Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Anders Breivik jugé irresponsable. Tiens !

Publié par Diatala sur 29 Novembre 2011, 14:22pm

Catégories : #Actu : Les nouveaux tueurs-cannibales- délinquance

© ap
Un procès aurait été trop dangereux pour les vrais commanditaires, les mêmes qui ont refusé de faire juger Kadhafi. Décidemment les sionistes avérés comme Breivik ou dans d'autres domaines comme des DSK sont hors la Loi. Mais personnellement je pensais que  cette affaire serait étouffée.
La Suède a certainement été victime de fortes pressions ou de menaces pour que ce grand criminel soit déclaré irresponsable, lui qui a pourtant massacré de sang-froid 80 jeunes réunis pour soutenir la Palestine.

 source : http://www.7sur7.be

 Les experts psychiatres chargés de se prononcer sur la responsabilité pénale d'Anders Behring Breivik ont conclu que l'auteur des attaques du 22 juillet en Norvège était psychotique et donc pénalement irresponsable, a annoncé mardi le Parquet norvégien.

© reuters
L'expert-psychiatreTorgeir Husby remet son rapport au juge d'instruction Nina Opsahl
L'expert-psychiatreTorgeir Husby remet son rapport au juge d'instruction Nina Opsahl © reuters
© reuters
© reuters
© reuters

Les experts psychiatres chargés de se prononcer sur la responsabilité pénale d'Anders Behring Breivik ont estimé que l'auteur des attaques du 22 juillet en Norvège n'était pas en possession de ses moyens au moment des faits, affirme mardi le journal Verdens Gang sur son site internet, ce qui signifie que l'extrémiste de droite, qui a tué 77 personnes il y a quatre mois, ne peut être condamné à une peine de prison mais doit être interné dans un établissement psychiatrique.

Les deux psychiatres, Synne Serheim et Torgeir Husby, ont remis leur rapport mardi au tribunal d'Oslo. Ses principales conclusions doivent officiellement être dévoilées par le Parquet lors d'une conférence de presse aujourd'hui.

Selon ces experts, Behring Breivik souffre de "psychose", une condition mentale qui aurait altéré son jugement en amont et au moment des attaques.

Le dernier mot sur la responsabilité pénale de Behring Breivik reviendra au tribunal, qui suit généralement les recommandations des experts.

Assailli par les journalistes à son arrivée au tribunal d'Oslo où il venait remettre des copies du rapport peu avant 09H00, Torgeir Husby a refusé d'en dévoiler le contenu. "Nous n'avons aucun doute en ce qui concerne nos conclusions", a-t-il cependant dit.

Pour réaliser leur travail, les deux psychiatres ont eu 13 entretiens avec Behring Breivik dans la prison de haute sécurité d'Ila, près d'Oslo, où il se trouve en détention provisoire. "Ca a été un travail considérable, exigeant (...) avec une toile de fond spéciale", a estimé M. Husby. "Il a bien coopéré", a-t-il précisé.

Leur rapport de 240 pages doit être examiné par une Commission médico-légale qui devra s'assurer qu'il remplit toutes les exigences professionnelles.

Rappel
Les attaques du 22 juillet, le pire massacre commis en Norvège depuis la Seconde Guerre mondiale, ont profondément choqué le pays scandinave. Ce jour-là, Behring Breivik avait fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo puis avait ouvert le feu pendant près d'une heure et demie contre un rassemblement de jeunes travaillistes sur l'île d'Utoeya, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale norvégienne. Au total, 77 personnes avaient péri, essentiellement des jeunes.

Procès
Le procès de Behring Breivik doit s'ouvrir le 16 avril 2012 et devrait durer environ 10 semaines. La peine maximale prévue par la loi norvégienne pour ce type d'affaires est de 21 ans de prison mais une forme de rétention de sûreté permet de maintenir un détenu derrière les barreaux tant qu'il est considéré comme dangereux.

Breivik, victime d'abus sexuel dans son enfance?
Parallèlement, sur la base de témoignages anonymes et d'un rapport écrit il y a 28 ans par un psychologue chargé d'observer d'éventuelles défaillances familiales, la radio-télévision publique NRK a indiqué que Behring Breivik aurait pu être victime d'abus sexuels dans son enfance.

L'accusé revendique un "acte de guerre"
Se disant en croisade contre l'"invasion musulmane" et le multiculturalisme en Europe, Behring Breivik reconnaît être l'auteur des deux attaques mais refuse de plaider coupable, estimant qu'il s'agissait d'un acte de guerre et que son geste était "atroce mais nécessaire". (afp)

Nous sommes sociaux !

Articles récents