Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Avortement : Stop à la Manipulation et à l'Enfumage !

Publié par Diatala sur 17 Septembre 2011, 16:38pm

Catégories : #Avortement Stop à la désinformation

5151405382_56e603141d.jpg

l’Onu s’inquiète de la santé des cinquante millions de femmes qui avortent chaque année, dont un quart connait de graves complications conduisant souvent à la mort

 

 

Coup de gueule !

J’avais déjà rédigé un article sur la Loi la plus stupide, absurde et dangereusement eugéniste qui a été votée en 1975, celle de Simone Veil sur l’avortement. Stupide car l’avortement a été offert aux jeunes filles et aux femmes comme un moyen de contraception sans les éduquer ni les responsabiliser afin d’éviter d’avoir recours à cette aspiration et de faire ainsi diminuer le nombre d‘avortements qui n‘a jamais cessé d‘augmenter depuis cette loi.

Idiote, car elle a totalement banalisé l’avortement. Idiote car les nombreux moyens contraceptifs ont été négligés au profit de l‘IVG. Idiote et grave car elle n'a pas pris en compte la portée de cet acte lourd et de certains traumatismes ante et post intervention. Idiote car cette loi est profondément misogyne puisque ces bécasses, soi-disant féministes, ont fait de l’homme un total étranger à la fécondation. Ils ont été déclarés non-coupables et non-responsables et leur sperme a été absent des débats. La Sentence était tombée pour préserver le but stérile et purement jouissif de leur semence. La faute sexuelle, l’inconséquence et l’irresponsabilité revenaient au seul sexe féminin.

175px-Schnorr_von_Carolsfeld_-_Die_Erschaffung_Evas.jpgLa faute originelle d’Eve ( qui est entièrement fausse) s’abattait non plus en mangeant la pomme défendue mais en conservant dans son ventre la preuve défendue du délit. La Faute de la grossesse non désirée revenait ainsi triomphalement et uniquement à la femme ou à l’adolescente, telle la pécheresse qui doit obtenir seule le Salut par aspiration profonde, souvent tardive et traumatisante, de l‘objet du péché ( le fœtus ) au risque de toujours se retrouver stérile comme au bon vieux temps des faiseuses d‘anges ou d'en mourir.

Simone Veil a ainsi déresponsabilisé le mâle et lui a offert le moyen de copuler sans se soucier ni de son acte, ni  même des conséquences dramatiques qui peuvent en résulter pour ses partenaires et qui les assumeront dés lors seules, dans 99% des cas .

L’Essentiel n’a jamais été instruit ni évoqué puisque l’avortement a été la seule réponse apportée et connue.

Pourtant le but réel, pour aider les hommes et les femmes, était d‘apprendre que l‘acte sexuel n‘est pas anodin et sans risques, qu‘il n‘est pas non plus un moment où l’envie furtive doit faire abstraction de la réflexion et de ses propres responsabilités, et encore moins aux devoirs communs du couple auxquels il sera confronté si grossesse il y a.

4305330886_503a4a6ec4.jpg

Les plus fortunés donneront rapidement de quoi faire sauter la preuve du crime et de leur grande irresponsabilité, de leur pitoyable négligence ou de leur adultère. D'autres tourneront les talons et les derniers invoqueront que leur planning et que leurs ambitions ne ne sont pas compatibles avec une grossesse. Et les trois réponses renverront à leur partenaire l’image d’un simple objet sexuel qui ne doit pas déranger leur petit confort. Un grand pas en arrière pour la femme, un grand pas en avant pour l’homme.

avortement.jpg

photo

Les féministes pro-avortement hurleront que leur corps leur appartient et qu’elles feront un bébé quand elles le décideront.  

N'est-ce pas le slogan le plus idiot qu’une femme sensée puisse dire et entendre ?. Car, si elles ne désirent pas d‘enfant elles s‘en donnent tout simplement les moyens et ils sont nombreux au XXIe siècle. Est-ce si difficile ? Non. Et si leur corps leur appartient pourquoi le soumettre à de tels actes quand on peut justement l'éviter ? N'est-ce pas la preuve flagrante que ce Corps est avant tout inconnu pour elles puisque si elles tombent enceintes (sans le vouloir) c’est qu’elles ne le connaissent pas, encore moins leur cycle menstruel, ni les moyens contraceptifs sérieux mis à leur disposition ; et ça c‘est INACCEPTABLE. Mais surtout elles avouent ainsi leur stupidité en préfèrant réfléchir après…plutôt qu’avant.

 quatrième semaine

quatre-semaine.jpg

Depuis 35 ans l’avortement est devenu un business exponentiel et les médecins avorteurs font un chiffre d’affaires non négligeable ; cette loi ne sert donc à rien puisque les avortements sont en constante augmentation et effectués sur des personnes de plus en plus jeunes.

L'ignorance a ainsi été prescrite pour étendre ses tentacules sur la société pour mieux la diriger.

Les Pro IVG brandissent le droit à l’avortement et en oublient le droit au respect de soi-même, celui de respecter son corps et enfin celui qui consiste à être responsable en premier de sa vie et de ses actes avant même de savoir si le fœtus est une personne et si il faut lui donner un statut. Ces comportements sont hautement dangereux car ils exhortent les autres femmes, surtout les jeunes, à l’irresponsabilité la plus totale, à refuser la réflexion au profit d’un tuyau aspire-tout payé par les contribuables et encouragé par le Planning familial.

septième semaine

sept-semaines.jpg« Le droit à l’avortement est un droit fondamental » «  STOP - NE TOUCHE PAS A MON DROIT DE CHOISIR » sont des slogans d’une totale indigence. Car le seul Devoir, et non le droit, de tout faire pour ne pas tomber enceinte doit primer si on ne désire pas d'enfant. Le Droit fondamental est celui d’avoir des devoirs envers soi-même, celui d'assumer ses responsabilités et celui d'apprendre à éviter les actes contre-nature, sans pour autant que ces motifs aient un caractère religieux ou partisan.

Toujours pas contentes, ces femmes veulent également que les délais d’IVG soient repoussés pour éviter d’aller à l’étranger puisque parfois l'enfant est totalement formé et viable ; il peut avoir jusqu'à 7 ou 8 mois. C’est horrible ! Dans ce cas le meurtre n’est plus à prouver. Et il faudrait soutenir de telles demandes au nom de l’évolution ? Décadence du genre humain serait le terme exact.

 pro-avortement.JPG

Ce droit est fait en premier pour soutenir l'idéologie eugéniste, mépriser la vie pour que les apprentis sorciers de la transgénèse, du clonage et de la bio-ingénierie brevètent le vivant comme une simple marchandise sans contestation de l’opinion, sans débats et pour que l'on pense que la Vie n’est rien et qu’elle n’a aucune valeur. Il faut jouir sans entraves mais surtout sans cerveau. L'humain est tiré le plus possible vers le bas, vers une dimension inférieure à la sienne. 

Ils veulent arriver à contrôler totalement les naissances, les gènes, le sexe et créer une race pure au génome dangereusement mutant réservée aux plus riches et une sous-race.

Ce droit est donc fait aussi pour déresponsabiliser l’humain et lui montrer que ses erreurs et que sa pauvreté d’esprit sont prises en charge par la société puisque l‘IVG est gratuite.

Cette justice IVG nous dit en fin de compte que l’être humain doit être assisté jusque dans son lit et dans ses ébats sexuels (qu’il ne peut contrôler seul, car il doit être et surtout rester irresponsable) et que ses actes irréfléchis seront à la charge de ceux qui sont responsables.

Aujourd’hui l’échec de cette loi se voit dans deux statistiques : 250 000 avortements par an à nos frais, ce qui est le constat de la stupidité de cette loi, et deuxièmement, le plus grave, est que chez les très jeunes filles le taux d’IVG croît d’année en année.

La prise de la pilule qui reste un bon moyen de contraception n’est même pas encouragée si elle reste partielle et non continue. Cela devrait pourtant être le cas avec bien évidemment un véritable enseignement qui doit être mis en place pour en faire connaître les effets à long terme qui ne sont pas sans risques.

4318988594_2747048cf5.jpgAlors ! Et si ces pro-avortement au lieu de crier « Touchez pas à mes droits», surtout sans évoquer leurs devoirs, bien évidemment, évitaient tout simplement de tomber enceinte dans ce XXI siècle qui leur offre tous les moyens d’y parvenir ? Ne serait-ce pas çà la vraie grande Victoire ? Mais il semble que la sagesse et la réflexion aient été aspirées elles aussi chez la plupart dés leur naissance.

Ces pauvres féministes qui agissent en femelles et non en Femmes feraient mieux d’aller sucrer des fraises car elles ont toujours été manipulées à leur insu pour amener discorde et décadence en voulant être en plus l‘égale de l‘homme dans ce qu‘il a de moins grand et de moins noble. Alors que l‘homme et la femme sont totalement égaux dans ce qu‘ils choisissent d‘être et dans leur façon de se construire. D’ailleurs la Déesse-Mère a été la première polarité, Principe créateur à exister, bien avant le principe de la double-polarité androgyne et hermaphrodite, la polarité masculine arrivera elle en dernier contrairement aux dires de la Genèse.

Je vous laisse lire ici la réponse de Philippe Isnard, professeur suspendu pendant 4 mois par l’Education nationale pour avoir fait visionner à ses élèves de Seconde et de Première un documentaire anti-avortement. Une autre preuve que nous nous enfonçons dans une dictature de la pensée et vers un régime totalitaire puisqu’il est formellement interdit d’être contre la pensée dominante et les thèses officielles. Et dessous la contre campagne publicitaire en réponse à la propagande du Planning familial payée par nos soins pour pousser les femmes à se faire avorter comme du bétail.

Nous sommes sociaux !

Articles récents