Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Aube de l'humanité : Qui êtes-vous ?

Publié par Diatala sur 17 Février 2012, 12:50pm

Catégories : #Aube de l'Humanité - Mystères

6904403897_d1f7ddd412.jpgSi j’ai fait plusieurs articles sur l’origine féminine de l’Humanité, les mythes et les dieux, et qu‘un autre suivra celui là, je reste persuadée que pour bien comprendre tous ces textes anciens, leurs métaphores et leurs personnages, il faut les interpréter comme symbolisant l’évolution génétique de l’humain par mutagénèses naturelles successives.

Il faut admettre qu’il n’existe pas des centaines de dieux, mais un seul qui représente les différents stades de notre évolution. Un dieu qui est donc représenté sous différents aspects et possédant différents attributs en fonction de l’évolution de la race et qui change de nom selon l’époque et les régions. Isis( la Vierge) l’illustre très bien avec ensuite Osiris(hermaphrodite) et Horus (mâle).

Depuis la Mythologie de la Chine, de l’Inde, du Tibet en passant par celle des Sumériens, des Gréco-latins ou celle de la Mésoamérique, toutes évoquent les mêmes évènements à leur manière et décrivent dans leur cosmogonie et leur théogonie le récit de nos origines. Par contre, celles-ci y sont cachées et falsifiées et nos transformations successives ne sont pas évidentes à traduire puisqu‘il faut les décrypter en plus de s’aider de son intuition ou de son sixième sens puisque tout a été fait pour que l‘obscurantisme s‘abatte implacablement sur les peuples.

Quand la fréquence vibratoire électromagnétique s’est abaissée, les premières créatures se sont certainement vues dotées d’un corps plutôt éthérique, puis ensuite la Matière s’est densifiée pour continuer à se modifier au fur et à mesure de l’évolution tout en changeant de dimension et de fréquence lumineuse.

Sans doute avons-nous été comme des Aliens. Des êtres terrestres qui étaient doués de facultés que nous ne possédons plus, qui n’étaient pas limités à cinq petits Sens restreints, et qui n’avaient pas les mêmes organes que ceux que nous possédons aujourd’hui. L’Histoire n’est qu’un éternel recommencement. Donc pas besoin d’aller chercher des Créatures traversant les contrées intergalactiques.

« Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas » (Ciel et Terre Macrocosme et Microcosme) nous dit Hermès Trismégiste, Énoch ou Thot. Qu’est-ce que cela peut vouloir dire ? Qui est le premier le ciel ou la terre ? Aucun s’ils sont identiques. « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre » avec des minuscules. Sont-ils alors l’hologramme l’un de l’autre ; sans doute.

Le ciel et la terre ou les Cieux et la Terre se modifieraient ainsi en fonction de notre propre évolution. Une évolution qui est inhérente à toutes nos formes-pensées, à nos croyances, à nos désirs, sentiments, ressentiments et à nos volontés futures. C’est sans doute pour cela que la voûte céleste n’est pas la même selon les différents âges ou périodes. Du Précambrien en passant le Carbonifère, le Trias, le Néogène et les premiers Sumériens, tous avaient un ciel et des cieux qui étaient différents du nôtre. C'est donc une erreur (volontaire) que de conclure que l’astre principal a toujours été le Soleil. Pour la Terre c‘est la même chose, sa rotation, son axe, son atmosphère et ses vibrations ont été modifiés de nombreuses fois quand le génome lui-même opérait une nouvelle mutagénèse naturelle. L'ADN se contracte ou est en expansion.

alcyoneccd624.jpgDu premier Principe unique, Ange, non dual, est né en vérité la Reine des Cieux et de la Terre, la Déesse Primordiale ou l’Entité Originelle (Race) et Créatrice de toutes choses, Immortelle et Autogenitus ( qui s’engendre seule). C’est l’Âge d’or. La pensée est de l’énergie pure, et les formes-pensées sont donc créatrices de tout. L’évolution fera que son ADN et ses chromosomes passeront par différentes transformations qui au fil du temps finiront par donner naissance par parthénogénèse ( c’est la Sainte Vierge ) à des êtres toujours non sexués et uniquement des filles, les Titans, et ce, sans copulation.

minotaure.jpgC’est à mon avis ce qui est appelé la sexualité sacrée ou la hiérogamie ; L‘Union avec Soi. Puis ensuite viendront des hermaphrodites( Minotaure) que l’on retrouve partout et qui peuvent être symbolisées aussi par le dieu Janus aux deux visages ou double polarité - mâle et femelle. Il est celui qui introduira génétiquement le passage vers deux corps sexués distincts, féminin et masculin, avec cette dualité source de mortalité. C’est l’Enfer comme avec Pluton et ainsi il sera dit que dorénavant la femme accouchera dans la douleur.

Il y a une différence dans la Bible en ce qui concerne les verbes concevoir (par l‘esprit), engendrer ( créer par soi) enfanter et naître (accoucher) qui changent en fonction de l‘évolution génétique.

jesusElie200po.jpg

( Mais le mythe de Jésus, qui est né d’une vierge comme précédemment lui Mithra, est très certainement un hermaphrodite ; d’ailleurs la théologienne Susannah Cornwall du Manchester University's Lincoln Theological institute, le pense vraiment comme d'autres. C’est la symbolique de la mort de Jésus qui ressuscite en 3 jours ( les trois stades de l’état de la matière dense actuelle), pour renaître en mâle le 40e jour, comme la durée du déluge où les eaux inondent la terre, le corps en noyant la Conscience et la Connaissance. Le corps et la Terre sont formés de plus de 70% d'eau. Jésus est le faux Saint Esprit assis à la droite du Père qui est en réalité la Mère  )

Cette mutagénèse induira donc la mortalité tout en conservant dans un premier temps une longévité importante avec un pouvoir de régénérescence spontanée, c‘est l‘époque dite des Patriarches. Puis un jour, alors que seules des filles naissaient auparavant, des garçons verront pour la première fois le jour après l'étape hermaprodite.

L’ADN mitochondriale l’explique assez bien sans en dévoiler l’essentiel. A partir de ce stade les deux sexes s’uniront après bien des difficultés et des guerres et la sexualité entre les hommes et les femmes amènera à la stabilisation des chromosomes sexuels pour une procréation qui débutera à Noé ou Atrahasis bien avant en Mésopotamie.

représentation de Lucifer enchaîné se tansformant, il est doté de seins sans phallus 

4693145810_6af8f87b9e.jpgDurant cette époque les diverses mythologies indiquent que des déesses vierges à la régénérescence spontanée cohabitaient encore avec lui et sa descendance. Pour les éliminer elles seront au départ massacrées, ce qui correspond en partie au Déluge, afin de perpétuer la descendance phallique et prendre définitivement le pouvoir. Puis elles disparaitront génétiquement définitivement. Mais une petite flamme restera en elles pour se souvenir de qui elles sont, c‘est Vénus le « Porteur de Lumière » qui a été diabolisé en Lucifer par la religion qui inverse systématiquement le bien en mal et vice et versa.

Toutes les religions sont les ennemis des femmes, même le Bouddhisme. D’ailleurs aucune femme ne peut accéder à de hautes fonctions, JAMAIS. Chacun peut maintenant comprendre pourquoi. Ceux qui l'ignorent devraient lire les textes des trois religions monothéistes pour comprendre leur degré de haine et de misogynie envers elles ; C'est si-dé-rant. Les plus violents seront ceux des Hébreux (Egyptiens bédouins) menés par les prêtres lévites et ceux des dits Pères de l'Église.

sodome-gomorrhe.jpgLa très grande erreur de ces mâles guerriers et sanguinaires a été d’anéantir totalement les nombreux pouvoirs des femmes, de les rabaisser en faisant un transfert sur elles de leur propre défauts et tares, de constamment inverser la réalité et la vérité et de les humilier sans cesse dans leurs textes dits sacrés au lieu d’arriver à se partager équitablement les rôles et les pouvoirs pour vivre en paix et en harmonie.

Ce qui n'est toujours pas le cas de nos jours, et ce n‘est pas avec toutes ces féministes sans cervelle, qui sont instrumentalisées par des hommes, que les choses peuvent changer. Mais elles tentent avec ardeur et zèle de tirer au maximum les femmes vers le bas en leur montrant qu’elles doivent imiter les hommes dans ce qu’ils ont de moins noble. Elles veulent prôner l‘égalité pour tout, et à tous les niveaux, alors qu‘une femme n‘a pas à être l‘égal de l‘homme puisqu‘elle est naturellement supérieure à lui. Sauf qu‘elle l‘a oublié.

Mais l‘ADN est dorénavant divisé, ce qui faisait Un fait Deux. Il est aussi de ce fait corrompu, et la charge lumineuse ou supraluminique est très largement amoindrie. C‘est les dites Ténèbres. Ainsi la longévité décroît drastiquement, le vieillissement et les maladies apparaissent. Si Un a fait deux, Deux feront trois puis quatre cinq etc.

Rien n’est facile à expliquer puisque la chronologie est totalement fausse et mélangée. Elle a  aussi été falsifiée et les déesses sont devenues des dieux pour satisfaire aux desseins de manipulation des hommes pour cacher nos origines afin d’établir le pouvoir et la lignée par les mâles.

4359535885_eb6f7b7f9f.jpgMais le Règne des hommes est souvent symbolisé par Saturne, il est le dieu du Temps (mortalité dans la troisième dimension de fréquence basse) et de l'agriculture. Il préside aux semailles, semences (sperme), à la germination  (fécondation) et aux récoltes (descendance). Il est souvent représenté osseux et la tête voilée pour symboliser la perte de son essence divine qui l’assèche et le voile qui s’est abattu sur sa Conscience. L’Apocalypse est le retrait ou le déchirement de ce voile et non la fin du monde.

Ce dieu sera détrôné par un de ses fils et ils symbolisent à eux deux le début de la mortalité et de la matière densifiée. Saturne pour conserver l‘Immortalité ne devait pas avoir de descendance, il devait rester pur. Au départ Saturne mangeait nous dit-on ses enfants dès leur naissance. Les croyances amènent à des comportements tellement idiots que lors des Saturnales, et encore maintenant, des enfants sont sacrifiés pour l’honorer.

Mais ce cannibalisme fait penser qu’il (s) était peut-être en pleine mutation de son génome et que son sperme était encore stérile, ou qu‘il était la (es) première femme qui parvint à enfanter des mâles qui, au départ, étaient des enfants mort-nés ou qui n‘arrivaient pas à terme.

Au cours de l’évolution des enfants parvinrent quand même à survivre, ils seront symbolisés ensuite par Neptune ou Poséidon. Il est dit qu’il est le dieu des Mers, des Sources, et des Fleuves. On peut le traduire par le fait que le corps s’irrigue sans doute de vaisseaux, de veines et d’artères ( qui causent bien des soucis aux humains). C’est aussi le dit Déluge car « Dieu décida de noyer ses créations ; Je ferai pleuvoir sur la terre (corps-matière) pendant quarante jours et quarante nuits et J'effacerai de la surface du sol tous les êtres que J'ai faits. ». Ce qui signifie en fait la fin du seul et unique chromosome féminin, donc des déesses et des prêtresses, filles des grandes Déesses primordiales.

5677728863_27f1b79bc8.jpgIl est dit par des prophètes, dont Jésus : « que les jours de Noé préfigurent l'avènement du Fils de l'Homme ». C’est-à-dire que les chromosomes femmes évoluèrent et les chromosomes mâles se stabilisèrent pour permettre par copulation de donner aussi des lignées de mâles.

Noé le vigneron symbolise évidemment le Vin, la Vigne, mais c’est le Sang. La terre fertile, elle, est l’appareil sexué et reproducteur de la femme, et les grappes de raisins sont la descendance issue du sperme. C’est le fils de ma chair et de mon sang. Abraham sera le père de cette Multitude. Comme il faut voir les Gardiens du troupeau non pas comme étant des bergers, mais comme des hommes reproducteurs perpétuant la copulation pour conserver leur lignée.

1398378252_4039ff7325.jpgLe Trident de Neptune symboliserait peut-être les trois corps qui sont décrits par Poincaré dans sa mécanique céleste et nos propres trois corps : le physique, l’astral et le causal, eux-mêmes liés à nos trois cerveaux : reptilien, limbique ou mammalien et le néo-cortex. C’est la Trinité ou la Trimurti ou Un, ou le Trois initialement ne faisait qu’Un. Le haut est comme le bas. Mais ce 3 c’est aussi le Tartare qui emprisonne la Connaissance par division de soi.

Les cieux seraient donc la Conscience, la Pensée primordiale, et la terre la Matière dans laquelle chaque cellule de notre corps-univers contient la totalité du Tout.

La Conscience deviendra l’Inconscient dès la Chute. Les cieux représentent ainsi notre mémoire oubliée baignant dans la masse noire de l’inconscient collectif et individuel. Ils sont les gardiens de notre passé enfoui, la représentation de nos formes-pensées dominantes présentes, et la notice pour notre futur, qui n’est que notre passé, mais qui peut être soit amélioré ou soit encore dégradé. Mais cette Conscience est aussi en Nous.

6320490286_8027e551f3.jpgDu principe unique, non dual d'Ange, puis Fées Sylphides  et autres, qui accordait aux premières humaines des pouvoirs psychiques immenses, un savoir et des connaissances innés, la procréation altérera leurs facultés puisque les nouveau-nés hériteront dorénavant des gènes de leur mère, de leur père et de ceux de leurs aïeux par transmission héréditaire. Quel fardeau ou quelle croix ! C’est la Croix du Christ ; Le Christ est la Conscience pure et originelle et non le fils d’un faux dieu, mais bien mâle et viril, cruel, sanguinaire et jaloux. Un principe christique qui se trouve en chacun de nous, ou presque.

La conscience de Soi ou l’Inné est ainsi enfouie et masquée par une prolifération de gènes porteurs d’une information atavique, elle même porteuse d’un amas de mensonges et de croyances qui, pour ces dernières, sont le contraire du Savoir ; elles créent l‘illusion et celle de la connaissance.

sodome-et-gomorrhe.jpgLes nombreux clergés depuis la fin de Babylone en passant par les Lévites, Sodome et Gomorrhe, jusqu’au Vatican, sont ainsi pour Nous les plus grands pourvoyeurs d’obscurantisme et de mensonges. Ils ne font qu’entretenir, comme les autres religions, le mensonge pour que la Vérité ne soit jamais connue. Idem avec la Science qui est le domaine réservé des hommes et qui nous disent et nous cachent ce qu’ils veulent.

Il est très certainement envisageable que ces mutagénèses se soient opérées quand la Conscience Ajna a été occultée et que l’énergie vitale Vril ya ou Prāṇa s’est considérablement abaissée. Alors la nourriture serait apparue comme seul moyen de subsistance pour produire et conserver de l‘énergie.

Baphomet

baphomet.jpgIl y aura deux étapes alimentaires : la première se fera avec des protéines uniquement végétales puis ensuite des aliments carnés seront ingérés. Les protéines animales ont certainement contribué à induire les plus importants changements et à amener les attributs sexués mâles, en affaiblissant encore davantage l’être humain pour l’amener plus proche de la dimension bestiale dans une fréquence très inférieure à celle de son origine, c’est-à-dire en 3D seulement. Ne dit-on pas vous êtes ce que vous mangez ! La représentation de dieux et de déesses anthropomorphiques l'attestent, comme le Baphomet également. 

Alors ! Et si les protéines, principalement animales, étaient Les responsables de notre vieillissement et de notre mortalité ? Étaient-elles présentes à l’origine ou seuls les acides aminés étaient-ils nécessaires ? Sont-elles à la source de la régression de l’information contenue dans l’ADN ? Certainement.

3558402015_608e257f40.jpgSi on vous encourage à manger de la viande ne croyez pas que cela soit pour votre bonne santé. Ainsi vous vous rapprochez de la nature animale en vous éloignant de votre nature divine ou originelle, et surtout et essentiellement de vos larges potentiels. Chaque protéine animale est assimilée par votre organisme et participe à la fabrication de vos cellules. Nous sommes donc hybridés, mais l'ADN peut se nettoyer et les gènes se désencoder. Les végétariens sont reconnus pour être en meilleure santé que les carnivores, moins stressés, vivant plus longtemps et moins agressifs.

La conscience de soi est donc tirée vers le bas car si elle s’éveillait de nouveau ce serait la fin du pouvoir des satanistes. Bien évidemment, il n’est pas question de revenir à un principe féminin unique. Mais !… Le pénis des hommes rétréciraient d'année en année selon une étude scientifique italienne parue dans le quotidien suisse Le Matin. En 1948, le pénis d'un homme mesurait, en moyenne, 9,7 centimètres, en 2012, celui-ci ne mesure plus que 8,9 centimètres, soit un centimètre de moins.

Dans moins de cinq cents ans et à cette vitesse il n’existera plus. Ne paniquez pas messieurs car votre part de féminité vous aidera au changement sans douleur !!!!.; -)))))))

 

Nous sommes sociaux !

Articles récents