Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


David Rockefeller : Nous avons besoin d'une crise majeure appropriée, et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial.»

Publié par Diatala sur 10 Décembre 2011, 11:48am

Catégories : #Banquiers - Finance et Crises Organisées

3965595639_f05b7c74a5.jpgLa crise est réelle mais elle est contrôlée et organisée. Mais le catastrophisme généralisé n'est-il pas le meilleur moyen d'allumer de faux incendies pour passer à une nouvelle étape du nouvel ordre mondial afin d'y apporter les solutions déjà prévues : un nouveau traité aux articles inconnus et une nouvelle fois sans que les électeurs puissent y participer et décider de leur avenir, instaurer des coupes drastiques, mais, en même temps, et c'est le comble, renflouer le FMI à hauteur de 200 milliards d'euros, ici ,  ce qui lui permet d’aspirer, de piller et de détruire totalement les pays, de sauver une nouvelle fois les banques, d’étendre le mondialisme, de faire de nouveaux emprunts servant encore  à enrichir le gouvernement de l’ombre et surtout continuer à mettre à la tête des pays des sbires non-élus de la finance comme cela a été fait en Italie et en Grèce et comme c'est déjà le cas à la tête de l'Europe.
Ainsi les dirigeants donnent l'impression aux peuples de la zone euro que les bonnes solutions ont été prises pour les sauver ? Idem en ce qui concerne ces bruits de bottes, de toutes ces armées du monde qui seraient prêtes au déclenchement, si elle avait lieu, de la première vraie guerre mondiale et cette fois nucléarisée.
Toutes ces annonces anxiogènes permettraient de faire passer de nouvelles lois financières, économiques, sécuritaires, sociales et armées qui, en temps normal, ne seraient pas acceptées. Surtout que nos dirigeants ne font qu'obéir, qu'ils n'ont aucun moyen d'action et que tous ces experts alarmistes sont à 99% à la solde des multinationales et de la finance.
Ensuite quoi de plus facile de nous dire que, grâce à ces mesures, nous avons évité le pire et que nos dirigeants nous ont sauvés ? Et quand ces informations nous viennent de médias 100% sionistes, tel que Libération et les autres, ou qu'elles nous parviennent de tous les JT, la prudence est plus que de mise. (Petit exemple, voire ici le reportage frauduleux sur l'insécurité de Carole Rousseau).
La Chine et l'Iran ne sont pas des pays guerriers, ni impérialistes ou à l'instinct primaire du vieux colon blanc. Ils ne possèdent aucune base armée en dehors de leurs frontières, contrairement à celles américaines qui se sont positionnés et qui encerclent ces deux pays. A moins que de nouveaux lourds moyens coercitifs ( tel HAARP) ne les obligent à entrer en guerre, ces deux pays ne représentent aucun danger pour nous. Mais ils restent une menace de taille pour les grands argentiers, ces grands bandits qui dépouillent les peuples de leurs richesses.
Quoi je suis parano ! Et bien lisez ce qui suit.

 

« Rien de ce qui touche à la politique ne relève du hasard ! Soyons sûrs que ce qui se passe en politique a été bel et bien programmé ! » Franklin Delano Roosevelt trente deuxième président des États-Unis

« La présente fenêtre d’opportunité, durant laquelle un ordre mondial et interdépendant peut-être construit, ne sera pas ouverte pour très longtemps. Nous sommes à l’orée d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est une crise majeure appropriée, et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial.» (David Rockefeller, 23 septembre 1994)

“La véritable menace pour notre république est le gouvernement invisible, qui comme une pieuvre géante, étend ses tentacules gluants autour de nos villes, états et nations.” John F. Hylan (1868-1936), maire de New York

“L'individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais il ne s'agit seulement que de son propre point de vue. Tout cela manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer son propre esprit, même si cette orientation libérale est attirante. Nous devons contrôler électriquement le cerveau. Un jour les armées et les généraux seront contrôlés par des stimulations électriques du cerveau.” Dr. Jose M.R. Delgado, Directeur de la “Yale University Neuropsychiatry Medical School” et auteur du livre “Physical Control of the Mind, Toward a Psychocivilized Society

« Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. Napoléon Bonaparte

À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! » (Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.) 


  source : Gold-up
  
Une Allemagne en quasi-faillite ?
Une vidéo expéditive par un économiste indépendant qui démontre pourquoi l'Euro est sur le point de disparaître avec une Allemagne en quasi-faillite : un must

Nous sommes sociaux !

Articles récents