Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Sciences - Big Pharma - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Eugénisme - Big Pharma - Guerres - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN

09 Nov

Assaut Archéologique en Libye alors que tous les corps ne sont pas encore enterrés

Publié par Diatala  - Catégories :  #Archéologie- Paléo - Civilisations - Savoir Oublié

© Thinkstock

Il est évident que les satellites s'étaient positionnés depuis longtemps et savaient où se trouvaient les cités englouties.

Rares sont les personnes qui constatent que les trésors archéologiques les plus importants se trouvent toujours être dans les pays envahis et bombardés par l'OTAN. Certaines découvertes archéologiques sont sans doute aussi importantes que les réserves minières et énergétiques pillées à ces peuples.

Le but est certes de faire de larges profits en partageant une partie du butin entre escrocs ou marchands d'Art, (Ce qui est la même chose) mais pour l'armée et les scientifiques l'intérêt est de découvrir comment d'anciennes civilisations hautement avancées technologiquement et psychiquement arrivaient à produire et à se servir de certaines énergies : cosmo-telluriques, soniques, fulgurales, psychiques (Mind Control) etc. Des découvertes sur les pouvoirs et les facultés qui donneraient les clefs à des chercheurs fous pour les transformer en armes contre les autres pays à des fins de domination extrêmes. Et enfin, de pouvoir continuer de cacher au monde entier le fait que l’Histoire de la Civilisation et celle de l’Humanité ne sont que des mensonges.

Le commun des mortels doit croire d’autres communs des mortels qui, ces derniers, eux, sont nommés experts et scientifiques pour que le Dogme civilisationel ne s’écroule jamais et que l’on continue de croire que nous descendons tous du singe, et qu’avant les hominidés, la Terre était sans ses enfants.

Aujourd’hui la Science Archéologique des pays occidentaux a des moyens qui lui permettent de détecter, grâce à des satellites, les ruines enfouies sous des mètres de strates géologiques et, le moment venu, de les exhumer, de les voler ou de les détruire à la barbe et au nez des peuples à qui elles appartiennent. C’est-ce qui s’est passé en Iraq, dans les pays de l’Est, en Palestine, en Afghanistan, en Egypte, en Libye etc.

Comme par hasard, les deux pays les plus importants au niveau archéologique après l’Iraq sont la Syrie et l’Iran. Il a été décidé que les vestiges et les trésors de l’ancienne Mésopotamie devaient revenir dans l’escarcelle de ces vandales.

012 

source : Le Vif.be

Des cités perdues découvertes

 

La chute de Mouammar Kadhafi a permis aux archéologues d’explorer l’héritage pré-islamique de la Libye, ignoré jusque là. Des images satellites ont permis d'apporter de nouvelles preuves de l’existence d’une civilisation perdue dans le désert du Sahara. De quoi aider à réécrire l'histoire du pays.

Les images satellites ont permis de localiser les traces d'une civilisation dans une des régions les plus inhospitalières du désert, rapporte le ScienceDaily sur son site internet. Cent fermes fortifiées, des villages avec des châteaux et plusieurs villes datant de 100 à 500 apr. J.-C. ont été découvertes par une équipe britannique de l’université de Leicester.

Ces "cités perdues" ont été construites par une ancienne civilisation appelée Garamantes. "C’est comme si quelqu’un arrivait en Angleterre et découvrait soudainement tous les châteaux médiévaux. Ces colonies n’ont pas été explorées, ni enregistrées sous le régime de Kadhafi", explique le chef de projet David Mattingly, professeur d’archéologie romaine à l’université de Leceister. La qualité de conservation des cités serait également exceptionnelle.

Ces nouvelles découvertes remettraient également en question une vision datant des romains selon laquelle les Garamantes se composaient de nomades barbares. "En fait, ils étaient hautement civilisés et vivaient dans de grandes agglomérations fortifiées. C’était un État civilisé avec des villes et des villages, un langage écrit et des technologies de pointe", peut-on lire sur le site ScienceDaily.com.

En février, les archéologues avaient été obligés de quitter la région lors des révoltes anti-Kadhafi, mais maintenant que la sécurité est restaurée, ils espèrent pouvoir retourner sur le terrain.

"Ce sont les premières villes construites en Libye qui ne viennent pas des colonisations grecques et romaines". Tous les écoliers devraient apprendre que les Garamantes font partie de leur histoire et de leur héritage, selon le professeur Mattingly.

À propos

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Sciences - Big Pharma - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Eugénisme - Big Pharma - Guerres - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN