Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Aux primaires PS, des mineurs sans papier sont allés voter !

Publié par Diatala sur 13 Octobre 2011, 15:09pm

Catégories : #Elus-Polique et étrangère-Scandales- Elections

3602901945_0b09ee9a5a.jpgPersonnellement j’ai trouvé que le système des primaires socialistes était une bonne idée et surtout une stratégie payante pour une gauche sans leader. Les résultats eux ont surpris beaucoup de personnes en constatant que les deux gagnants étaient « Dupont et Dupont»  avec exactement le même programme décliné avec des mots différents et quelques invectives orchestrées de toutes pièces.

La différence ? L'un était en jupe et l’autre en pantalon, l’une totalement libérale de droite, en ayant soutenu DSK, et un favori qui dit la même chose qu'elle et qui n’a ni la carrure ni la prestance d’un chef d’Etat. Un homme qui ne serait qu’un béni-oui-oui de plus, s’il était élu, face aux exigences de ceux qui gouvernent réellement dans l’ombre.

Le problème majeur aujourd'hui reste qu'on nous demande de voter pour des personnes qui n'ont plus aucun pouvoir. Mieux vaudrait s'abstenir tant que nous n'avons pas retrouvé notre souveraineté ou que personne ne le propose sans pour cela faire allégeance à des lobbies sionistes.

J’avais parié pour Montebourg au second tour, je me suis trompée (si il n’y a pas eu fraudes) car il était le seul à offrir une rupture du système actuel. Un homme qui était au départ infatué et horripilant, et qui, sans doute, grâce à sa nouvelle compagne est devenu crédible et beaucoup moins prétentieux.

Un bémol cependant, ces élections ont été surmédiatisées ce qui a rendu le procédé pesant pour les téléspectateurs et contestable en pénalisant les autres partis. Le mieux serait que chacun d’eux accède à ces primaires pour une équité plurielle.

4179283582_593f693318.jpgSi certains à droite, auraient mieux fait de se taire, comme J.F Copé qui s’est ridiculisé au lieu de constater simplement les faits, ou Eric Raoult qui ferait mieux d'aller sucrer les fraises en Israël au lieu de d'ouvrir la bouche,  ne serait-ce qu'une seconde, comme un Xavier Bertrand qui lui n'a aucune, mais aucune crédibilité, ou encore la marchande de poissons, Nadine Morano, un porte-voix à faire fuir tous les sympathisants de l’UMP et ceux de la Droite, on pouvait quand même se poser la question de savoir si le chiffre des votants n’avait pas été manipulé et si tout avait été vraiment fait dans les règles de l’art. Mais on parle déjà de fraudes. 


Le système démocratique instauré par le parti socialiste, lors de ses primaires des 9 et 16 octobre 2011 (élections qui désigneront le candidat du parti socialiste aux élections présidentielles), peut légitimement nous laisser perplexe. En effet, dimanche 9 octobre, des mineurs (-18ans) sans papiers, ont pris part au vote des primaires du parti socialiste.

Raison invoquée par le parti : les primaires sont ouvertes au-delà des militants du parti socialiste.

C’est le Ministre Thierry Mariani qui le 12 octobre tirait la sonnette d’alarme. Lui s’est demandé dans quelle mesure il est démocratique de laisser voter des mineurs sans-papiers pour désigner le candidat du parti socialiste aux élections présidentielles à venir.

D’abord, ces primaires ne peuvent pas être considérés comme de véritables élections démocratiques parce que des fraudes sont évidemment possibles. En effet, si un mineur sans-papier peut se rendre dans un premier bureau de vote et voter sans qu’aucune pièce justificative ne lui a été demandé, il peut sans aucun doute réitérer cette action dans d’autres bureaux de vote. On ne lui aura pas refusé de voter une première fois, et il aura donc pu « jouer à l’électeur » dans autant de bureaux de vote qu’il l’aura souhaité.

Ensuite, en donnant le droit de vote aux sans-papiers, le parti socialiste commet volontairement une irrégularité en cela qu’il rend applicable, sur le territoire français, un acte illégal.

Moralité  : au parti socialiste, dans le cadre des primaires ayant pour objectif de désigner le candidat aux élections présidentielles, on omet de prendre en compte les lois du territoire national. Le parti socialiste préfère créer ses propres lois...

Nous sommes alors naturellement en droit de nous demander si c’est cela, la démocratie telle que la définie le parti socialiste !

 

Sources : Le Point, Libération, Le Figaro

Nous sommes sociaux !

Articles récents