Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Des Cellules de Bébés Avortés dans des Ordinateurs

Publié par Diatala sur 5 Novembre 2011, 17:27pm

Catégories : #Chimère- Cyborg - Monstre- Clone- Hybride

 

Nous savions que les cellules fœtales étaient très prisées et que des campagnes publicitaires incitent les parents à donner le cordon ombilical de leur enfant, que des crèmes de beauté sont à base également de cellules de fœtus et enfin que la science est devenue folle, psychopathe et criminelle au nom du profit et du pouvoir créateur. Donc, dans l’horreur scientifique rien ne surprend plus. Cet article expliquerait une des raisons initiales de la légalisation de l’avortement et du dépassement excessif d’aménorrhée autorisé dans certains pays pour pratiquer une IVG. En Europe des cliniques avortent des femmes enceintes de 8 et 9 mois. Ce n’est plus une interruption de grossesse mais un meurtre délibéré ; Ce qui s’expliquerait à la lecture de cet article.

012

source : http://rustyjames.canalblog.com/

Au niveau biologique, le D.N.A. est utilisé comme mémoire pour les ordinateurs et les implants de mémorisation. Ceci devient de la bio-technologie. Or la source de cette nouvelle bio-technologie - nous sommes rendus là dans les développements actuels, - provient du tissu de bébés avortés.

Ces tissus et les protéines de mémoire sont des systèmes majeurs pour l'intelligence artificielle dans le marché actuel des ordinateurs.

Voici ce qui est rapporté par le Winache World du 26 juillet 1991 :

"Le gouvernement finance à l'heure actuelle des expérimentations sur des bébés morts ou vivants. Les bébés avortés dans le troisième trimestre, âgés entre six et neuf mois, survivent habituellement au processus d'avortement. Ceci est d'autant plus important que les tissus utilisés pour les expérimentations doivent provenir de bébés vivants." Voici quelques moyens utilisés lors de ces expériences. On peut trouver cela dans un article du Docteur Bernard Nathasen, publié dans l'édition du New York Garden de novembre 1991 : "En Suède, une procédure a été suivie par laquelle une femme enceinte est placée dans un état de sommeil. Le bébé localisé est amené jusqu'à l'utérus afin de permettre au docteur de percer le crâne du bébé vivant [c'est atroce !] et y aspirer du cerveau des tissus devant servir au système de maladie de Parkinson. Cette même procédure est pratiquée sur des bébés vivants pour leur pancréas, leur peau devant servir aux victimes qu'on appelle les grands brûlés. Ces bébés sont écorchés vivants. L'industrie de la recherche sur les tissus de bébés est une industrie mondiale générant des revenus de l'ordre de huit milliards de dollars." [Et nos hommes politiques osent parler d'humanisme!]

On sait aussi que depuis mi-1993, la clinique Sansun de Santa Barbara, en Californie, est sur le point d'importer de larges quantités de tissus fœtaux. La peau des bébés avortés [assassinés] provenant de Russie où les femmes avortent en grand nombre quand le fœtus est arrivé au stade de sept à neuf mois ! Ces fœtus sont ceux qui aujourd'hui fournissent le plus de tissus humains...

Les experts nous assurent que ces tissus sont utilisés pour traiter les diabétiques.

Le président américain

Barack Obama  a autorisé à nouveau vendredi le financement d'organisations pratiquant ou facilitant l'avortement à l'étranger, étendant aux grandes questions de société la remise en cause des politiques de son prédécesseur George W. Bush.

http://fr.news.yahoo.com/2/20090123/twl-etats-unis-obama-revoque-une-clause-36d2a39.html  

ainsi que : Les autorités américaines ont donné leur feu vert au premier essai sur l'homme d'une thérapie réalisée à partir de cellules souches embryonnaires humaines, une première mondiale ouvrant la voie à la guérison de lésions et maladies incurables.

http://fr.news.yahoo.com/2/20090123/thl-les-usa-autorisent-le-1er-essai-huma-96993ab.html  

 Nous allons une fois de plus pouvoir justifier l’assassinat des enfants en cours de gestation en argumentant que c’est pour la bonne cause.

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents