Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Nouvel Ordre Mondial - Complot - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Alerte : Après le H1N5 et le H1N1 voici l’épidémie mondiale : La Maladie de Lyme

Publié par Diatala sur 10 Octobre 2013, 16:01pm

Catégories : #BIG Pharma - Mensonges - Virus - Dictature Santé

2696347849_8ab22e4311.jpg
Alerte : Après le H1N5 et le H1N1 voici l’épidémie mondiale : La Maladie de Lyme
 
Cette nouvelle maladie mobiliserait le MONDE ENTIER et donnerait lieu à un épisode pire que celui du sang contaminé si rien n'était fait. Encore pire elle serait la nouvelle Peste qui émergerait du réchauffement climatique anthropique. Réchauffement qui est pour 130 éminents scientifiques une gigantesque arnaque qu'ils se sont empressés de dénoncer sans succès auprès du secrétaire général de l'ONU - ici.
 
Comme pour toute annonce de type résolument et terriblement anxiogène la prudence doit être de mise, et ce, même si cette information émane d‘une association dite de santé naturelle et que de nombreux médias, spécialistes et témoins en parlent et que ces derniers nous font réfléchir non plus avec la raison mais au travers du pathos.
 
Cette nouvelle maladie [1], qui se nomme Borréliose, et qui serait dit-on transmise par des morsures de tique ne serait pas décelable actuellement en sérologie. Cependant en France certains affirment que celle-ci est transmissible, donc contagieuse d‘humain à humain.
De nombreuses personnes se déclarent ainsi et désormais atteintes de cette maladie même si elles n’ont jamais mis les pieds à la campagne et encore moins été piquées.
Une chose reste toutefois certaine. Il est pratiquement impossible de ne pas voir une tique qui s’est accrochée à votre peau car elle se gorge très vite de votre sang et devient énorme. Même dans le cuir chevelu.  
4647893162_3f0cc0a99d.jpg
La première singularité est que cette bactérie a été identifiée depuis longtemps sans pour autant être classée pendant des lustres comme dangereuse ni même référencée parmi celles vectorielles et contagieuses pour l‘humain.
C'est vrai, ces piqûres de tiques sont connues depuis la nuit des temps dans les milieux forestiers sans pour autant avoir amenées les victimes à développer de telles lourdes pathologies. Aujourd’hui, c’est nouveau, elles occasionneraient de nombreux troubles aigus ou chroniques très graves.
Si la tique ne sévissait jamais en milieu urbain et périurbain, mais uniquement dans les bois, sous-bois et forêts, certaines auraient décidé de déménager et de se rendre en ville pour se gorger du sang des humains. Le Vampire du XXI siècle serait donc arrivé subreptissement pour, en plus, nous fourguer ses nombreuses bactéries.
 
Cette nouvelle pandémie ferait ainsi des ravages dans le monde entier et ses symptômes sont ceux que chacun de nous peut ressentir à un moment ou à un autre de son existence, et ce, depuis l‘enfance. Des symptômes qui pour certains d’entre eux ressemblent à s’y méprendre à ceux des sociétés modernes qui imposent des rythmes stressants, une course permanente aux profits et la performance tout en privilégiant la quantité à la qualité et le paraître à l’être.
Des sociétés dans lesquelles les citoyens ont accepté de s’ignorer totalement en préférant remettre leur vie et leurs décisions dans les mains d’étrangers diplômés qui leur dictent qui ils sont, ce qu’ils doivent faire, penser, manger et boire pendant leur traitement et durant toute leur existence.
L’essentiel pour une majorité de personnes est donc d’être assistée et surtout d’être reconnue comme étant vraiment malade, donc victime. C’est un statut qui reste des plus confortables puisque la personne est considérée comme n’étant nullement responsable de ce qui lui arrive et de ce fait totalement prise en charge.
Le psychisme et la connaissance de soi ont ainsi été mis à la poubelle pour faire triompher la totale méconnaissance de soi et le règne de la Chimie en premier et ultime recours.
La Maladie pour certains est inconsciemment un must qui leur permet d’être respectés, écoutés et suivis régulièrement comme si la peur de se retrouver face à eux-mêmes était la pire des maladies. Médecins et patients en sont arrivés à penser que la bonne santé était suspecte, voire anormale.
 
Il est également expliqué que les tests sanguins ne sont pas fiables à 100%. Ainsi l’agent pathogène n’est pas toujours identifié, voire jamais. Au fil du temps cette bactérie migrerait, dit-on, dans tout le corps (organes, sang, moelle et os) et amènerait si elle n’est pas soignée à temps de graves troubles de tous ordres comme cardiaques, méningés, articulaires, neurologiques, gastriques, psychiatriques, du sommeil, à une grave altération du système immunitaire, à des états de fatigue intense, de dépression, de sénilité précoce et dans certains cas à la mort.
8205392244_177f5a3c5c.jpg
Bref ! La petite bêbête pourrait être à elle-seule l’unique sérial killer qui sévit dans le monde entier et qui est à la source des tous les troubles humains. Il est d'ailleurs stupéfiant de voir la liste [2] des symptômes et des pathologies dont elle serait responsable puisque la maladie d‘Alzheimer en ferait aussi partie quand certains scientifiques et médecins y voyaient comme seuls responsables les traitements eux-mêmes. La sclérose en plaques, qui avait été attribuée par d’autres spécialistes comme pouvant être un des effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B, est maintenant attribuée à la spirochète qui est une des nombreuses autres bactéries présente chez les tiques. Idem pour la maladie de Charcot et celle de Parkinson.
 
N’est-il pas alors étrange que cette bactérie devienne à elle-seule coupable et responsable de tous les maux connus à ce jour en exonérant de ce fait la prise de molécules synthétiques et chimiques (psychotropes, antibiotiques, analgésiques etc), les conséquences des chimiothérapies qui tuent nous le savons le système immunitaire, la radioactivité radiologique, les examens intrusifs, les très graves effets secondaires des vaccins, la pollution des eaux, de l’air (usines) et des sols ( cultures, eau du robinet javellisée), la malbouffe (pesticides, hormones, OGM) et la consommation illégale de diverses drogues émanant du trafic des stupéfiants ? Sans parler des pulvérisations massives (chemtrails), des accidents, des tirs, des rejets et des déchets nucléaires.
Il est même dit, aussi, car cette bactérie sait tout faire,  qu'elle serait responsable de fausses-couches et de décès de nourrissons dans les premières semaines ou les premiers mois. Les personnes qui mettaient en cause les vaccins chez les femmes enceintes et la surcharge vaccinale du nouveau-né vont se retrouver, si cela continue, avec comme unique coupable la tique. La Tique serait ainsi responsable de tout quand nous regardons son palmarès.  
3294684853_40f64cce47.jpg
La Tique ne devient-elle pas alors d’un seul coup et par magie LA coupable idéale et celle qui règle tous les litiges et toutes les dénonciations contre Big Pharma, l'Agroalimentaire et le reste ? Il semble bien que oui. Cela n’est-il pas suspect ? Si.
La responsabilité de cette petite bêbête pourrait ainsi faire acquitter dans de nombreux procès les coupables précités et ainsi redorer l’image du complexe pétro-chimico-pharmaceutique qui s’est vu ces dernières années lourdement éreinté par de très nombreuses et sévères critiques et ses substances délaissées aux profits de produits et de soins naturels.
N’oublions pas non plus que les précédentes pandémies mondiales - dites mortelles - se sont avérées être un flop total pour les laboratoires ainsi que pour les états qui avaient commandés des millions de doses.
 
Mais ces insectes ayant toujours existé comment se fait-il que cette infection, qui pourrait dit-on rester en sourdine pendant des années, voire toute la vie, a-t-elle simplement été identifiée récemment et déclarée dans certains pays comme étant une grave pandémie quand à contrario les arnaques et les mensonges sur le Sida, le Cancer et les vaccins amènent désormais les populations à réfléchir différemment sur l’origine des maladies et comment les traiter ?    
4014051477_7e204209eb.jpgNous pouvons également nous demander pourquoi ceux qui sont les premiers à être exposés comme les chasseurs ou ceux qui sont issus d’une famille de chasseurs, ceux qui habitent à la campagne, les forestiers, les agriculteurs et les paysans sont les moins touchés puisque nous constatons que le taux le plus élevé de cette dite maladie se trouve être étrangement dans les populations citadines ?
C’est vrai, le dimanche les gens vont dans les Bois et Forêts et font désormais du jogging. Mais est-ce suffisant pour déclarer et décréter que ses sorties sont les scènes du crime ? De plus la Nature deviendrait de facto un lieu terriblement dangereux. Ce qui serait un comble.  
6896825315_026b02cab2.jpgSi les tiques choisissent en premier et en très très grande majorité des hôtes du règne animal sauvage, d’élevage et ensuite domestique pour se nourrir, il paraitrait donc logique dans ce cas que la viande qui est commercialisée et celle qui est chassée soit contanimée. Ce qui en ferait le premier vecteur sans pour cela avoir été piqué. C'est logique. Mais peut-on continuer de s'attaquer au complexe agroalimentaire ?.
Pourtant les alertes qui sont lancées partout ne l’évoquent nullement alors qu'il est clairement dit que la bactérie est transmise par la tique à l‘animal.
Ailleurs il est dit exactement l’inverse, que la bactérie est dans le sang animal qui est ensuite aspiré par la tique. Il serait tout de même important que les affirmations sur ce sujet soient au moins identiques, ce qui n’est pas le cas.
 
Si nous regardons de plus près cette nouvelle dite pandémie que constatons-nous ? Que les symptômes sont beaucoup trop variés et trop identiques à de nombreuses autres pathologies pour que ces acariens soient désormais accusés de tous ces mots et maux. Mais de l’autre côté ces symptômes, que chacun de nous peut connaître, vont conduire les clients et les médecins à faire effectuer des séries d’examens qui vont se conclure pour le moment par un lourd traitement antibiotique. De même que dans le doute le médecin préférera prescrire le traitement que rien.
 
5116262408_3c0beab678.jpg
Comme cette nouvelle maladie est à spectre très très large, évidemment, elle n'est pas bien connue et chacun amène ses thèses. Certains pays ont donc dorénavant alloués des budgets spécifiques et importants à sa recherche afin de trouver le traitement pour lutter contre cette bactérie qui a décidé, après des milliers d‘années, de servir la cause des laboratoires en leur ouvrant un gigantesque marché.
Dans ces conditions il n’est pas à exclure de voir sortir bientôt un vaccin qui serait inoculé à tous et surtout dès la naissance aux bébés avec bien évidemment des rappels constants.
 
Les campagnes actuelles sont faites pour amener les pouvoirs publics en France à reconnaître cette maladie et à prendre rapidement les bonnes décisions afin d'anticiper l’infection. Ce qui « officiellement » leur coûterait moins cher. De nouvelles directives pourraient donc prochainement être votées au niveau européen sans qu’un débat n’ait été proposé et sans qu’un collège d’experts réfutant ce diagnostic n’ait été entendu.
 
Voici un documentaire qui évoque cette dite maladie et les terribles et dramatiques conséquences qui en résulteraient.
Chacun se forgera son opinion et ceux qui ont besoin d’un coupable pourront enfin le trouver chez la tique mutante qui fait désormais des pèlerinages dans les villes pour venir nous pourrir la vie, handicaper lourdement et tuer les plus faibles alors qu'elle reste inoffensive chez ses hôtes préférés, les animaux.
Seule la fin du reportage dénonce, mais en faveur des patients, les dérives et les conflits d’intérêts qui sont inhérents aux protagonistes qui mettent au point d'un côté les remèdes et les vaccins et de l'autre ceux qui décrètent ces directives.    
tique.JPG
La petite bête va-t-elle alors réussir à faire acquitter les vrais ou les autres nombreux coupables bipèdes sapiens sapiens ? Va-t-elle satisfaire ceux qui ne peuvent être, et qui ne veulent être que des victimes, et qui ne peuvent se sentir bien que quand un coupable étranger à eux-mêmes a été désigné ? Mais le plus grave serait que certaines pathologies, qui n'ont rien à voir avec la morsure de tique, soient attribuées à celle-ci. 
 
Liens :
[1] Maladie de Lyme
[2] Symptômes, pathologies et pétition. En signant cette pétition cela permet d'évaluer un pourcentage suceptible d'être traité et vacciné.
 
 
     

Nous sommes sociaux !

Articles récents