonais est truquée. De mêmque celle de la décapitation de James Foley ressemblait à une mise en scène.  
    
 
  L'actualité pédocriminelle
   
 

Nous sommes sociaux !

Articles récents